Équipe de France

Les 8 joueurs qui ont changé de nationalité sportive

Baptiste Blanchard
Aymeric Laporte a récemment décidé de jouer pour l'Espagne.
Aymeric Laporte a récemment décidé de jouer pour l'Espagne. / Matthew Burt/90min
facebooktwitterreddit

Depuis l'assouplissement de la FIFA envers les binationaux, plusieurs joueurs ont décidé de quitter leur sélection dont ils sont natifs, et rejoint le pays d'un de leurs parents. En voici quelques exemples.


1. Aymeric Laporte (France - Espagne)

Aymeric Laporte
Aymeric Laporte va jouer pour l'Espagne. / Matthew Ashton - AMA/Getty Images

Fraîchement naturalisé par l'Espagne, Aymeric Laporte a fait les beaux jours de l'équipe de France Espoirs mais n'a jamais eu sa chance chez les A sous l'ère Didier Deschamps.

La faute à des prestations irrégulières depuis son arrivée à Manchester City en 2018 et un grand nombre de pépites à son poste.

Laporte va maintenant faire le bonheur de la Roja et est sélectionnable pour jouer l'Euro sous l'égide de Luis Henrique.

2. Munir El-Haddadi (Espagne - Maroc)

Munir El Haddadi
Munir El Haddadi est finalement parvenu à rejoindre le Maroc. / Quality Sport Images/Getty Images

En raison de quatre matches disputés avec les Espoirs espagnols et d'une rencontre jouée avec les A, le tout avant ses 21 ans, l'ailier hispano-marocain du Séville FC Munir El-Haddadi n'avait pas pu changer de nationalité sportive.

Mais la FIFA a donné raison à la Fédération Royale Marocaine de Football et a accordé le droit au natif de la Province de Madrid de porter les couleurs du Maroc. La fin d'un long feuilleton pour le joueur formé au Barça.

3. Diego Costa (Brésil - Espagne)

Diego Costa
Diego Costa a été international brésilien puis espagnol. / Denis Doyle/Getty Images

L'un des cas les plus polémiques de la Coupe du monde 2014. Alors que la compétition se déroule au Brésil, son pays natal, Diego Costa a décidé de tourner le dos à la Seleção après deux apparitions en match amical. L'attaquant de l'Atlético de Madrid est depuis un joueur de la Roja.

4. Abdou Diallo (France - Sénégal)

Abdou Diallo
Abdou Diallo a finalement choisi le Sénégal, pays de ses parents. / John Berry/Getty Images

Après 53 matches avec les sélections françaises dont plus d'une dizaine en tant que capitaine de l'équipe de France Espoirs, le polyvalent défenseur du PSG Abdou Diallo (24 ans) a décidé de répondre favorablement à l'appel d'Aliou Cissé, le sélectionneur sénégalais, en février. Le pays de ses parents.

5. Geoffrey Kondogbia (France - Centrafrique)

Geoffrey Kondogbia
Geoffroy Kondogbia a été chez les Bleus avant de rejoindre la Centrafrique, pays de ses parents. / Jean Catuffe/Getty Images

Après cinq sélections en Équipe de France et une dernière apparition en septembre 2015 face à la Serbie, l'actuel joueur de l'Atlético de Madrid a décidé en octobre 2018 de rejoindre la Centrafrique et d'en devenir même le capitaine. Il a notamment marqué face au Rwanda lors des éliminatoires de la CAN 2019.

6. Wilfried Zaha (Angleterre - Côte d'Ivoire)

Wilfried Zaha
Wilfried Zaha évolue avec les Eléphants depuis 2017. / Visionhaus/Getty Images

Si l'attaquant de Crystal Palace joue aujourd'hui pour la Côte d'Ivoire, le pays où il est né, il a pourtant bien démarré au niveau international avec l'Angleterre. Sa dernière apparition avec les Three Lions remonte à 2014, avant de rejoindre les Éléphants.

7. Nacer Chadli (Maroc - Belgique)

Nacer Chadli
Nacer Chadli a joué pour le Maroc avant de rejoindre les Diables Rouges. / Soccrates Images/Getty Images

L'ancien joueur polyvalent de l'AS Monaco n'a pas toujours défendu les couleurs de la Belgique. Avant d'être l'auteur du but victorieux face au Japon en 8es de finale de la Coupe du monde, Nacer Chadli avait bien joué pour le Maroc. C'était un match amical, face à l'Irlande du Nord, en 2010 (1-1).

8. Mario Fernandes (Brésil - Russie)

Mario Fernandes
Mario Fernades est né au Brésil mais porte le maillot russe en sélection / Soccrates Images/Getty Images

Mario Fernandes a disputé un match amical face au Japon sous les couleurs brésiliennes en octobre 2014 (victoire 4-0). Malgré tout, son transfert au CSKA Moscou et l'obtention de la nationalité russe vont tout changer. Le latéral droit a été l'un des joueurs les plus en vue du pays hôte lors de la dernière Coupe du monde.

facebooktwitterreddit