Fan Voice

Les 8 joueurs qui ont refusé de jouer la CAN

Emilien Schoenher
Fofana, Matip et Abde sont restés avec leurs clubs respectifs.
Fofana, Matip et Abde sont restés avec leurs clubs respectifs. /
facebooktwitterreddit

La 33e édition de la Coupe d'Afrique des nations se déroule du 9 janvier au 6 février 2022 au Cameroun. Privilégiant leur club à la sélection, 8 joueurs ont décidé de refuser de participer à la CAN.

1. Seko Fofana (Côte d'Ivoire)

Seko Fofana
John Berry/GettyImages

L'Ivoirien de 26 ans Seko Fofana n'était pas présent dans la liste des 28 joueurs sélectionnés par Patrice Beaumelle pour la prochaine CAN. Le milieu de terrain lensois aux six sélections avec les Éléphants avait annoncé sa décision un peu plus tôt dans la saison, expliquant qu'il voulait se concentrer sur son club.
Le joueur avait indiqué en novembre dernier qu’il n’y avait aucun problème avec sa sélection : « Honnêtement, avec le sélectionneur, ça se passe très bien. On a de bons rapports. C’est ça le plus important. La seule chose que je voulais souligner est que j’aime et je soutiens mon pays. »

2. Cheick Doucouré (Mali)

CLEMENT MAHOUDEAU/GettyImages

Pour les mêmes raisons que son coéquipier, Cheick Doucouré ne prendra pas part à la CAN 2022 avec le Mali. Le jeune joueur de 21 ans qui compte déjà huit sélections a expliqué faire une pause dans sa carrière internationale pour se consacrer sur sa saison avec le RC Lens. Son coéquipier en club Massadio Haidara sera lui bien présent avec Les Aigles.

3. Abde Ezzalzouli (Maroc)

Abde Ezzalzouli
Fran Santiago/GettyImages

Le refus d'Abde Ezzalzouli est celui qui a le plus fait parler. La pépite du Barça, 20 ans seulement, est en train de se faire une place dans l'équipe de Xavi. Convoqué par le sélectionneur du Maroc Vahid Halilhodžić, Abde a pris la décision de décliner cette dernière. Même s'il fait l’impasse sur la CAN cet hiver pour rester en Catalogne, le joueur a tenu à rassurer le peuple marocain en annonçant qu'il voulait jouer pour son pays natal et non pour l'Espagne.

4. Mahdi Camara (Gambie)

Mahdi Camara
John Berry/GettyImages

Sélectionnable avec la Gambie pour la CAN, le joueur de 23 ans va rester à l'AS Saint-Étienne cet hiver pour aider le club à se sortir de cette situation. Titulaire indiscutable au milieu de terrain stéphanois (18 matchs de Ligue 1 cette saison), c'est une très bonne nouvelle pour Pascal Dupraz qui a du pain sur la planche pour faire remonter l'ASSE au classement, actuellement lanterne rouge à quatre points du barragiste.

5. Zaydou Youssouf (Comores)

Zaydou Youssouf
Eurasia Sport Images/GettyImages

Sélectionnable avec les Comores, le joueur de 22 ans, 17 matchs toutes compétitions confondues cette saison à lui aussi préféré rester dans le Forez cet hiver pour aider son club à sortir de l'impasse.

6. Joël Matip (Cameroun)

Joel Matip
Visionhaus/GettyImages

Le défenseur central de Liverpool qui compte 26 sélections avec le Cameroun a une nouvelle fois refusé de représenter son pays, alors que plusieurs rumeurs évoquaient son possible retour en sélection. Le joueur de 30 ans n’a plus porté la tunique des Lions Indomptables depuis septembre 2015. Il explique ce nouveau refus par une «mauvaise expérience avec le staff technique».

7. Felix Afena-Gyan (Ghana)

Felix Afena-Gyan
Insidefoto/GettyImages

Le jeune footballeur de 18 ans essaye de se montrer avec l'AS Roma. Cette saison, il a participé à cinq rencontres de Série A pour deux buts inscrits. Un temps de jeu grapillé qui l'a poussé a refuser de rallier les Black Stars alors qu'il était sélectionné parmi les 28, préférant tenter de s’imposer avec la Roma de José Mourinho.

8. Andy Delort (Algérie)

Andy Delort
John Berry/GettyImages

À son arrivée à Nice, l'Algérien aurait signé un document expliquant qu'il n'irait pas à la CAN expliquait Djamel Belmadi en conférence de presse en octobre dernier. « Le joueur (Delort) m’envoie un message en me disant, je le cite, qu’en accord avec son club, il privilégie son club parce qu’il veut réussir ce challenge et que pour cela il devait mettre l’équipe nationale entre parenthèses, mais uniquement pendant un an, donc évidemment pas de CAN » déclarait-il. Une décision qui a mis très en colère le sélectionneur algérien et pas sûr que l'on revoie Andy Delort sous le maillot des Fennecs tant que Belmadi sera en poste.

facebooktwitterreddit