Europa League

Les 6 raisons de croire à la qualification de l'OL contre West Ham en Ligue Europa

Thomas Clerbout
Les 6 raisons de croire à la qualification de l'OL en demi finale de Ligue Europa
Les 6 raisons de croire à la qualification de l'OL en demi finale de Ligue Europa / Mike Hewitt/GettyImages
facebooktwitterreddit

A l'approche de ce quart de finale retour de Ligue Europa entre l'Olympique Lyonnais et West Ham, des doutes subsistent quant à une possible qualification des joueurs de Peter Bosz pour le tour suivant. Auteurs d'un match aller convaincant, les Gones n'ont cependant pas su tirer profit de leur avantage, en concédant le nul (1-1). Même si l'effectif est diminué par plusieurs blessures de joueurs cadres, voici six bonnes raisons de croire en la qualification de Lyon contre West Ham, ce jeudi au Groupama Stadium (21h).


1. Le retour de Toko Ekambi

Karl Toko Ekambi
Le retour de Karl Toko Ekambi / Eurasia Sport Images/GettyImages

Touché par le Covid et absent lors du match aller, Karl Toko Ekambi sera bien de la partie pour ce quart de finale retour. Le meilleur buteur lyonnais en Europa League cette saison est revenu en forme de sa période de repos.

Rentré dimanche dernier en cours de jeu alors que l'OL s'inclinait (1-0) face à Strasbourg, le Camerounais n'a pas tardé à faire trembler les filets et offrir le point du match nul à son équipe. Sa présence dans le 11 de départ de Peter Bosz ne fait aucun doute, d'autant plus avec la récente blessure d'Houssem Aouar, qui avait rendu une très bonne copie au match aller face aux Hammers.

2. L'OL toujours solide en Europe

Tanguy Ndombele, Castello Lukeba
L'OL répond toujours présent en Europe / Harriet Lander/Copa/GettyImages

Historiquement, le club rhodanien n'a jamais déçu lors de ses campagnes européennes. L'OL est souvent perçu comme une équipe très difficile à manœuvrer, lorsqu'il s'agit de les affronter en Ligue des champions ou en Europa League.

Tombeurs du FC Porto au tour précédent, ils possèdent cet ADN qui rend certains joueurs meilleurs lorsqu'ils sont confrontés à la pression. Si le match aller face à West Ham peut laisser quelques regrets quant au résultat final (1-1), tout est encore possible sur ce match retour. Il n'est pas rare de voir les Lyonnais se sortir de situations compliquées, surtout lorsqu'on parle de Coupes d'Europe.

3. L'ambiance du Groupama Stadium

Olympique Lyonnais v Olympique de Marseille - Ligue 1
L'ambiance à domicile / John Berry/GettyImages

C'est probablement l'atout numéro 1 de l'Olympique Lyonnais ce jeudi soir face aux Anglais de West Ham. Le Groupama Stadium et ses supporters vont être d'une aide plus que précieuse pour galvaniser un groupe qui en a grandement besoin.

Tout est encore possible et les Gones ne vont pas se priver de pousser leurs joueurs à la victoire. Ainsi, on attend une ambiance de feu et un stade presque rempli pour le match le plus important de la saison des Lyonnais jusqu'à présent.

Jouer à domicile un quart de finale retour de Coupe d'Europe représente un avantage énorme. Etre soutenu par plus de 50 000 personnes, pousse certains joueurs à surperformer et être décisifs pour leur équipe. Ce sera peut être le cas pour l'OL face aux Londoniens jeudi.

4. Les Hammers dans une mauvaise dynamique

Tomas Soucek
West Ham en méforme / Chloe Knott - Danehouse/GettyImages

Les joueurs de David Moyes n'abordent pas ce match décisif de la meilleure des manières. Vaincus par Brentford à l'extérieur lors de leur dernier match de Premier League, les Anglais ont du mal à trouver le bon rythme en cette fin de saison. Déjà lors du match aller, leur jeu semblait craintif et seule une erreur de la défense leur a permis d'être décisifs.

En ce sens, si les Lyonnais parviennent à réitérer leur performance du match aller, avec plus de réussite devant les cages, la qualification leur tendrait les bras. Les Hammers restent sur deux défaites, deux victoires et un nul sur leurs cinq derniers matchs, pas assez pour que le niveau de confiance soit au beau fixe avant d'affronter les Gones au Groupama Stadium.

5. Lukeba convaincant à l'aller

Castello Lukeba
Lukeba en pilier défensif / Eurasia Sport Images/GettyImages

Si Jérôme Boateng a déçu et montré de sérieux signes de fébrilité et de nonchalance, Castello Lukeba lui, a prouvé qu'il était le patron de cette défense lyonnaise. A 19 ans seulement, le joueur formé au club a su s'imposer cette saison en tant que titulaire et rend pleinement satisfaction à son coach.

Lors du match aller, c'est lui qui a tenu à bout de bras la défense de l'OL, quand son partenaire de charnière n'était que l'ombre de lui-même. Face à des joueurs rapides, physiques et techniques, il n'a montré presque aucune faille et dégoûté ses adversaires directs.

6. West Ham friable à l'extérieur

Kurt Zouma
Les Hammers en difficulté à l'extérieur / Craig Mercer/MB Media/GettyImages

En 2022, West Ham ne s'est imposé qu'à deux reprises à l'extérieur. Ils restent d'ailleurs sur cinq défaites d'affilées en déplacement, ce qui jouera forcément en la faveur des joueurs de Peter Bosz ce jeudi. Problème dans la préparation physique ou mentale ? Pour l'instant, David Moyes et son staff n'ont toujours pas trouvé la réponse.

Ce facteur n'est pas à prendre à la légère et nul doute que ces mauvais résultats sont dans la tête des joueurs, qui risquent d'être démoralisés si les Lyonnais venaient à marquer en premier. Le dernier club français en lice dans la compétition sait comment déstabiliser les troupes adverses et créer du danger. A eux de confirmer la mauvaise série des Hammers à l'extérieur et gagner leur ticket pour le dernier carré de la compétition.

facebooktwitterreddit