Fan Voice

Les 7 joueurs de l'équipe de France qui jouent gros sur cette trêve internationale

Erwan Gendry
Adrien Rabiot et Mattéo Guendouzi jouent gros en mars.
Adrien Rabiot et Mattéo Guendouzi jouent gros en mars. /
facebooktwitterreddit

À huit mois du début de la Coupe du Monde au Qatar, ce rassemblement de l'Équipe de France va s'inscrire dans la volonté de Didier Deschamps de créer un groupe uni et performant, aussi bien sur le terrain qu'en dehors. 90min revient pour vous sur les sept joueurs qui jouent gros durant cette trêve internationale.


1. Olivier Giroud

Olivier Giroud
Olivier Giroud / Marco Canoniero/GettyImages

Alors que l'on pensait que Didier Deschamps avait définitivement tourné la page avec Olivier Giroud, le sélectionneur des Bleus a appelé en urgence l'attaquant milanais pour qu'il remplace Karim Benzema.

L'ancien gunners part de loin à en croire les déclarations du sélectionneur, mais sa capacité mentale à toujours rebondir pourrait lui permettre d'inverser la tendance et retrouver sa place dans les 23 sur le moyen terme jusqu'à fin 2022.

En revanche s'il ne parvient pas à convaincre DD, ce dernier n'aura aucun remord à le laisser sur le bas-côté lors des prochains rassemblements.

2. Jonathan Clauss

Jonathan Clauss
Jonathan Clauss / Soccrates Images/GettyImages

Alors qu'il honore sa première convocation, Jonathan Clauss va jouer très gros. Dans un secteur de jeu (piston droit) où il y a une place à prendre, le Nordiste a un très bon coup à jouer. Didier Deschamps a affirmé que le Lensois aura du temps de jeu pour faire valoir l'ensemble de sa palette technique et physique. S'il parvient à convaincre le sélectionneur, le joueur de 29 ans aura sûrement une place acquise pour les prochains rassemblements.

3. William Saliba

FBL-EUR-C4-BASEL-MARSEILLE
William Saliba / FABRICE COFFRINI/GettyImages

Tout comme Christopher Nkunku et Jonathan Clauss, William Saliba honore sa première sélection avec les Bleus. Didier Deschamps a fait appel à ses services à la suite du forfait de Benjamin Pavard. Le défenseur central marseillais a l'avantage de déjà bien connaître le système de jeu de l'EDF, puisqu'il évolue comme l'un des trois centraux dans le trio défensif de l'OM. Il devrait lui aussi avoir un peu de temps de jeu lors des deux prochains matchs amicaux. Si les places sont chères dans l'arrière-garde française, DD a indiqué devant la presse "qu'il aura un rôle à jouer", car "on ne sait jamais ce qu'il va se passer".

4. Christopher Nkunku

Christopher Nkunku
Christopher Nkunku / Sebastian Widmann/GettyImages

Sa première convocation était attendue et elle est enfin là. Christopher Nkunku a logiquement été convoqué par Didier Deschamps grâce à sa saison remarquable avec le RB Leipzig. Il va devoir dorénavant mettre à profit ses qualités offensives avec l'EDF. Nul doute que le sélectionneur va lui octroyer quelques minutes lors de prochains matchs. L'ancien parisien devra en faire bon usage pour espérer s'installer durablement dans un secteur où la concurrence est rude.

5. Mattéo Guendouzi

Matteo Guendouzi
Mattéo Guendouzi / Eurasia Sport Images/GettyImages

Mattéo Guendouzi est installé dans le groupe de l'EDF depuis le premier rassemblement après l'Euro 2021. Pourtant, Didier Deschamps ne l'a utilisé qu'a une seule reprise en six rencontres (23 minutes de jeu contre la Finlande). Un faible temps de jeu qu'il n'a pas su bonifier. Dans un secteur de jeu où les concurrents qui frappent à la porte sont nombreux, le milieu de terrain marseillais aurait la bonne idée (s'il a du temps de jeu), de se montrer convaincant aux yeux du staff de l'Équipe de France. Le train ne passera sans doute pas deux fois.

6. Moussa Diaby

Moussa Diaby
Moussa Diaby / Emilio Andreoli/GettyImages

Pour la troisième fois consécutive, Moussa Diaby fait partie de la liste des 23. Il comptabilise 102 minutes de jeu en sept matchs. Un rendement satisfaisant pour un élément nouveau. À chacune de ses entrées, le joueur du Bayer Leverkusen s'est montré à son avantage. Le plus dur commence pour lui. Il va devoir confirmer ses bons premiers pas sous le maillot tricolore. Il devrait engranger du temps de jeu lors des deux prochains matchs. À lui de performer à nouveau pour consolider un peu plus sa place.

7. Adrien Rabiot

Adrien Rabiot
Adrien Rabiot / Quality Sport Images/GettyImages

Depuis l'Euro, Adrien Rabiot enchaîne les titularisations sous le maillot des Bleus suite aux forfaits consécutifs de N'Golo Kanté et Paul Pogba. Pourtant le Turinois ne s'est pas vraiment montré à son avantage. Il peine à s'intégrer efficacement dans le 3-4-3 de Didier Deschamps. La disponibilité du milieu de Manchester United et celui de Chelsea devrait de nouveau pousser l'ancien parisien sur le banc de touche.

Il devra mettre à profit le temps de jeu réduit qui lui sera accordé. D'autant plus que la nouvelle génération (Camavinga, Caqueret, Kamara...) se fait de plus en plus pressante dans leur envie d'accéder à l'équipe première de la sélection nationale. En cas de contre-performance, Adrien Rabiot pourrait voir sa place dans les 23 de nouveau voler en éclat.

facebooktwitterreddit