Les 8 joueurs à suivre de la sensation Atalanta Bergame

Luis Muriel
Le tirage piège par excellence pour le Paris Saint-Germain en Ligue des Champions ? | Emilio Andreoli/Getty Images

Le 12 août prochain, le Paris Saint-Germain affrontera l'Atalanta Bergame en quarts de finale de Ligue des Champions. Un tirage piège face à la révélation de la saison en Europe, qui compte dans ses rangs de sacrés éléments.

1. Papu Gomez

Alejandro Gomez
Il est l'âme, le cœur et les co****es de l'Atalanta. | Claudio Villa/Getty Images

Tout club italien qui se respecte à son meneur de jeu de poche, sa mascotte qui représente l'âme du club. Udinese avait Toto Di Natale par exemple, l'Atalanta a Papu Gomez.

L'Argentin de 32 ans est arrivé en Italie il y a six ans, contre cinq millions d'euros, et est devenu le métronome de son équipe. Cette saison, il cumule sept buts, mais surtout 17 passes décisives, en 39 rencontres toutes compétitions confondues.

Sa complémentarité avec le duo d'attaque, qu'il soit composé d'Illicic, Muriel ou Zapata, est impressionnante. Il est par ailleurs le liant parfait avec le milieu de terrain, sachant s'effacer ou s'imposer selon la situation. Un maître, tout simplement.

2. Duvan Zapata

Duvan Zapata
Le musculeux colombien plante dès qu'il est sur une pelouse cette année. | Emilio Andreoli/Getty Images

À cause d'une déchirure aux adducteurs, le Colombien a manqué les deux derniers mois de compétition en 2019. Sinon, il a tout déchiré...

Avec 15 buts et sept offrandes en 25 rencontres toutes compétitions confondues, l'avant-centre de 29 ans est en effet décisif à souhait lorsqu'il est sur une pelouse, maillot de l'Atalanta sur le dos.

Sa puissance ne sera pas simple à maîtriser pour la défense parisienne, surtout que les armes offensives ne manquent pas à l'Atalanta...

3. Josip Ilicic

Dans un autre style, Ilicic par exemple. Le longiligne slovène est la grande révélation de 2019-2020. Très mobile malgré son imposant gabarit, il pose de très nombreuses problématiques à ses adversaires.

En feu, avec 15 réalisations et quatre passes décisives en onze matchs, avant l'arrêt des compétitions, il est bien moins en avant depuis la reprise à cause d'une entorse à la cheville mal soignée.

Attention cependant, l'attaquant de 32 ans est capable de coup d'éclat venu de nulle part, comme ce fut le cas à Valence par exemple début mars...

4. Hans Hateboer

Hans Hateboer
Hans Hateboer buteur face à Valence en Ligue des Champions. | Eurasia Sport Images/Getty Images

Joueur lambda au début de sa carrière à Groningen, le Néerlandais de 26 ans s'est progressivement sublimé depuis son arrivée à l'Atalanta en 2016. Se moulant parfaitement dans le collectif de Gasperini, l'arrière droit s'est imposé comme l'un des meilleurs à son poste.

Son activité débordante et ses qualités défensives évidentes font de lui un élément clé de la Dea. Preuve de son ascension fulgurante, l'international batave (3 sélections) a été recruté pour seulement 1M€. Aujourd'hui, il vaut 12 M€.

5. Marten de Roon

Il ne faudra pas prendre le Néerlandais à la légère côté PSG...
Il ne faudra pas prendre le Néerlandais à la légère côté PSG... | Maurizio Lagana/Getty Images

Il est le parfait symbole de l'Atalanta cette saison. Le Néerlandais est en effet un joueur pas vraiment jeune (29 ans), affamé sur la pelouse, tout étant suffisamment technique pour développer du jeu, et surtout polyvalent.

Il a ainsi occupé tous les rôles au milieu du terrain, dépannant même sur le côté droit ou un cran plus bas par moment. Titulaire indéboulonnable du club lombard depuis trois saisons, il a même porté le brassard contre Cagliari le 5 juillet dernier.

6. Mario Pasalic

Mario Pasalic
Bien plus efficace que lors de son passage à Monaco, le meneur de jeu italien impressionne cette année. | Emilio Andreoli/Getty Images

Même si l'effectif de l'Atalanta est rempli de joueur aux abords de la trentaine, qui n'ont jamais été repérés par de grandes équipes auparavant, le talent pur n'est pas absent pour autant.

Pasalic a en effet quitté très jeune la Croatie pour rejoindre Chelsea. Il est ensuite entré dans le programme de prêt très abouti des Blues, se faisant balader entre Espagne (Elche), France (Monaco), Italie (Milan) ou encore Russie (Spartak Moscou).

Néanmoins, le garçon a du ballon, et même plus que ça. Les clés de la relance sont en effet siennes à Bergame, l'iconique Papu lui faisant grandement confiance. Et il est ainsi un problème aujourd'hui, que Paris va avoir du mal à gérer.

7. Robin Gosens

FBL-ITA-SERIEA-ATALANTA-LAZIO-HEALTH-VIRUS
L'homme du couloir gauche à Bergame est impressionnant des deux côtés du terrain cette saison. | MIGUEL MEDINA/Getty Images

En juillet 2017, l'Allemand âgé de 23 ans arrive sur la pointe des pieds à Bergame. Deux ans et demi plus tard, il s'est imposé dans le couloir gauche et sa valeur a été multipliée... par 20 !

Son profil est un modèle de modernité, avec un apport offensif très important, mais un gros volume de jeu également, ce qui lui permet de remplir les tâches défensives qui lui sont allouées.

Quiconque sera aligné à droite du côté du PSG ferait donc mieux de se méfier...

8. Mattia Caldara

Mattia Caldara, Dries Mertens
Le défenseur central de l'Atalanta pourrait museler, voire énerver, les attaquants du PSG... | Emilio Andreoli/Getty Images

Formé à l'Atalanta, ce défenseur central fait partie des joueurs les plus talentueux de sa génération en Italie, à son poste. La Juventus avait ainsi déboursé 20 millions d'euros en 2017 pour le récupérer. Puis à lâcher 35 millions d'euros, avant que les blessures ne s'enchaînent...

Tendon d'Achille et ligaments croisés se sont ainsi rompus coup sur coup, l'an passé. Revenu en prêt à Bergame, il sort d'une année 2019 blanche, mais a pu profiter du confinement pour finaliser son retour.

S'il affiche le niveau de son potentiel, comme c'est le cas depuis la reprise avec quatre match entiers joués sur six, Kylian Mbappé et Neymar pourraient péter quelques câbles...