Ligue 1

Les 8 joueurs qui pourraient bientôt éclore en Ligue 1

Erwan Gendry
Mohamed El Arouch est le prochain grand espoir de l'Olympique Lyonnais.
Mohamed El Arouch est le prochain grand espoir de l'Olympique Lyonnais. / Jonathan Moscrop/GettyImages
facebooktwitterreddit

Avec le Stade Rennais, l'Olympique Lyonnais ou encore le PSG, les clubs de Ligue 1 sont une référence européenne en matière de formation. À l'instar de Castellos Lukeba, Quentin Merlin et Lesley Ugochukwu cette saison, de nouvelles étoiles montantes du ballon rond devraient prochainement crever l'écran.

1. Mohamed El Arouch (17 ans, OL)

Mohamed El Arouch est considéré comme un grand espoir de l'OL. Élégant milieu de terrain de 17 ans, passé professionnel l’été dernier (contrat de trois ans), ce franco-marocain a déjà tout du milieu moderne : impact physique, intelligence de jeu et projection vers l'avant. Très à l'aise techniquement avec les deux pieds, le natif d'Orange peut évoluer en milieu relayeur ou en tant que meneur de jeu. Sa capacité de jouer simple et sa qualité de passe lui permet d'avoir à chaque fois un temps d'avance sur ses adversaires.

Si Peter Bosz lui avait offert quelques minutes lors de la pré-saison, en amical, contre Villefranche et Wolfsburg, il continue de répéter ses gammes avec la réserve en N2 (7 matchs) et les U19 Nat (10 matchs). Il est d'ailleurs un des artisans du beau parcours en Gambardella (demi-finale contre Troyes le 10 avril).

2. Jeanuel Belocian (17 ans , Stade Rennais)

Le week-end dernier Jeanuel Belocian a disputé ses toutes premières minutes en Ligue 1 avec le Stade Rennais. Il est devenu le sixième plus jeune joueur dans l'histoire du Stade Rennais (17 ans, 1 mois et 3 jours) à disputer un match du championnat de France. D'origine guadeloupéenne, il a signé son premier contrat professionnel avec le SRFC, jusqu'en 2024. Joueur polyvalent qui peut évoluer en tant que milieu de terrain défensif ou relayeur, ainsi que défenseur central (poste qu'il occupe très souvent avec la réserve), il est l'avenir du club breton.

Régulièrement à l'entrainement avec le groupe professionnel, il poursuit sa formation. Nul doute qu'il devrait être de la partie lors de la préparation estivale, et espérer par la suite devenir un joueur de rotation dans la tête de Bruno Genesio.

3. Ismaël Gharbi (17 ans, PSG)

Il est l'un des seuls jeunes de la génération 2004 à s'entraîner avec le groupe pro du PSG. Ismaël Gharbi, 17 ans, est un des plus grands talents de la formation parisienne. Arrivé au club à 12 ans, le milieu offensif est un petit gabarit (1m73) mais qui compense par une très bonne technique, une qualité de passe au-dessus de la moyenne et un vrai instinct de buteur. S'il a un petit de temps de jeu en Coupe de France, il ne compte pour le moment aucune minute en Ligue 1.

A l’aise balle au pied, bon dribbleur et excellent passeur, Gharbi a toute la panoplie du joueur talentueux. Et le tempérament qui va avec. "C’est un garçon qui a une forte personnalité. Cette force de caractère, on la retrouve sur le terrain. C’est un leader. Il adore les défis. C’est un compétiteur, même si, je pense que c’est quelque chose qui peut aussi faire peur à certains", confie Saïd Aïgou, qui l’a eu sous ses ordres en U15. On espère pour lui qu'il aura sa chance au sein du club de la capitale, qui est connu pour donner très peu de temps de jeu à ces jeunes "titis".

4. Badredine Bouanani (17 ans, LOSC)

Badredine Bouanani est l'espoir le plus prometteur du centre de formation des Dogues. À tout juste 17 ans, ce gaucher qui évolue au poste d'ailier brille sous la tunique lilloise. Ce petit gabarit est un joueur qui percute, qui fait la différence sur les côtés et qui la possède la capacité d'éliminer très facilement ses adversaires. Il est considéré comme l'un des 60 meilleurs jeunes talents nés en 2004 par The Guardian.

Outre ses éclats en Youth League, l'attaquant nordiste est un élément incontestable de l'Équipe de France U18. Sous la direction de Lionel Rouxel, il est l'un des joueurs les plus décisifs de la sélection aussi bien au niveau des passes décisives que les buts. Son talent fait saliver de nombreux scouts des grands clubs européens. Le LOSC va devoir durcir les négociations pour garder son joyau. En plus de plusieurs grosses écuries du Big 5, l'Olympique Lyonnais et les Girondins de Bordeaux sont sur les tablettes du jeune franco-algérien.

5. El Chadaille Bitshiabu (16 ans, PSG)

Début janvier El Chadaille Bitshiabu est devenu, en Coupe de France, le plus jeune joueur de l’histoire du club à faire ses débuts pour le PSG (16 ans, 7 mois et 3 jours). L’aboutissement d’une trajectoire exemplaire pour ce garçon, qui a toujours été surclassé, dans toutes les catégories d’âge. Le jeune défenseur a déjà tout d’un grand, et pas seulement par la taille (1,98m). Outre ce gabarit hors-norme le jeune parisien possède une qualité de passe exceptionnelle.

Le potentiel est immense, et le joueur est loin d'en avoir atteint les limites. La marge de progression est énorme, à tous les niveaux. Le jeune parisien a occupé différents postes, de milieu de terrain à attaquant, ce qui pourrait expliquer cette inclination vers l’offensive. Le Paris Saint-Germain a toutefois estimé qu’il était peut-être plus judicieux de le sortir de sa zone de confort, pour lui ouvrir de nouvelles perspectives. Un choix concluant car il a permis au joueur de seize ans d'étoffer sa palette tactique et technique. On devrait rapidement le revoir avec l'équipe première du club de la capitale

6. Mohamed Achi (20 ans, FC Nantes)

Formé par Wilfried Mbappé à l'AS Bondy, comme William Saliba et Jonathan Ikoné, Mohamed Achi est un jeune milieu de terrain au profil technique. En décembre dernier, il a signé son premier contrat professionnel avec le FC Nantes. Élément indispensable de la réserve nantaise, le joueur de 20 ans possède une palette de compétence très large. A ses qualités dans la distribution, il a ajouté une efficacité à la récupération, progressé dans ses déplacements et l’anticipation, un bagage indispensable au haut niveau.

Durant cette trêve internationale, il a été appelé pour participer au rassemblement international U20 de l'Équipe de France. S'il continue sur ce si bon chemin, nul doute qu'il devrait intégrer le groupe lors de la préparation estivale et pourquoi pas entrer dans la rotation d'Antoine Kombouaré, la saison prochaine.

7. Désiré Doué (16 ans, Stade Rennais)

Désiré Doué n'a pas encore signé de contrat professionnel avec le SRFC, mais ce n'est plus qu'une question de jours selon L'Équipe. Le talent et la rigueur indéniable de ce milieu offensif international U17 devrait être récompensé. Il s'est déjà entraîné à plusieurs reprises avec le groupe professionnel.

En attendant de jouer ses premières minutes en Ligue 1, il poursuit sa montée en puissance avec la réserve. En temps de trêve internationale, le joueur de 16 ans est régulièrement appelé avec les équipes de jeunes de l'Équipe de France, dans lesquelles il est un élément important.

8. Florent Da Silva (18 ans, OL)

Florent Da Silva a déjà eu le droit à deux petites minutes de jeu anecdotique en Ligue 1, mais la forte concurrence et son manque d'expérience lui ont obligé à poursuivre ses gammes avec la réserve jusqu'à cet hiver. En effet, le milieu de terrain a été prêté à Villefranche en National. Là-bas, il a trouvé une place de titulaire dans une équipe qui joue la montée en Ligue 2. Avant son prêt dans le club voisin, il performait avec l'équipe B (déjà 24 matchs). "Il est très intelligent avec de grandes qualités techniques", résumait l'ancien directeur sportif Juninho

C'est d'ailleurs sous la tutelle du Brésilien que le joueur de 18 ans a prolongé son premier contrat professionnel jusqu'en 2025. Le board de l'OL compte sur Florent Da Silva dans un avenir proche. Il ne serait donc pas illogique de le voir avec le groupe professionnel lors de la préparation estivale. Dans une situation financière compliquée, le club rhodanien pourrait à nouveau se retourner vers les joueurs issus de son centre de formation.

facebooktwitterreddit