Juventus

Les 6 choses à savoir sur la Juventus avant le choc de Ligue des Champions contre le PSG

Elvin De Fazio
Dusan Vlahovic et Angel Di Maria
Dusan Vlahovic et Angel Di Maria / Stefano Guidi/GettyImages
facebooktwitterreddit

La Juventus se déplace au Parc des Princes comme outsider pour ce choc face au Paris Saint-Germain. Après avoir connu une saison dernière très compliquée, l'équipe de Max Allegri n'a pas le droit à l'erreur lors de cet exercice. 90min s'intéresse aux 6 choses à savoir sur la Vecchia Signora avant le choc face au PSG.


1. La Juventus a réalisé un mercato de joueurs confirmés

Angel Di Maria
Angel Di Maria avec la Juventus / Marco Canoniero/GettyImages

La Juventus a été l'un des clubs protagonistes lors de cette session de mercato. De nombreux départs importants sont arrivés comme ceux de Paulo Dybala ou encore Matthijs De Ligt. Mais lors de ce mercato, la Vieille Dame semble avoir réalisé un mercato pour Max Allegri.

C'est à dire un mercato de joueurs confirmés : Di Maria, Pogba, Kostic, Paredes, Bremer avec tout de même l'achat de quelques jeunes joueurs comme Cambiaso ou Gatti. Il faudra voir si cela permettra à la Juventus de revenir sur les devants de la scène en Italie et en Europe.

2. Une Juventus armée d'un vrai buteur

Dusan Vlahovic
Dusan Vlahovic, le numéro 9 de la Juventus / Nicolò Campo/GettyImages

DV9 est un redoutable buteur. En forme depuis le début de la saison avec 4 buts en 4 journées de Serie A, le joueur serbe sera l'un des atouts majeurs de cette équipe face au Paris Saint-Germain.

Profil physique et rapide, la défense parisienne aura un client face à elle. Récemment, l'ancien joueur de la Fiorentina a démontré être très à l'aise sur coups-francs (deux de suite). Dusan Vlahovic est déjà l'un des meilleurs numéro 9 sur la planète football.

3. La Juventus peut évoluer sous plusieurs système de jeu

Adrien Rabiot, Gleison Bremer, Danilo, Federico Gatti, Wojciech Szczesny, Dusan Vlahovic, Juan Cuadrado, Moise Kean, Mattia De Sciglio, Manuel Locatelli, Fabio Miretti
Le onze de la Juventus face à la Spezia / Nicolò Campo/GettyImages

La Juventus de Max Allegri n'a pas un système de jeu fixe. Le plus utilisé reste le 4-3-3 mais cette équipe peut aussi évoluer en 4-4-2 ou 4-2-3-1. Le moins performant reste le deuxième schéma car la Vieille Dame n'a pas l'effectif pour jouer dans ce système mais l'entraineur bianconero aime souvent mettre McKennie et Rabiot comme ailiers.

Au vu des caractéristiques de l'effectif à disposition, le 4-3-3 reste à priori la meilleure solution. Voici le possible XI dans ce système (en fonction des blessés) : Szczęsny ; Danilo - Bonucci - Bremer - Alex Sandro ; Locatelli - Paredes - Miretti ; Di Maria - Vlahovic - Kostic

4. La Juventus manque d'un latéral gauche fiable

Alex Sandro
Alex Sandro avec la Juventus / Jonathan Moscrop/GettyImages

La Juventus n'est pas intervenue sur le mercato pour prendre un latéral gauche. C'est le gros point faible de cette équipe. Alex Sandro est le titulaire mais le Brésilien n'est plus que l'ombre de lui même depuis plusieurs saisons.

En difficulté offensivement mais aussi défensivement, la Juve manque clairement de fiabilité à ce poste. Très préoccupant en vue du choc face auParis Saint-Germain.

5. Une équipe sans identité de jeu

Mattia De Sciglio, Dusan Vlahovic, Moise Kean, Manuel Locatelli, Juan Cuadrado, Adrien Rabiot, Danilo, Fabio Miretti, Gleison Bremer
La Juventus face à la Spezia / Nicolò Campo/GettyImages

Depuis le retour de Max Allegri, la Juventus est une équipe qui n'en est pas vraiment une. Un groupe sans identité de jeu, qui donne la sensation de ne prendre aucun plaisir sur le terrain. Le coach bianconero est-il le seul coupable ? Non, mais ses responsabilités sont nombreuses. L'ADN Juve que la planète football connaissait semble s'être complètement perdue.

La saison 2021-2022 l'a démontré. La Vecchia Signora a battu records négatifs sur records négatifs sans réellement activer l'option sursaut d'orgueil. Max Allegri et son équipe sont donc appelés à réaliser une grande saison.

6. Une équipe avec un jeu toujours aussi pauvre

Massimiliano Allegri, head coach
Massimiliano Allegri / Marco Canoniero/GettyImages

Depuis son retour à la Juventus, Max Allegri n'a su imposer aucun style jeu. Pour faire simple, les Bianconeri tournent dans le vide.

Le plus grave semble le manque de base posée par le coach toscan et son staff lors de la saison 2021-2022 : aucun signe d'amélioration visible dans la construction du jeu. La réalité se reflète sur le terrain, pas un hasard si la Vecchia Signora a conclu sa première saison depuis 2011-2012 sans remporter le moindre trophée. Là aussi, un signal important devra être envoyé lors de l'exercice 2022-2023.

facebooktwitterreddit