Stade Rennais FC

Les 5 raisons de penser que le Stade Rennais finira deuxième de Ligue 1

Erwan Gendry
Le Stade Rennais est sur une série de cinq succès consécutif en Ligue 1.
Le Stade Rennais est sur une série de cinq succès consécutif en Ligue 1. / DAMIEN MEYER/GettyImages
facebooktwitterreddit

Actuellement troisième de Ligue 1 à une petite unité de l'Olympique de Marseille, le Stade Rennais réalise une saison remarquable. Emmené par une attaque de folie, le club breton peut s'accrocher à l'espoir de terminer en tant que dauphin du PSG au soir de la 38ème journée.


1. Une attaque qui cartonne

FBL-FRA-LIGUE1-RENNES-METZ
Martin Terrier et Serhou Guirassy / DAMIEN MEYER/GettyImages

Les derniers adversaires du Stade Rennais font les frais de l'hyperactivité de l'attaque bretonne. Sur les neuf derniers matchs, le SRFC a inscrit 27 buts soit une moyenne affolante de trois réalisations par match. Les hommes de Bruno Genesio ont notamment donné le tournis aux défenses messines (6-1) et bordelaises (6-0). Ces statistiques place le troisième de Ligue 1 tout en haut du classement de la meilleure attaque du championnat (63 buts), devant le PSG (59). L'efficacité de Martin Terrier (16), Gaëtan Laborde (14) et Sehrou Guirassy (8) est le moteur de la bonne dynamique rennaise.

2. Bruno Genesio a trouvé la formule gagnante

Bruno Genesio
Bruno Genesio / Paolo Bruno/GettyImages

Entre décembre 2021 et mi-janvier 2022, le Stade Rennais a fait preuve d'une énorme irrégularité (5 défaites et 4 victoires). Pour remédier à cela, Bruno Genesio est passé d'un 4-4-2 à un 4-3-3. Une nouvelle configuration tactique gagnante puisque les Bretons viennent d'enchainer cinq victoires de suite en Ligue 1.

Avec un milieu de terrain composé de Lovro Majer, Baptiste Santamaria et Flavien Tait (ou Jonas Martin), le SRFC domine outrageusement les débats dans l'entrejeu. L'association de ces trois hommes avec la ligne d'attaque (Martin Terrier, Sehrou Guirassy ou Gaëtan Laborde, Benjamin Bourigeau) est pour le moment parfaite. L'ancien coach lyonnais semble avoir trouvé l'équilibre parfait, après l'avoir longtemps cherché.

3. Rennes propose la meilleure qualité de jeu en L1

Lovro Majer
Lovro Majer / James Williamson - AMA/GettyImages

Depuis le début de l'année civile, le Stade Rennais régale dans le jeu ses spectateurs et ses téléspectateurs. Le ballon ne cesse de vivre dans le système breton. Avec des joueurs de la qualité technique de Lovro Majer, Martin Terrier ou encore Birger Meling, le football est tout de suite plus facile.

Outre leur jeu léché avec le ballon, les hommes de Bruno Genesio performent dans un pressing très bien huilé. Face à l'Olympique Lyonnais, l'organisation bretonne a paralysé les Rhodaniens. S'il existait un classement du beau jeu, le Stade Rennais serait tout en haut par rapport aux autres écuries de Ligue 1

4. Un 12ème homme omniprésent

FBL-FRA-LIGUE1-RENNES-METZ
Roazhon Park / DAMIEN MEYER/GettyImages

Depuis le retour du public dans les travées, le Roazhon Park s'est transformé. Ce stade à l'anglaise est aujourd'hui l'un des plus bruyants du championnat de France alors qu'il ne comporte "que" 29 778 places assises. L'engouement autour du Stade Rennais se fait de plus en plus présent et cette tendance pourrait emmener les rouges et noirs vers les sommets de la Ligue 1.

Lors de son déplacement en terre rennaise, Brendan Rodgers, coach de Leicester, en est resté pantois : "L’atmosphère était absolument fantastique. Tout le stade était derrière son équipe. On entendait jusque dans les vestiaires avant le coup d’envoi. Le public a créé une superbe ambiance pour le match. Je dois reconnaître que c’est l’une des meilleures ambiances que j’ai connues en tant qu’entraîneur." Le 12ème homme pourrait jouer un rôle majeur dans la fin de saison du SRFC.

5. Rennes a son destin en main

FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-RENNES
FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-RENNES / CHRISTOPHE SIMON/GettyImages

Lors de ses neuf derniers matchs de Ligue 1, le Stade Rennais va affronter six concurrents au podium (OM, Nice, LOSC, Nantes, Monaco et Strasbourg). Un calendrier excitant où les Bretons auront leur destin entre leurs mains. Si les hommes de Bruno Genesio ont la bonne idée de sortir gagnant sur les trois quarts de ces rencontres, alors la deuxième place serait plus qu'envisageable.

De plus, après leur élimination de l'Europa Conference League, ils n'ont plus que le championnat de France en ligne de mire. À l'inverse, l'OM pourrait laisser des plumes en C3, alors que Nice et Nantes auront dans le coin de leur tête la finale de la Coupe de France. À neuf journées de la fin, Lovro Majer et ses coéquipiers ont devant eux neuf finales pour finir sur la deuxième marche du podium au soir de la 38ème journée.

facebooktwitterreddit