Les 5 surprises des 1/32e de finale de Coupe de France

Olivier Halloua
Bergerac a sorti le FC Metz.
Bergerac a sorti le FC Metz. / ROMAIN PERROCHEAU/GettyImages
facebooktwitterreddit

La Coupe de France a dévoilé son premier gros lot de surprises ce week-end. Au sortir de ces 32èmes de finale, cinq formations ont réussi à bousculer des gros poissons. Pour quatre d'entre elles, le chemin continue. Le charme de cette compétition, avec un destin doré pour ces Petits Poucet. Retour sur ces cinq confrontations intenses !

5. Troyes - Nancy (1-1, 2-4 après t.a.b)

Les joueurs de Nancy.
Nancy a sorti Troyes / FRANCOIS NASCIMBENI/GettyImages

Qui l'eût cru ? L'AS Nancy-Loraine, lanterne rouge de Ligue 2 a réussi à éliminer l'ESTAC. Au bout de seulement trente-deux minutes de jeu, les Nancéiens étaient réduits à dix. Brandon Rodrigues a ensuite ouvert le score sur penalty. Tout à la mi-temps présageait d'une élimination. Pourtant, Andrew Jung a égalisé à l'heure de jeu. Accrochez-vous bien, les visiteurs ont terminé à huit suite à deux nouveaux cartons rouges. Au final, la séance de penalties a vu Nancy l'emporter face à Troyes. Un succès bâtisseur peut-être, dans la lutte pour le maintien en Ligue 2.

4. Dinan-Léhon - Stade Brestois 29 (0-0, 12-13 après t.a.b)

FBL-FRA-CUP-DINAN-LEHON-BREST
Le Stade Brestois est passé près de la correctionnel. / JEAN-FRANCOIS MONIER/GettyImages

Quel dommage pour Dinan-Léhon... Les joueurs de National 3 sont passés près d'un exploit sensationnel. Eux-aussi ont fait face à une expulsion précoce. Samba Touré a reçu un carton rouge au bout de trente-deux minutes. Le Stade Brestois a enchaîné les occasions, sans parvenir à marquer. Résultat : 0-0 à la fin du temps réglementaire. Direction les tirs aux buts. Au terme d'une séance interminable, le SB29 l'a finalement emporté treize penalties à douze... Un scénario cruel pour les locaux.

3. Cannes - Dijon (1-1, 3-2 après t.a.b)

Le gardien du DFCO.
Le DFCO s'est fait éliminer. / THIBAUD MORITZ/GettyImages

Le Dijon FCO maitrisait cette rencontre jusqu'à l'heure de jeu. Mickaël Le Bihan avait ouvert la marque pour les Bourguignons. La rencontre semblait entre leurs mains. Soudain, une égalisation sortie de nulle part a relancé la partie. Cedric Goncalves égalisait. Et ensuite vient encore une fois la terrible séance de penalties. Surprise et exaltation totale à Cannes. Les locaux se sont offerts une Ligue 1 au bout du suspense. Un tout petit 3-2 dans les pénos.

2. Bergerac - FC Metz (0-0, 5-4 après t.a.b)

FBL-FRA-CUP-BERGERAC-METZ
Bergerac l'a emporté contre le FC Metz. / ROMAIN PERROCHEAU/GettyImages

Il fallait du courage pour l'emporter. Le FC Metz n'avait que cette Coupe de France pour se remettre sur le droit chemin. Pour le 18ème de Ligue 1, la situation s'est même compliquée dans cette compétition. Au terme des 90 minutes, aucun but. Les deux formation se sont rendues coup pour coup. Comme quasiment à chaque fois, tout se jouera aux pénos. Victoire sensationnelle de la National 2, 5-4 durant cette séance.

1. Linas-Montlhery - Angers (2-0)

FBL-FRA-L1-ANGERS-CLERMONT
Le SCO Angers s'est fait largement battre. / SEBASTIEN SALOM-GOMIS/GettyImages

Pour nous difficile de faire meilleur départ. Linas-Montlhery a pu compter sur le doublé en 25 minutes d'un homme. Pascal Leno a conclu deux actions de classe des joueurs de National 3. Cette première demi-heure a permis aux locaux de prendre le large. Derrière, ils ont tranquillement géré cette avance. Le SCO Angers n'a même pas réussi à mettre le gardien adverse à contribution plus de trois fois. Un succès dingue.

facebooktwitterreddit