Real Madrid

Les 7 plus beaux moments du trio Modric- Casemiro - Kroos au Real Madrid

Olivier Halloua
Luka Modric, Casemiro et Toni Kroos ont formé un trio légendaire.
Luka Modric, Casemiro et Toni Kroos ont formé un trio légendaire. / Alex Grimm/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le Real Madrid va perdre l'une de ses légendes du XXIe siècle. Casemiro, rouage indispensable de l'entrejeu des Merengue depuis 2015, va quitter le club afin de rejoindre Manchester United. Avec lui, s'en vont sept longues années de loyaux services du trio légendaire qu'il formait avec Toni Kroos et Luka Modric.

Alors, il est difficile de retenir un moment par saison, mais nous avons essayé de nous rappeler un moment marquant des sept dernières années de ce trident.

1. Premier match ensemble : Face à l'Atlético de Madrid le 4 octobre 2015

Rafael Benitez
Rafael Benitez a été le premier à tenter le coup. / Gonzalo Arroyo Moreno/GettyImages

Rafael Benitez fut un entraîneur éphémère du côté du Real Madrid. Après seulement trois mois de travail, le tacticien espagnol a été remercié. Pourtant, le technicien ibérique a été le premier à tenter ce 4-3-3 légendaire avec Toni Kroos, Casemiro et Luka Modric au coup d'envoi.

Alors dans le dur en Liga, les Merengue ont ramené un point du déplacement chez l'Atlético de Madrid (1-1). Même si Benitez a quitté le club quelques semaines plus tard, il a démontré que les trois étaient faits pour évoluer ensemble. Ces prémices étaient de très hautes voltiges surtout Casemiro, attendu au tournant.

2. Début en Ligue des champions : Face au PSG le 3 novembre 2015

Nacho, Raphael Varane
Le Real a battu le PSG. / Jean Catuffe/GettyImages

Dans la foulée, Rafael Benitez a poursuivi dans cette lignée. Le tacticien ibérique a lancé son trident dans le grand bain en Ligue des champions face au Paris Saint-Germain. Le résultat lui a encore donné raison avec un succès fondateur face au PSG de Zlatan Ibrahimovic (1-0).

Les trois stars madrilènes ont facilement contenu la fougue de Marco Verratti ou les circuits orchestrés par Thiago Motta. Depuis ce match-ci, le trio Kroos - Casemiro - Modric s'est établi comme l'association titulaire du Real.

3. Masterclass à chaque finale de LDC : 2016, 2017 et 2018

Casemiro
Casemiro a eu son heure de gloire. / Quality Sport Images/GettyImages

Nous avons rassemblé les trois finales de Ligue des champions remportées de suite. Si on se remémore les trois rencontres, on se rend vite compte de la complémentarité de ces monstres.

En 2016, Toni Kroos a rayonné face à l'Atlético de Madrid (1-1P) avec 97% de passes réussies et de nombreux caviars distribués. Son rôle de chef d'orchestre a permis au Real Madrid de surpasser des maestros comme Gabi ou Koke.

En 2017, Casemiro est ressorti comme le cadre de l'entrejeu en marquant de forte belle manière le but du 2-1 à l'heure de jeu. La Juventus Turin n'a jamais pu transpercer en contre sa fantastique vision de jeu (4-1).

Enfin, en 2018, Luka Modric a régalé de galettes dans le dos de la défense ou par des dribbles chaloupés. L'international croate était insaisissable et a dominé l'opposition de Liverpool à lui tout seul (3-1). Il a remporté le Ballon D'Or cette année-là.

En clair, les trois ont eu leur heure et demie de gloire permettant d'établir un peu plus leur légende.

4. Remise en question : saison 2018-2019

Casemiro, Karim Benzema, Luka Modric, Marco Asensio
Le Real a vécu une saison difficile. / Soccrates Images/GettyImages

Après le triomphe du triplé européen, la saison 2018-2019 marque le seul exercice de remise en question du trident "KCM". Le Real Madrid n'a jamais réussi à se relever d'un début de saison difficile, marqué par la perte de vitesse de ce trio.

Modric a du mal à se remettre de sa longue saison et de sa défaite en finale de Coupe du monde 2018. Kroos est un peu plus à la peine physiquement. Casemiro se caricaturait en boucher d'Espagne, découpant tout ce qui bouge.

Ce fut une saison blanche pour les Madrilènes avec des critiques herbant de partout sur les trois stars de l'entrejeu. L'Ajax Amsterdam a éliminé le Real en huitième de finale de LDC aisément (6-2).

Beaucoup demandent le départ de "Casi" et critiquent son manque de justesse technique. Florentino Perez leur a conservé sa confiance contre vents et marées.

5. Le retour en grâce : Face à l'Inter le 25 novembre 2020

Luka Modric
Le Real a triomphé. / Eurasia Sport Images/GettyImages

En 2020, Zinédine Zidane est sur la sellette. Les résultats sont devenus désastreux que ce soit en championnat comme en Ligue des champions. Le Real Madrid n'affichait que quatre points en trois journées de C1. Face à l'Inter Milan, une défaite aurait plongé la Casa Blanca vers la nuit.

Pourtant, le trident "KCM" a sorti son épingle du jeu. Luka Modric et Toni Kroos ont réussi à désarmer le milieu intériste tandis que Casemiro s'occupait aisément d'empêcher tout contre à son entrée en jeu. Cette renaissance à San Siro a permis aux Merengue de s'emparer de la première place du groupe et relancer la machine (0-2).

Zidane a été maintenu en poste et a réussi à remonter à a deuxième place de Liga. "Ils sont putain de géniaux", a dit d'eux le ZZ.

6. La destruction des Reds : Face à Liverpool le 6 avril 2021

Real Madrid v Liverpool - UEFA Champions League
Le Real Madrid a triomphé de Liverpool. / Anadolu Agency/GettyImages

En quarts de finale de Ligue des champions 2021, un sommet s'est mis en place. Liverpool affrontait le Real Madrid pour une revanche de 2018. Au match aller, il n'y a pas eu de match : le trident légendaire a écrasé dans tous les compartiments du jeu Fabinho, Naby Keita et Georginio Wijnaldum.

Possession, occasions créés, transitions et passes réussies, tout est venu de ces grands noms du Real détruisant les moindres espoirs des Reds. Ce succès (3-1) a permis de gérer tranquillement au retour du côté d'Anfield.

7. La dernière grosse sortie : Face à Chelsea le 6 avril 2022

Luka Modric
Le Real Madrid l'a emporté face à Chelsea. / Anadolu Agency/GettyImages

Lors du parcours historique du Real Madrid jusqu'au sacre final en Ligue des champions, tous les supporters se rappellent la double confrontation face à Chelsea.

Au match aller, Luka Modric et Casemiro ont sorti les biscoteaux pour aller chercher la victoire au Stamford Bridge. L'international croate est reparti de Londres avec un record de passes-clé réussies. Son coéquipier brésilien assurait toujours ses arrières avec justesse (1-3).

Au retour, le Ballon D'Or 2018 a fait parler son incroyable extérieur du pied pour servir Rodrygo dans l'espace. Le Real a réussi à remonter son retard quelques minutes avant la fin puis en prolongations. Tout le long, Toni Kroos a eu un rôle moindre, mais toujours déterminant dans l'orientation du jeu (5-4).

Ce fut l'une des dernières masterclass de ce trident ensemble avec encore à la clé un sacre européen.

facebooktwitterreddit