Ering Haaland

Les 5 choses à savoir sur le père d'Erling Haaland

Jean Dubas
Apr 6, 2021, 2:54 PM GMT+2
Alf Inge Haaland a évolué sous les couleurs des Skyblues entre 2000 et 2003
Alf Inge Haaland a évolué sous les couleurs des Skyblues entre 2000 et 2003 | Aubrey Washington/Getty Images
facebooktwitterreddit

Le cyborg norvégien rencontre, ce mardi soir, le club où a évolué son père de 2000 à 2003. Mais qui est vraiment Alf-Inge Haaland ?

1. Un père défenseur

Alf Inge Haaland
Alf Inge Haaland était un défenseur de métier | Aubrey Washington/Getty Images

Tel père, mais pas forcément tel fils, sur le terrain en tout cas. Si Erling Haaland est un destructeur de défenses professionnel et empile les buts, son père était lui défenseur de métier. Peut-être l'une des raisons pour lesquelles le Norvégien de 20 ans se joue si bien des arrières-gardes adverses.

2. Un lien particulier avec l'Angleterre

Alf Inge Haaland of Leeds United
Alf Inge Haaland avec le maillot de Leeds où est né son fils | Gary M. Prior/Getty Images

Vous ne le saviez sans doute pas, mais Erling Haaland dispose de la double nationalité anglo-norvégienne. La raison ? La machine à buts est née à Leeds où a évolué son père entre 1997 et 2000 juste avant son départ pour Manchester City. Alf-Inge Haaland a lui disputé l'intégralité de sa carrière en Norvège et en Angleterre, passant également par Nottingham Forest.

3. Dans l'ombre de la génération dorée norvégienne

A portrait of Alf Inge Haaland of Norway
Alf-Inge Haaland n'a pas marqué sa sélection | Stu Forster/Getty Images

Alors que son fils de 20 ans est déjà considéré comme la tête d'affiche de la sélection norvégienne, Alf-Inge était dans l'ombre de la première génération dorée du pays scandinave (Solskjaer, Johnsen, Tore André Flo...).

Le défenseur ne compte que 34 capes avec l'équipe nationale entre 1994 et 2001. Il a participé à la Coupe du monde aux Etats-Unis en 1994 et n'est pas retenu pour la suivante en France ni l'Euro 2000.

4. Victime de la vengeance de Keane

"Relève toi et arrête de simuler". Alf-Inge Haaland regrettera sans doute ces mots prononcés trois ans avant un derby dont il se souviendra à vie, lors d'un Leeds - Manchester United en 1998.

Le 21 avril 2001, Roy Keane n'a pas oublié et se venge à sa manière. À la 86e minute du match entre les deux clubs de Manchester, l'ancienne légende des Red Devils assassine son opposant d'un tacle appuyé sur son genou droit.

L'un des tacles les plus dangereux et célèbres du football qui marque la rivalité entre les deux ennemis jurés.

5. Un rôle clé dans la carrière de son fils

Erling Braut Håland
Erling Haaland a explosé sous les couleurs du Red Bull Salzbourg. | Michael Molzar/Getty Images

S'il n'est pas son agent, Mino Raiola ayant pris le relai, Alf-Inge Haaland fait partie intégrante de toutes les décisions de son fils. L'ancien joueur de City a notamment transmis à son fils la passion du football en l'inscrivant à l'académie de football de Bryne, en Norvège, à l'âge de 5 ans en 2006.

Le père de la star de 20 ans se déplace très souvent avec Raiola, comme dernièrement pour être reçu par les dirigeants barcelonais. Il a notamment joué un grand rôle dans son transfert à Dortmund et continue de prendre partie dans les décisions de son fils.

facebooktwitterreddit