Fan Voice

Les 6 raisons de penser que Saint-Etienne va se maintenir en Ligue 1

Jean Dubas
Saint-Etienne a tout pour se maintenir en Ligue 1
Saint-Etienne a tout pour se maintenir en Ligue 1 / John Berry/GettyImages
facebooktwitterreddit

Les Stéphanois affrontent le RC Lens ce week-end et on donne peu cher de la peau des Verts dans leur opération maintien. On a néanmoins trouvé 6 raisons de penser que l'ASSE va perdurer en Ligue 1.


1. Dupraz, habitué du rôle

FBL-FRA-LIGUE1-SAINT ETIENNE-NANTES
Dupraz sait jouer le maintien / OLIVIER CHASSIGNOLE/GettyImages

Avec le recrutement de Pascal Dupraz, les Verts ont affiché clairement leur objectif pour la deuxième partie de saison : le maintien à tout prix. Et cela tombe bien, puisque le tacticien de 59 ans est habitué à jouer les pompiers de services.

Dupraz a arraché deux maintiens lors de son passage à Evian entre 2012 et 2015 malgré un budget très limité et s'est notamment illustré dernièrement en maintenant Toulouse dans une mission quasi-impossible et devenue culte lors de la saison 2015-2016.

Le TFC comptait alors dix points de retard sur le 17e à dix journées de la fin. Saint-Etienne accuse lui cinq longueurs de retard seulement sur Bordeaux, 17e.

2. Un effectif supposé plus costaud que ses concurrents

Denis Bouanga, Mahdi Camara, Wahbi Khazri
Saint-Etienne a du talent au sein de son effectif / John Berry/GettyImages

Avec un effectif composé de joueurs comme Boudebouz, Bouanga, Neyou, Khazri, Camara et des jeunes bourrés de talent comme Moueffek, Gourna-Douath ou encore Adil Aouchiche, on voit mal en quoi Saint-Etienne peut se dévaloriser vis-à-vis de ses autres concurrents au maintien qui comptent pour la plupart des effectifs moins fournis en termes de talent.

3. Un recrutement à la hauteur de la tâche

Joris Gnagnon
Joris Gnagnon a rejoint l'ASSE cette saison / Quality Sport Images/GettyImages

Joris Gnagnon (libre), Bakary Sako (libre), Paul Bernardoni (Angers, prêt), Sada Thioub (Angers, prêt). L'ASSE a décidé de mettre (un petit peu) la main à la poche pour essayer de se sauver.

Avec ces nouveaux renforts qui s'ajoutent à un effectif qui, comme mentionné précédemment, n'a rien à envier aux autres concurrents au maintien, on imagine mal Saint-Etienne ne pas gagner le droit de perdurer en Ligue 1 à l'issue de la saison en cours.

4. Des joueurs impliqués

Zaydou Youssouf
Zaydou Youssouf a décidé de rester aider les Verts / Eurasia Sport Images/GettyImages

En plus du talent, les Stéphanois semblent être bien déterminés à sauver ce club historique d'une descente qui pourrait s'avérer catastrophique en Ligue 2.

Deux joueurs ont notamment refusé d'aller à la CAN pour rester aider le club en les personnes de Mahdi Camara et Zaydou Youssouf.

Pascal Dupraz et le public stéphanois apprécieront.

5. Un soutien sans faille

FBL-FRA-LIGUE1-SAINTETIENNE-LYON
Le public de Saint-Etienne est l'un des meilleurs de France / PHILIPPE DESMAZES/GettyImages

Le public stéphanois, parlons-en justement. A l'heure où beaucoup de fans auraient sans doute décidé de boycotter leur équipe dans une telle situation, les supporters des Verts, bien que légitimement agacés, n'ont jamais manqué de soutenir les leurs dans les moments durs et confirment leur réputation de l'un des meilleurs publics de France.

6. Des concurrents qui n'arrivent pas à prendre le large

FBL-FRA-CUP-BERGERAC-METZ
Antonetti et Metz galèrent également / ROMAIN PERROCHEAU/GettyImages

Enfin, si Saint-Etienne doit uniquement son maintien à ses prochaines performances, nul doute que Pascal Dupraz et ses hommes auront les yeux rivés sur les résultats de leurs concurrents, qui eux aussi peinent à se sortir de dynamiques compliquées.

Certes, les Verts ont perdu leurs cinq dernières rencontres en championnat. Mais difficile de dire que les autres clubs en course pour tenter d'éviter une descente en Ligue 2 soient dans une meilleure dynamique.

Metz (19e) n'a gagné qu'un seul de ses 5 derniers matches de championnat. Lorient (18e) compte lui quatre défaites et un nul en autant de matches et Bordeaux (17e) ainsi que Troyes (16e) comptent eux trois défaites sur la même période et stagnent.

facebooktwitterreddit