Les 8 meilleurs joueurs asiatiques évoluant en Europe

Son Heung-min
Tottenham Hotspur v Manchester United - Premier League | Visionhaus/Getty Images

Le continent asiatique a offert plusieurs grands talents à l'Europe. La preuve avec ce classement des 8 meilleurs éléments asiatiques qui évoluent sur le Vieux Continent. Alors que la plupart des joueurs cités sont encore très jeunes, il ne serait pas surprenant d'en voir rapidement progresser, dans les années à venir, pour se faire une place parmi les plus grands clubs européens.

8. Hee-chan Hwang (Red Bull Salzbourg)

Hee-chan Hwang
Hee-chan Hwang affole les compteurs avec le Red Bull Salzbourg. | TF-Images/Getty Images

Le Red Bull Salzbourg est une véritable mine à talents. La preuve encore avec Hee-chan Hwang. Déjà courtisé en Bundesliga, le jeune attaquant de 24 ans a fait oublier Erling Haaland, après son départ. L'international sud-coréen (32 sélections) a déjà inscrit 14 buts et 19 passes décisives, toutes compétitions confondues. Il ne se serait pas surprenant de le voir tenter un nouveau challenge, lors du prochain mercato estival.

7. Takehiro Tomiyasu (Bologne)

Takehiro Tomiyasu
Takehiro Tomiyasu est titulaire au poste de latéral droit, avec Bologne. | Quality Sport Images/Getty Images

Bologne avait misé gros l'été dernier, en déboursant 9 millions d'euros pour le transfert de Takehiro Tomiyasu. Le club italien ne doit pas regretter son achat. Le jeune joueur de 21 ans s'est rapidement imposé comme le titulaire, sur le flanc droit de la défense. L'ancien joueur de Saint-Trond a d'ailleurs déjà délivré 2 passes décisives. International japonais à 18 reprises, il semble déjà promis à une très grande carrière.

6. Takefusa Kubo (Real Madrid)

Takefusa Kubo
Le Real Madrid a prêté Takefusa Kubo au RCD Marjoque. | Quality Sport Images/Getty Images

Formé à la Masia du FC Barcelone, Takefusa Kubo est ensuite retourné au Japon, pour parfaire sa formation. Le Real Madrid a mis la main dessus lors de l'été 2019, pour le prêter dans la foulée au RCD Majorque. Un prêt qui s'avère concluant pour le joueur de 19 ans. Bien que son équipe soit dans la zone rouge, le jeune ailier droit a tout de même marqué 3 buts et délivré 3 passes décisives, pour sa première saison en Liga. On imagine bien l'international japonais (7 sélections) être prêté encore quelques saisons, avant d'avoir sa chance avec les Merengue.

5. Lee Kang-in (FC Valence)

Lee Kang-in
Lee Kang-in a franchi les étapes avec le FC Valence. | Quality Sport Images/Getty Images

Il est déjà considéré comme l'un des plus grands talents du football asiatique. Débarqué très jeune au centre du formation du FC Valence, Lee Kang-in commence à avoir de plus en plus de temps de jeu, avec l'équipe première. Il a déjà disputé 30 rencontres avec les Chés, pour un but. Alors qu'il n'a que 19 ans, celui qui peut évoluer au poste de milieu offensif ou d'ailier gauche semble promis à un très bel avenir. Le jeune international sud-coréen (3 sélections) devrait continuer à voir son temps de jeu grimper, dans les mois à venir.

4. Takumi Minamino (Liverpool)

Takumi Minamino
Takumi Minamino n'a pas encore eu sa chance avec Liverpool. | Laurence Griffiths/Getty Images

Pour le moment, Takumi Minamino n'a pas eu la chance de briller, depuis son transfert à Liverpool. Ayant fait les beaux jours du Red Bull Salzbourg, avec notamment 5 buts et 6 passes décisives en première partie de saison, l'ailier gauche rejoignait les Reds, l'hiver dernier, pour un peu moins de 9 millions d'euros. Le joueur de 25 ans s'attend donc à gratter quelques minutes, au sein de l'une des meilleures équipes européennes. En se montrant prolifique, l'international japonais (22 sélections) aura de quoi grimper encore un peu dans ce classement.

3. Shoya Nakajima (FC Porto)

Shoya Nakajima
Shoya Nakajima a été recruté pour 12 millions d'euros, par le FC Porto, l'été dernier. | Quality Sport Images/Getty Images

Le FC Porto a déboursé 12 millions d'euros pour le faire venir du Qatar l'été dernier, et le club portugais ne se trompe que très rarement. Bien que Shoya Nakajima n'est marqué qu'un but, toutes compétitions confondues, cette saison, l'ailier gauche n'a encore que 25 ans. L'international japonais (19 sélections) pourrait donc rapidement s'adapter à son nouvel environnement, pour hausser son niveau de jeu et se montrer de plus en plus décisif.

2. Sardar Azmoun (Zénit Saint-Petersbourg)

Sardar Azmoun
Sardar Azmoun a déjà inscrit 31 buts en seulement 45 sélections avec l'Iran. | Quality Sport Images/Getty Images

Avec Rostov puis le Rubin Kazan, Sardar Azmoun a impressionné, lors de son passage en Russie. Recruté en février 2019 par le Zénith Saint-Pétersbourg, il a confirmé toutes les attentes placées sur lui. Régulièrement annoncé dans des clubs des quatre grands championnats européens, l'international iranien (46 sélections et 31 buts) devrait avoir les moyens de changer de dimension, dans les mois à venir. Une très bonne nouvelle pour le joueur de 25 ans qui saura saisir sa chance, pour faire le bonheur d'un grand club.

1. Son Heung-min (Tottenham)

Son Heung-min
Son Heung-min est le meilleur joueur asiatique à évoluer en Europe. | Matthew Ashton - AMA/Getty Images

Difficile de ne pas citer Son Heung-min à la première place de ce classement. L'ailier de Tottenham fait partie des meilleurs joueurs de la planète. S'il s'est révélé en Allemagne, l'international sud-coréen (89 sélections) fait désormais les beaux jours des Spurs. Capable de mettre en difficulté tous ses adversaires, le joueur de 27 ans a encore de belles années devant lui. Il risque de régaler au plus haut niveau durant très longtemps encore.