Les 5 cadors au bord du précipice en Europa League

Steeven Occhipinti
Le FC Barcelone aura fort à faire pour rejoindre le tour suivant.
Le FC Barcelone aura fort à faire pour rejoindre le tour suivant. / Pablo Morano/MB Media/GettyImages
facebooktwitterreddit

Ces seizièmes de finale retour de l'Europa League s'annoncent bouillants. Plusieurs cadors du Vieux Continent sont dos au mur avant la deuxième manche. Et on pourrait déjà avoir quelques sensations, ce jeudi. Cinq cadors sont encore loin d'avoir composté leur ticket pour la suite et pourraient quitter la scène européenne dès le mois de février !

5. Zénith Saint-Pétersbourg

Dmitry Chistyakov (No.2) of Zenit seen during the UEFA...
Le Zénith Saint-Pétersbourg aura fort à faire pour se qualifier. / SOPA Images/GettyImages

Le Zénith Saint-Pétersbourg s'est imposé, au fil du temps, comme une excellente écurie dans les compétitions européennes. Il a d'ailleurs remporté l'Europa League en 2008. Et le club russe est présent pour ces seizièmes de finale de la C3. Il a été reversé de la Ligue des Champions, après avoir fini derrière la Juventus et Chelsea.

On s'attendait donc à voir l'équipe de Sergey Semak briller en C3. Il pourrait cependant sortir dès les seizièmes de finale. Opposé à une très belle équipe du Betis Séville, le Zénith Saint-Pétersbourg s'est incliné à domicile (3-2) ! Il faudra montrer un tout autre visage en Andalousie, pour tenter d'inverser la tendance.

4. RB Leipzig

Dani Olmo
Le RB Leipzig devra faire un résultat sur la pelouse de la Real Sociedad. / Boris Streubel/GettyImages

Ces dernières saisons, le RB Leipzig est habitué à jouer les premiers rôles sur la scène européenne. Pourtant, le club allemand pourrait s'arrêter dès les seizièmes de finale de cette Europa League. Reversé en C3 après avoir terminé derrière Manchester City et le PSG en Ligue des Champions, il s'est imposé comme l'un des favoris de l'Europa League.

L'équipe de Domenic Tedesco n'a toutefois pas eu beaucoup de chance au tirage au sort. Elle a hérité de la Real Sociedad. Et le RB Leipzig n'a pas pu faire mieux qu'un score de parité à domicile (2-2). On le sait, le club basque reste très difficile à manœuvrer sur sa pelouse. Il pourrait donc frapper un grand coup en sortant l'un des favoris de cette compétition.

3. Lazio Rome

Pedro Rodriguez 'Pedrito'
La Lazio Rome devra s'imposer contre le FC Porto. / Quality Sport Images/GettyImages

Quasiment toujours dans le haut du classement de la Serie A, ces dernières saisons, la Lazio Rome ne parvient pas toujours à briller sur la scène européenne. Chaque année, on s'attend cependant à voir le club laziale aller loin. Il faut dire qu'il compte Ciro Immobile, Luis Alberto ou encore Sergej Milinkovic-Savic dans ses rangs.

Déjà loin de faire l'unanimité en phase de poules, la Lazio Rome a dû se contenter d'une deuxième place, derrière Galatasaray. Et le club italien doit défier le FC Porto pour une place en huitième de finale de l'Europa League. En déplacement, l'équipe de Maurizio Sarri s'est inclinée (2-1). Elle devra refaire son retard à domicile, sous peine de sortir, encore une fois, très vite d'une compétition européenne.

2. Borussia Dortmund

Jude Bellingham
Le Borussia Dortmund a connu une grosse déconvenue contre les Rangers. / Martin Rose/GettyImages

C'est la grande sensation de ces seizièmes de finale aller de l'Europa League. Pourtant à domicile, le Borussia Dortmund a été lourdement battu par les Rangers FC (4-2). Une lourde défaite qui sera très difficile à rattraper au match retour en Ecosse. D'autant plus que le BVB doit composer sans Erling Haaland pour ce déplacement.

On peut donc assister à une très grosse sensation. Lorsqu'il a été reversé de la Ligue des Champions, le Borussia Dortmund avait tout pour être l'un des grands favoris de l'Europa League. Il pourrait toutefois se retrouver sans disputer la moindre compétition européenne, dès le mois de février.

1. FC Barcelone

FC Barcelona v SSC Napoli: Knockout Round Play-Off Leg One - UEFA Europa League
Le FC Barcelone n'aura pas le droit à l'erreur à Naples. / Pablo Morano/MB Media/GettyImages

Rien n'est encore joué dans ce seizième de finale ! Le FC Barcelone s'est toutefois compliqué la tâche après le match aller. Pourtant dominateur, le club catalan n'a pas pu faire mieux qu'un match nul sur sa pelouse contre le SSC Napoli (1-1). Et désormais, la donne s'annonce très compliquée pour ce déplacement en Italie.

Les tifosi napolitains feront tout pour donner de la voix et aider leur équipe à rejoindre le tour suivant. Et le FC Barcelone est très loin de faire l'unanimité depuis le début de la saison ! Reversé en Europa League, le club catalan devra sortir le grand jeu pour ne pas connaître une nouvelle grosse déconvenue.

facebooktwitterreddit