Mercato

Les 6 entraineurs partis aussi vite qu'ils sont arrivés

Sami Yansi
Gennaro Gattuso n'est resté que... 25 jours entraîneur de la Fiorentina.
Gennaro Gattuso n'est resté que... 25 jours entraîneur de la Fiorentina. / Francesco Pecoraro/Getty Images
facebooktwitterreddit

Le poste d'entraîneur est très compliqué. Avec le stress du résultat et la non-stabilité du métier, chaque coach est soumis à une énorme pression quotidienne. Divergences avec les dirigeants, mauvais résultats, des relations avec les joueurs qui sont devenus exécrables, focus sur des passages sur le banc pour le moins éphémères.

1. Marcelo Bielsa (Lazio Rome) - 2 jours

Marcelo Bielsa
L'entraîneur argentin, Marcelo Bielsa / Robin Jones/Getty Images

Deux jours et puis s'en va ! Le 6 juillet 2016, alors que tout était OK, pour toutes les parties, afin de prendre les rênes de la Lazio de Rome, l'ancien entraîneur de l'OM, Marcelo Bielsa, a fait machine arrière, deux jours après sa nomination.

Cette nouvelle a provoqué la stupeur du club et des supporters romains. L'Argentin a justifié sa décision, en mettant en avant des engagements non tenus par le club, en matière de mercato.

2. Marcelo Bielsa (Lille) - 4 mois, 21 jours

Marcelo Bielsa
"El Loco", lorsqu'il officiait à Lille / Jean Catuffe/Getty Images

Le19 février 2017, Lille annonçait la signature de Marcelo Bielsa, en tant qu'entraîneur pour une durée de deux saisons, à compter du 1er juillet 2017. Le nouvel actionnaire du club, Gerard Lopez, a voulu frapper un grand coup et apporter un gros coup de lumière au projet lillois, en signant "El Loco".

Déterminé à imposer sa patte tactique au LOSC, l’entraîneur argentin ne sera jamais parvenu à ses fins. En froid avec son directeur sportif, Luis Campos, le coach argentin a payé le début de saison catastrophique de son équipe, qui pointait à la19ème place du classement.

3. Gennaro Gattuso (Fiorentina) - 25 jours

Gennaro Gattuso
L'entraîneur italien, Gennaro Gattuso, vient tout juste de jeter l'éponge avec la Fiorentina / Gabriele Maltinti/Getty Images

Seulement 25 jours après son intronisation au poste d'entraîneur de la Fiorentina, Gennaro Gattuso jette l'éponge. La raison : Jorge Mendes.

L'Italien pensait que la présence de son agent allait l’aider à réaliser un recrutement XXL pour la Viola. Sauf que cette dernière ne l’a pas entendu de cette oreille. Ce qui n'a pas du tout été au goût du coach. Connaissant son tempérament, cela a dû être explosif dans les bureaux du club.

4. Raymond Domenech (FC Nantes) - 1 mois et 16 jours

FBL-FRA-LIGUE1-NANTES-LENS
L'ancien entraîneur du FC Nantes, Raymond Domenech / JEAN-FRANCOIS MONIER/Getty Images

Raymond Domenech a repris du service, en devenant l'entraîneur du FC Nantes, le 26 décembre 2020. À la surprise générale, le président des Canaris, Waldemar Kita a fait appel l'ancien coach des Bleus.

Un gros pari pour ce dernier, car l'ancien sélectionneur n'avait plus entraîné au haut niveau depuis juin 2010, date à laquelle il avait quitté l'équipe de France sur un échec retentissant avec le fiasco de Knysna, lors du Mondial 2010 en Afrique du Sud. 4 matchs nuls et 4 défaites plus tard et le coach s'en est allé. Il aura donc manqué son pari de restaurer son image.

5. Thierry Henry (AS Monaco) - 3 mois, 11 jours

Thierry Henry
L'ancien entraîneur de l'AS Monaco, Thierry Henry / Jean Catuffe/Getty Images

Le 13 octobre 2018, le meilleur buteur de l'histoire de l'Équipe de France (51 buts en 123 sélections) a succédé à Leonardo Jardim, au poste d'entraîneur de l'AS Monaco.

Un véritable défi pour le Français, puisqu'il s'agissait de son premier club, en tant qu'entraîneur principal. Il lança sa carrière d'entraîneur dans le club où il a débuté en tant que joueur et gagné son premier titre de champion, en 1997.

Mais, celui que l'on surnomme "Titi", n’a pas réussi son pari sur le Rocher. Le club monégasque l'a licencié, le 24 janvier 2019. Cet échec s'explique pour deux raisons : un bilan sportif catastrophique (le club pointait à la 19ème place du classement de Ligue 1) et une détérioration des relations avec certains de ses joueurs.

6. Sylvinho (Olympique Lyonnais) - 4 mois, 10 jours

Sylvinho
L'ancien coach de l'OL, Sylvinho / Jean Catuffe/Getty Images

Le 28 mai 2019, l'Olympique Lyonnais officialisait l'arrivée de son nouveau coach, après le départ de Bruno Génésio : Sylvinho. Le directeur sportif du club, Juninho, est à l'origine de cette arrivée.

Le 7 octobre 2019, suite à une défaite contre son grand rival, Saint-Étienne, l'OL a annoncé se séparer de son entraîneur principal. Sylvinho a payé le début de saison catastrophique de l'OL, marqué par une série de sept matchs sans victoire en championnat et une 14e place au classement.

7. Julen Lopetegui (Real Madrid) - 4 mois, 17 jours

Julen Lopetegui
L'ancien coach du Real Madrid, Julen Lopetegui / Gonzalo Arroyo Moreno/Getty Images

Le 12 juin 2018, alors qu'il était en poste en tant que le sélectionneur de l'Espagne, et à deux jours de la Coupe du Monde 2018, le Real Madrid annonçait l'arrivée de Julen Lopetegui sur le banc, pour les trois prochaines saisons.

Le 29 octobre 2018, après la claque reçue au Camp Nou, face au FC Barcelone, le coach basque a été débarqué du Real Madrid. Un début de saison raté pour le Real Madrid et un mercato estival très discutable.

Des joueurs comme Cristiano Ronaldo ou encore Mateo Kovacic n'ont pas été remplacés par des joueurs d'un calibre équivalent, dans un vestiaire madrilène pourtant habitué aux recrues vedettes, au rythme d'un Galactique par été.

facebooktwitterreddit