Fan Voice

Les 5 renaissances en carrière d'Olivier Giroud

Erwan Gendry
Après deux absences consécutives, Olivier Giroud a retrouvé l'Équipe de France.
Après deux absences consécutives, Olivier Giroud a retrouvé l'Équipe de France. / Jean Catuffe/GettyImages
facebooktwitterreddit

En l'absence de Karim Benzema, Didier Deschamps a de nouveau fait appel aux services d'Olivier Giroud. Une énième renaissance pour le Milanais, à un moment où plus personne ne l'attendait. L'occasion pour 90min de revenir sur les cinq résurrections de l'attaquant français.


1. Des débuts compliqués à Grenoble

Olivier Giroud fait ses premiers dans le monde professionnel avec Grenoble lors de la saison 2005/2006. À l'époque le GF338 évolue en Ligue 2 sous la direction de Mécha Bazdarevic. Ce dernier ne croyait pas en son attaquant. Il passait beaucoup de temps sur le banc de touche. En 2012, lors d'un rassemblement de l'Équipe de France, l'international français confiait ceci : "Mécha Bazdarevic m'avait dit exactement : ''tu n'as pas le niveau pour jouer en L2, encore moins en L1."

Prêté par Grenoble au FC Istres alors en National, Giroud marquera 14 buts lors de la saison 2007-2008. Il est ensuite transféré à Tours où il va tout exploser. Son efficacité devant le but lance définitivement sa carrière. En 2010/2011, il rejoint Montpellier et il emmènera le club héraultais à son premier titre de champion de France.

2. Des sifflets aux applaudissements durant l'été 2016

Olivier Giroud
Olivier Giroud réalise un Euro de haute volée / Jean Catuffe/GettyImages

Le 30 mai 2016, lors d'un match de préparation à l'Euro 2016, Olivier Giroud est sifflé par la Beaujoire. Les "supporters" des Bleus lui reprochent d'avoir pris la place Karim Benzema voire d'Hatem Ben Arfa dans la liste pour l'Euro. Le numéro neuf français se montre discret et répond sur le terrain.

Il marque face au Cameroun ce soir-là à Nantes et inscrira le premier but des Bleus à l'Euro 2016 quelques jours plus tard. Il ajoutera deux nouveaux buts décisifs en quart de finale, avant de sortir sous une ovation du Stade de France lors de la finale contre le Portugal. Cet été là, il a gagné le cœur d'un bon nombre de Français.

3. Saison 2017/2018, une place de titulaire à reconquérir

Olivier Giroud
Olivier Giroud aura inscrit 105 buts sous le maillot d'Arsenal. / Catherine Ivill/GettyImages

Olivier Giroud connait un début de saison 2017/2018 très difficile. Il ne débute pas un match de la saison de Premier League avec Arsenal jusqu'à la trêve internationale de novembre. Il est devancé dans la hiérarchie par un autre Français : Alexandre Lacazette. Ce dernier a marqué six fois lors des dix premières journées, alors que l'ancien montpelliérain n'a inscrit qu'un seul but.

Il arrive en Bleu avec très peu de confiance, mais sa force mentale va lui permettre de rebondir une nouvelle fois. Il est d'abord l'unique buteur face au Pays de Galles, avant de signer son retour chez les Gunners par un doublé. Il retrouve ainsi sa place de titulaire aux dépens de l'ancien lyonnais.

4. Un quadruplé pour effacer les doutes

Olivier Giroud
Contre le FC Séville, Olivier Giroud inscrit son premier quadruplé en C1. / Soccrates Images/GettyImages

Boudé par Frank Lampard à Chelsea, Olivier Giroud passe son début de saison 2020/2021 à squatter le banc de touche. Conscient de la situation, Didier Deschamps se montre très clair avec son attaquant : "C'est bien trop inconfortable par rapport à ses objectifs personnels et par rapport à l'équipe de France". Pour la première fois depuis très longtemps pour le deuxième meilleur buteur de l'histoire des Bleus, sa convocation en EDF n'est pas si évidente.

DD fait tout de même appel à ses services. Bien que très remuant sur le front de l'attaque, il ne marque pas. En revanche, à son retour chez les Blues, il réalise un mois décembre tonitruant avec sept buts, dont un quadruplé en Ligue des Champions face à Séville. Olivier Giroud n'est jamais aussi dangereux que lorsque l'on ne l'attend pas.

5. Le transfert du dernier espoir

Olivier Giroud
Olivier Giroud vise un titre de champion d'Italie avec l'AC Milan. / Marco Luzzani/GettyImages

Dos au mur avec Chelsea, Olivier Giroud décide de tenter un ultime défi avec l'AC Milan. Le numéro neuf sait que sa place est très loin d'être acquise en Équipe de France au vu du dernier Euro (seulement 40 min de jeu) et il compte sur le club italien pour se donner un nouveau souffle. Si ses débuts se font sur la pointe des pieds, il va rapidement monter en puissance et devenir un élément indiscutable du onze de Pioli.

Avec 11 buts et 4 passes décisives en 29 matches (dont un doublé décisif contre l'Inter et le but vainqueur contre le Napoli), Olivier Giroud est l'un des grands artisans de la grosse saison milanaise. Il est aujourd'hui adulé par les Rossoneri. Sa forme olympique lui a permis de s'ouvrir à nouveau les portes de l'Équipe de France, même s'il doit sa convocation au forfait de Karim Benzema. "Ça ne se fait pas de refuser une sélection. Donc si le coach m’appelle, je répondrai présent comme je l’ai toujours fait", avait-il confié avant que DD ne fasse appel à ses services.

facebooktwitterreddit