Serie A

Les 7 raisons de suivre le match retour de Coupe d'Italie entre l'Inter et le Milan AC

Baptiste Marin
La lutte devrait être acharnée dans ce derby.
La lutte devrait être acharnée dans ce derby. / TIZIANA FABI/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'Inter et le Milan AC s'affrontent mardi en demi-finale retour de Coupe d'Italie pour une place en finale. Les deux formations milanaises s'étaient quittées sur un score nul (0-0) à l'aller, le suspense sera au rendez-vous pour cette seconde manche. Voici les 7 raisons de suivre ce nouveau "Derby della Madoninna".


1. Le résultat du match aller

Lautaro Martinez, Denzel Dumfries, Theo Hernandez, Fikayo Tomori
Aucun avantage avant le retour. / Jonathan Moscrop/GettyImages

Rien n'est fait dans cette demi-finale de Coupe d'Italie ! Si le Milan AC avait tenté de prendre l'avantage avec un visage tourné vers l'attaque, l'Inter s'en était sorti grâce à un solide Samir Handanovic. Avec ce score (0-0) au match aller, aucune des deux équipes n'a pris le dessus sur l'autre.

Difficile de savoir l'identité de l'équipe qui accèdera à la finale de cette Coupe d'Italie. Les deux entraîneurs ne prendront pas cette partie à la légère et les équipes types devraient être alignées pour ce match. Une rencontre de football avec la promesse d'un gros suspense, c'est toujours mieux !

2. Deux équipes en forme

Mike Maignan, Franck Kessie, Junior Messias
Série impressionnante des Rossoneri. / Jonathan Moscrop/GettyImages

Avant ce rendez-vous face au rival milanais, l'Inter s'est imposé à La Spezia (3-1) signant un troisième succès consécutif. Et les Nerazzurri ont la forme ces dernières semaines. Les Intéristes sont invaincus depuis neuf matchs (5 victoires, 4 nuls). Le succès au retour face à Liverpool en C1 (1-0) et celui face à la Juventus Turin (1-0) viennent appuyer cette réussite de l'Inter.

Et dans l'autre club de Milan, la vie est aussi rose. Les Rossoneri font mieux que leur voisin avec une série de 13 matchs sans revers. Une invincibilité marquée par une qualité défensive indéniable. Mike Maignan et les Milanais n'ont plus encaissé de buts depuis la fin du mois de février. La tâche s'annonce compliquée pour les locaux du soir.

3. Une demi-finale sous fond de rivalité

Romelu Lukaku, Zlatan Ibrahimovic
Lukaku vs Ibra. / Nicolò Campo/GettyImages

L'ambiance devrait être présente mardi à Giuseppe-Meazza. Ce "Derby della Madoninna" n'est pas une rencontre anodine pour les supporters. Et la tension est souvent au rendez-vous dans ce derby milanais. Romelu Lukaku et Zlatan Ibrahimovic ne s'étaient pas échangés des mots doux la saison dernière.

Cette rencontre sera d'ailleurs le 232e derby de l'histoire entre les deux clubs lombards. Outre la rivalité historique, le vainqueur sera en finale de la Coupe d'Italie et aura l'occasion d'ajouter un titre dans son armoire à trophées. Le décor est planté pour avoir un beau match !

4. Un avantage psychologique ?

Alexis Alejandro Sánchez Sánchez
L'Inter doit affronter Bologne en match en retard. / Gabriele Maltinti/GettyImages

L'AC Milan tient les commandes de la Série A. Mais l'Inter, 2e avec deux points de retard, compte un match de retard à disputer. Si l'affrontement est direct en Coupe d'Italie, il existe aussi à distance en championnat. Et le résultat de ce match, à cinq journées de la fin, pourrait avoir des conséquences.

Une qualification acquise face au rival donnera évidemment un élan positif et un gain de confiance non négligeable dans ce moment charnière de la saison. Pour l'autre, ce revers pourrait avoir des conséquences négatives et un petit coup de moins bien dans cette fin de saison.

5. Un parfum de revanche dans l'air

Olivier Giroud
Olivier Giroud avait été le héros d'une soirée à l'Inter. / Marco Luzzani/GettyImages

Cette rencontre sera déjà la quatrième entre les deux clubs cette saison. En Série A, lors du match avec l'Inter à domicile, ce sont les Rossoneri qui s'étaient imposés (2-1) grâce à Olivier Giroud, auteur d'un doublé. Les hommes de Simone Inzaghi veulent leur revanche.

Mais le Milan AC a aussi une petite vengeance. Les formations lombardes s'étaient affrontées lors des quarts de finale de l'édition 2021. L'Inter s'était qualifié (2-1) pour le dernier carré dans une rencontre qui avait une saveur de véritable derby. Le but de la victoire inscrit par Eriksen dans les dernières minutes de la partie. L'heure de la vengeance pour quel Milan ?

6. Des Français à suivre au Milan AC

Mike Maignan
Mike Maignan est en pleine forme. / Nicolò Campo/GettyImages

Si nous ne sommes pas Didier Deschamps, voir des Français jouer des grands matchs est toujours quelque chose d'agréable. Théo Hernandez est un pilier incontournable de cette formation lombarde. S'il est muet depuis quelques matchs, Olivier Giroud a des chances de jouer. Et l'occasion serait parfaite pour regagner de la confiance et retrouver les chemins des filets.

Arrivé cette saison en Lombardie, Mike Maignan réalise une grosse première année dans les buts milanais. Et son invincibilité actuelle vient valider ce très bon exercice. Et Pierre Kalulu, joueur des Espoirs, est aussi très performant et poursuit sa progression. Le Français de 21 ans s'installe progressivement dans cette défense milanaise.

7. Deux forces collectives

Ismael Bennacer of AC Milan, Hakan Calhanoglu of FC...
Un beau combat en prévision. / Insidefoto/GettyImages

Quelle est la véritable star de l'Inter ? Quelle est celle du Milan AC ? Difficile d'en sortir un du lot. La véritable force de ces deux équipes est collective. La combativité est présente, elle est souvent un élément clé dans ce type de rencontre.

Des deux côtés, le milieu de terrain est extrêmement costaud et féroce. Du Brozovic, du Vidal à l'Inter. Avec Kessié, Bennacer ou Tonali, le Milan AC est aussi fourni dans ce secteur. Sûrement un point vital du futur résultat de cette partie.

facebooktwitterreddit