Les 6 grandes raisons du renouveau de Manchester United

Olivier Halloua
Manchester United a repris du poil de la bête.
Manchester United a repris du poil de la bête. / Matthew Ashton - AMA/GettyImages
facebooktwitterreddit

Manchester United va mieux et enchaîne les succès depuis la reprise. On ressent une véritable progression dans de nombreux aspects du jeu pour l'écurie dirigée par Erik Ten Hag. Après un temps d'adaptation de six mois, les Red Devils semblent avoir digéré la philosophie prônée par le tacticien néerlandais. A l'approche du derby face à Manchester City, petit bilan du retour en flèche des Mancuniens.

1. La fin du cirque médiatique autour de Cristiano Ronaldo

Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo s'est engagé à Al-Nassr. / Khalid Alhaj/MB Media/GettyImages

C'était un feuilleton médiatique qui a eu le don d'agacer tout le monde. La mise au placard puis l'interview chez Piers Morgan de Cristiano Ronaldo ont créé un climat austères autour de Manchester United. Les commentaires s'enchaînaient, le vestiaire était divisé autour de son cas.

Les conférences de presse ne tournaient qu'autour de Ronaldo, de sa situation et de son possible départ. Le départ de CR7 du côté d'Al-Nassr après résiliation de son contrat a apaisé tout un club et surtout un entraîneur. Erik Ten Hag avait subi des attaques directes du clan du quintuple Ballon D'Or. Le staff peut travailler plus tranquillement.

2. Le retour en forme de Marcus Rashford

Marcus Rashford
Marcus Rashford ne s'arrête plus. / Matthew Ashton - AMA/GettyImages

Avant la Coupe du monde 2022, ses performances impressionnaient déjà. Pendant le Mondial, il n'a pas ralenti et après c'est encore meilleur. Marcus Rashford reste sur 7 buts et 3 passes décisives lors des 6 dernières rencontres disputées. Un attaquant de classe mondiale comme le recherchait la direction mancunienne.

Elle l'a trouvé au sein de son propre effectif. Rashford porte son écurie depuis plusieurs semaines et emmène tout un onze avec lui vers des succès.

3. L'élévation de plusieurs leaders comme Casemiro

Casemiro
Casemiro porte le milieu. / Visionhaus/GettyImages

Manchester United a pu compter aussi sur l'élévation de plusieurs leaders. Les Red Devils en manquaient terriblement depuis des années, elle en a obtenu plusieurs. Raphaël Varane, Casemiro et Bruno Fernandes ont pris le jeu à leurs compte depuis plusieurs mois.

On retient surtout l'international brésilien ayant fait basculer l'entrejeu de cette équipe dans une autre dimension. Son jeu long, sa qualité de passes et ses capacités physiques en font un exemple pour tout un groupe.

Ce sont eux qui portent le onze vers des succès ou réussissent à arracher des résultats. Ce genre de joueurs vous permet de passer un cap mental surtout et sous sauve de mauvais pas quand c'est nécessaire.

4. Un banc bien plus conséquent et performant

Antony
Antony apporte sa finesse. / OLI SCARFF/GettyImages

Le mercato estival a permis de renforcer l'effectif dans les domaines nécessaires. Antony et Lisandro Martinez ont enrichi un banc parfois peu à la hauteur de la stature du club. Erik Ten Hag a la matière pour tenter des systèmes différents et imposer sa rotation.

On retrouve aussi des joueurs d'expérience comme Anthony Martial ou Fred tout comme des jeunes pépites avec Garnacho ou Anthony Elanga. L'équilibre est mince mais apparaît limpide.

5. L'implication à toutes les échelles autour d'Erik Ten Hag

Erik ten Hag
Erik Ten Hag a imposé sa patte. / Visionhaus/GettyImages

Tout le club est tourné autour d'Erik Ten Hag. Il demande telle ou telle recrue, la direction fait tout pour lui obtenir dès le premier mercato. L'entraîneur mancunien a aussi réussi à fédérer tout un groupe autour de sa philosophie et de ses principes de jeu.

Il a fallu quelques mois mais on en voit maintenant les effets immédiats. La préparation physique semble aussi apporter sa petite patte au fil des semaines de compétition. Tout est tourné vers Ten Hag et cette responsabilité ne lui fait pas peur.

6. Un enchaînement de matchs moins intense

Marcus Rashford, Steven Sessegnon
Man U a affronté Charlton. / Naomi Baker/GettyImages

En plus de la Premier League, Man U a affronté des écuries de moins hautes envergure. Le tirage en Cup avait été plutôt clément avec les Red Devils et on ne retrouve pas encore de rencontres européennes. Le calendrier s'est légèrement allégé en termes d'intensité du moins.

Forcément, les résultats en sont tout de suite impactés avec une rotation intelligente orchestrée par Ten Hag. Il faudra profiter car la suite s'annonce moins dorée avec le retour de la Ligue Europa face au FC Barcelone en février...

facebooktwitterreddit