Olympique de Marseille

Les 6 raisons de ne pas s'inquiéter pour l'OM

Steeven Occhipinti
Pas de quoi s'inquiéter à l'OM
Pas de quoi s'inquiéter à l'OM / John Berry/GettyImages
facebooktwitterreddit

Après un début de saison tonitruant, l'OM cale un peu ces dernières semaines. Toutes compétitions confondues, le club olympien n'a remporté qu'une seule de ses huit dernières rencontres. Pourtant, il n'y a clairement pas de quoi s'inquiéter pour les hommes de Jorge Sampaoli. Et on vous explique pourquoi !


1. L'OM a joué des gros morceaux

Kylian Mbappe
L'OM a notamment tenu tête au PSG (0-0). / ATPImages/GettyImages

Certes, l'OM a du mal à enchaîner les succès, ces dernières semaines. Il faut dire que le calendrier n'était pas simple pour le club phocéen. Hormis un nul face au SCO Angers qui peut faire tâche (0-0), l'équipe de Jorge Sampaoli n'a joué que des très gros morceaux.

Les joueurs olympiens n'ont pas réussi à gagner face au RC Lens, à Galatasaray, au LOSC, à la Lazio, au PSG et à l'OGC Nice. Les supporters marseillais s'attendaient certainement à quelques succès parmi ces rencontres. Ce n'est toutefois pas si inquiétant de ne pas gagner contre des équipes du haut de tableau de la Ligue 1 ou des cadors dans leur poule d'Europa League.

2. Toujours dans le coup en Ligue 1 et en Europa League

FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-PSG
Jorge Sampaoli peut encore espérer jouer le coup à fond sur tous les tableaux. / CHRISTOPHE SIMON/GettyImages

Malgré cette mauvaise série, l'OM reste bien placé en Ligue 1. Le club phocéen se trouve à la quatrième place du classement et ne compte qu'une seule longueur de retard sur le podium. Lors des semaines à venir, l'équipe de Jorge Sampaoli pourrait donc très vite s'installer parmi les trois premiers du championnat, en enchaînant les bons résultats.

Et la donne reste la même en Europa League ! Avec trois points à son compteur en trois journées, l'OM est à la troisième place de sa poule. Il ne compte qu'un point de retard sur la Lazio Rome (2e). Et il accueillera notamment cette dernière lors de sa prochaine rencontre ! Un succès le remettrait dans les meilleures dispositions.

3. Un manque de réussite qui aurait pu tout changer

FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-PSG
Konrad de la Fuente est passé tout proche d'offrir le succès à l'OM face au PSG. / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Il reste également important de regarder la manière lors de cette mauvaise série. Et on ne peut pas dire que l'OM a été particulièrement dominé durant toutes ces rencontres. Lors de la défaite face au RC Lens (3-2), le match aurait pu basculer après que les hommes de Jorge Sampaoli soient parvenus à égaliser.

Face au SCO Angers (0-0), à Galatasaray (0-0) ou au PSG (0-0), l'OM a également eu les occasions de débloquer la situation. Nul doute qu'en ayant un peu plus de réussite, le club phocéen aurait pu s'en sortir avec quelques victoires supplémentaires. On pense toutefois que les attaquants olympiens rectifieront le tir lors des rencontres à venir.

4. Un calendrier très abordable

William Saliba, Dimitri Payet
L'OM aura un calendrier plus tranquille dans les mois à venir. / John Berry/GettyImages

En Ligue 1, l'OM aura les moyens de relancer une spirale positive. Le calendrier est bien plus abordable désormais. Hormis un déplacement à Lyon pour la 14ème journée, le club phocéen ne retrouvera pas d'autres cadors jusqu'au mois de janvier.

En retrouvant le Clermont Foot, le FC Metz, l'ES Troyes AC, le FC Nantes, le Stade Brestois, le RC Strasbourg, le Stade de Reims et les Girondins de Bordeaux, nul doute que l'OM aura de quoi s'offrir quelques succès. Et en relançant une spirale positive, les joueurs olympiens débarqueront en pleine confiance pour les rencontres les plus compliquées, lors de la phase retour.

5. L'OM est toujours devant ses concurrents directs

FBL-FRA-LIGUE1-LYON-MONACO
L'OL et l'AS Monaco n'ont toujours pas doublé l'OM en Ligue 1. / PHILIPPE DESMAZES/GettyImages

Malgré un seul succès lors des six dernières journées de Ligue 1, l'OM se situe toujours devant plusieurs de ses concurrents directs au classement. Quatrième du championnat tricolore, le club phocéen compte toujours deux longueurs d'avance sur l'AS Monaco et trois sur l'OL.

Certes, il faudra également se méfier de l'OGC Nice, du RC Lens ou du Stade Rennais dans la course au podium. On a toutefois l'impression que l'écurie phocéenne reste très bien placée dans l'optique de retrouver la Ligue des Champions. D'autant plus qu'avec un tel calendrier, elle pourrait parvenir à accroître son avance sur certains de ses concurrents.

6. Des retours qui font du bien

Arkadiusz Milik
Arkadiusz Milik vient tout juste de reprendre la compétition. / Silvia Lore/GettyImages

On le sait, il n'est pas toujours simple d'enchaîner la Ligue 1 et l'Europa League. D'autant plus que Jorge Sampaoli souhaite jouer le coup à fond sur les deux tableaux. Mais voilà, l'effectif du technicien phocéen reste très profond. Surtout qu'il peut compter sur des retours de taille, ces derniers temps.

Arkadiusz Milik vient tout juste de revenir d'une longue blessure. Titulaire lors des trois dernières journées de Ligue 1 et déjà auteur de son premier but contre le FC Lorient, l'attaquant polonais manque encore un peu de rythme. Il devrait se rapprocher de son meilleur niveau dans les semaines à venir.

On peut également mentionner le retour au premier plan de Duje Caleta-Car. N'entrant pourtant plus dans les plans de Jorge Sampaoli, le défenseur central croate a bousculé toute la hiérarchie, ces dernières semaines. Et c'est une excellente nouvelle pour le club phocéen !

facebooktwitterreddit