Fan Voice

Les 8 enjeux de la deuxième partie de saison en Bundesliga

Erwan Gendry
La Bundesliga possède encore son lot d'enjeux à dix journées de la fin.
La Bundesliga possède encore son lot d'enjeux à dix journées de la fin. / Stuart Franklin/GettyImages
facebooktwitterreddit

Qui sera champion d'Allemagne ? Qui obtiendra son billet pour la prochaine C1 ? Qui se maintiendra dans l'élite allemande ? Ou encore quels sont les records à battre ? 90min dresse pour vous sur les huit enjeux de la deuxième partie de saison en Bundesliga.


1. Le Borussia Dortmund peut-il aller chercher le Bayern Munich ?

Donyell Malen, Corentin Tolisso
Dortmund peut-il faire trembler le Bayern Munich ? / Joosep Martinson/GettyImages

Une remontée du Borussia Dortmund sur le Bayern Munich paraît totalement illusoire, mais le football nous a déjà prouvé à maintes reprises qu'il fallait toujours se méfier. Avec huit points de retard, les hommes de Marco Rose vont devoir réaliser un sans faute et espérer que le Bayern Munich laisse traîner des points en route. Erling Haaland et ses coéquipiers ont les capacités pour finir fort le championnat. Éliminé de la coupe nationale et de toutes les compétitions européennes, le BVB n'a plus que la Bundesliga en ligne de mire.

En face le Bayern Munich connaît une baisse de régime depuis le début de l'année civile. Beaucoup moins serein dans le jeu, les hommes de Julian Nagelsmann ont toutes les peines du monde à être réguliers ces derniers temps. Avec un calendrier chargé, la bande de Lewandowski pourrait laisser des forces précieuses en Ligue des Champions et se retrouver désarmée le week-end en championnat. Dortmund aura sûrement une ou deux opportunités de revenir sur les talons des Bavarois. Il ne faudra pas se louper à ce moment-là.

2. Lewandowski peut-il dépasser la barre des 41 buts ?

Robert Lewandowski
Robert Lewandowski peut encore écrire l'histoire. / Alex Grimm/GettyImages

Actuellement à 28 buts, Robert Lewandowski peut encore espérer dépasser son propre record de réalisations en une seule saison. Lors de l'exercice précédent il avait dépassé la barre symbolique des 40 pions détenus par Gerd Müller depuis la saison 1971/72.

À dix matchs de la fin du championnat, tout est encore possible pour le Polonais. Pour effacer son propre record, l'actuel meilleur buteur de Bundesliga devra marquer en moyenne 1,4 but par match. Une statistique loin d'être insurmontable pour le Bavarois quand on sait qu'il a déjà inscrit 39 buts en 33 rencontres cette saison, toutes compétitions confondues. Le bémol qui pourrait l'empêcher d'écrire une nouvelle fois l'histoire du championnat allemand, serait la volonté de son entraîneur de le laisser souffler le week-end en vue de la Ligue des Champions.

3. Le Bayern Munich peut-il battre le record de buts marqués en une saison ?

Robert Lewandowski, Leroy Sane, Joshua Kimmich
Le Bayer Munich peut entrer une nouvelle fois dans l'histoire de la Bundesliga. / Boris Streubel/GettyImages

Lors de la saison 1971-72, le Bayern Munich de Udo Lattek était parvenu à inscrire un nombre record de buts en une seule saison : 101 réalisations. Un chiffre totalement fou. C'est d'ailleurs cette même année que l'attaquant bavarois Gerd Müller avait planté 40 pions.

À l'heure où ces lignes sont écrites, la bande à Robert Lewandowski a déjà marqué 75 buts, soit une moyenne de 3,13 réalisations par match. Il reste dix rencontres aux Bavarois pour inscrire 27 "goals" et battre le record de la génération 1971-72. Avec une moyenne de 2,7 pions par match, l'objectif est dans les cordes des hommes de Julian Naggelsman. La saison dernière Thomas Müller et ses coéquipiers avaient échoué à trois petites unités contre deux l'exercice précédent.

4. Quelles équipes obtiendront leur billet pour la Ligue des Champions ?

Moussa Diaby
Le Bayer Leverkusen réalise une saison de haute volée. / Lukas Schulze/GettyImages

Si le Bayern Munich (1er, 58 pts) et le Borussia Dortmund (2e, 50 pts) ont quasiment acquis leur billet pour la prochaine Ligue des Champions, les deux derniers sésames vont être très disputés. Ils sont trois pour seulement deux places : Bayer Leverkusen (3e, 44 pts), RB Leipzig (4e, 40 pts), Fribourg (5e, 40 pts) et Hoffenheim (6e, 40 pts).

Dans cette course à la C1, le Bayer Leverkusen et le RB Leipzig sont les favoris. Avec respectivement cinq et six victoires sur les six derniers matchs de Bundesliga, les formations de Domenico Tedesco et Gerardo Seoane ont l'expérience pour ne pas vriller dans le sprint final. Si Fribourg et Hoffenheim sont encore à 100% dans la lutte pour la Champions League, ces deux équipes surprises ont longtemps surperformé cette saison et devraient peiner à suivre le rythme effréné de leurs concurrents directs.

5. Quelle coupe d'Europe pour Fribourg la saison prochaine ?

Vincenzo Grifo
Fribourg réalise une saison historique dans l'histoire récente du club. / Markus Gilliar/GettyImages

Fribourg est l'équipe surprise de cette saison en Bundesliga. Actuellement cinquièmes à égalité de points avec le RB Leipzig (première place qualificative pour la LDC), les hommes de Christian Streich rêvent d'Europe. Quid de la C1, C3 ou C4 ? Si la qualification en Ligue des Champions est tout à fait envisageable d'un point de vue comptable, elle l'est un peu moins sur le terrain. Beaucoup plus irréguliers, les Fribourgeois semblent être un ton en dessous du RB Leipzig et du Bayer Leverkusen.

Fribourg devrait donc se battre pour une place en Europa League. Au coude à coude avec Hoffenheim, Vincenzo Grifo et ses coéquipiers ont les ressources et les qualités pour terminer cinquièmes du championnat allemand en fin de saison. On en saura sûrement un peu plus après le 30 avril et un déplacement sur la pelouse d'Hoffenheim. Encore dans la course à l'Europe, il faudra aussi se méfier de l'Union Berlin et du FC Cologne.

6. Qui se maintiendra dans l'élite ?

Florian Mueller
Alexander Hassenstein/GettyImages

Comme chaque année, la lutte pour la survie en Bundesliga s'annonce âpre. Si Greuther Fürth (20e, 14 pts) et Stuttgart (19e, 19 pts) partent avec un léger retard tout est encore possible. En effet le Hertha Berlin (18e, 23 pts), Augsbourg (17e, 23 pts) et l'Arminia Bielefeld (16e, 25 pts) ne sont pas à l'abri d'une relégation en fin de saison.

Il reste encore un bon nombre de confrontations directes entre les concurrents au maintien. L'année dernière, il fallait avoir emmagasiné 34 ponts pour garder sa place dans l'élite. Un nombre d'unités encore loin d'être atteint par les clubs concernés.

7. Greuther Fürth va-t-il réussir l'exploit de se maintenir ?

Sebastian Griesbeck
Greuther Fürth a dix matchs pour se sauver. / Sebastian Widmann/GettyImages

Après quatorze matchs sans la moindre victoire (treize défaites et un nul) lors des quatorze premières journées de Bundesliga, on pouvait penser que Greuther Fürth allait être le nouveau Schalke 04. Séduisant dans le jeu mais beaucoup trop fébrile défensivement, le promu a eu toutes les peines du monde à sortir la tête de l'eau. Mais, depuis le 12 décembre dernier, les hommes de Stefan Leitl vont un peu mieux avec treize points sur trente possibles (trois succès, quatre nuls et trois revers).

Toujours bon dernier, le bilan des dix dernières rencontres est motif d'espoir pour Paul Seguin et ses coéquipiers. Encore dernier de Bundesliga, Greuther Fürth ne compte plus "que" neuf points de retard sur le premier non relégable. Si les chances de se maintenir sont minces, tout est encore possible pour le club de la ville de Fürth.

8. Quel français deviendra le meilleur buteur sur une saison en Bundesliga ?

Christopher Nkunku, Moussa Diaby
Nkunku et Diaby réalisent une saison de grande facture. / Maja Hitij/GettyImages

Christopher Nkunku (14 buts), Moussa Diaby (12 buts) et Anthony Modeste (15 buts) marchent sur l'eau avec leurs clubs respectifs cette saison. Éléments centraux du onze titulaire de leur entraîneur, les trois Français réalisent une saison remarquable. Loin derrière l'infatigable Robert Lewandowski, ils talonnent les meilleurs buteurs du championnat allemand (Erling Haaland et Patrik Schick).

Très en vue cette saison, l'un de ces trois anciens de Ligue 1 aura l'opportunité en fin de saison de rentrer dans l'histoire de la Bundesliga en devenant le meilleur buteur français sur une saison au sein du championnat allemand. Il devancerait ainsi des joueurs comme Franck Ribéry ou Johan Micoud.

facebooktwitterreddit