Équipe de France

Les 5 Bleus qui ont tout à gagner sur ce Final 4 de la Ligue des Nations

Alexis Goudlijian
Theo Hernandez a tout à gagner sur ce Final Four
Theo Hernandez a tout à gagner sur ce Final Four / John Berry/Getty Images
facebooktwitterreddit

A l'occasion du Final 4 de la Ligue des Nations, plusieurs jeunes joueurs convoqués par Didier Deschamps vont avoir l'occasion de définitivement gagner leur place en équipe de France. Nous vous en présentons 5 avec l'enjeu que présente leur appel dans les rangs bleus.


1. Mike Maignan

Mike Maignan
Mike Maignan attend son heure avec l'équipe de France. / John Berry/GettyImages

Doucement mais sûrement, Mike Maignan grimpe dans la hiérarchie des meilleurs gardiens du monde. L'ancien gardien de Lille, sacré champion de France la saison passée, réalise des débuts hyper convaincants avec l'AC Milan. Du haut de ses 26 ans, il progresse constamment.

Et après avoir chipé la place de numéro 2 à Steve Mandanda en sélection, il paraît évident qu'il se rapproche du capitaine et titulaire indéboulonnable Hugo Lloris. Si certains prônent la patience à son égard, d'autres observateurs veulent déjà voir le portier milanais s'installer dans les cages de l'équipe de France. Sait-on jamais, sur une séance de penaltys notamment, Maignan pourrait lancer sa carrière internationale !

2. Dayot Upamecano

France v Croatia - UEFA Nations League
Dayot Upamecano félicité par Nzonzi et Giroud, après son but contre la Croatie. / Xavier Laine/GettyImages

Appelé à plusieurs reprises en équipe de France A, Dayot Upamecano n'avait pas franchement, hormis avec un but, marqué les esprits jusque-là. Mais Deschamps croit en ses qualités, et cela semble parfaitement logique. Car, à 22 ans, le talent du Bayern Munich dispose de toutes les qualités et du potentiel nécessaire pour devenir l'un des tout meilleurs à son poste.

Dans une défense à 3, l'ancien de Leipzig pourrait notamment être mis en concurrence avec une autre valeur montante, Jules Koundé, pour accompagner Varane et Kimpembe, voire même un autre Bavarois, Lucas Hernandez.

3. Moussa Diaby

FBL-WC-2022-QUALIFIER-UKR-FRA
Moussa Diaby avait joué décomplexé lors de son entrée face à l'Ukraine. / FRANCK FIFE/GettyImages

C'est très simple, le virevoltant ailier du Bayer Leverkusen a tout à gagner sur ce rassemblement. Le simple fait que Deschamps l'ait rappelé pour le Final 4, après des débuts intéressants en septembre avec notamment une frappe arrêtée par le montant, montre que Diaby a la cote chez les Bleus.

Il faut dire que l'ailier a un profil rare et complet. Rapide, véloce et technique, l'ancien Parisien sait tout faire. Déjà très intéressant lors de ses débuts avec son club formateur, le joueur de 22 ans a passé plusieurs paliers depuis son arrivée à Leverkusen.

4. Théo Hernandez

Theo Hernandez
Theo Hernandez a réalisé de bons débuts en Bleus. / John Berry/GettyImages

Titularisé contre la Finlande (2-0) en septembre dernier, Théo avait régalé dans un rôle de piston gauche. Très rapide et technique, mais aussi précis, le phénomène de l'AC Milan avait étalé ses qualités offensives au service du collectif, mais aussi sa grande envie de réussir.

Des débuts bien négociés qui ont convaincu Didier Deschamps de le rappeler pour le Final 4 de la Ligue des Nations. En présence de son frère cette fois, le petit de la fratrie Hernandez va tenter de gagner définitivement sa place. Avec un véritable rôle à jouer.

5. Aurélien Tchouaméni

En Ukraine, Aurélien Tchouaméni s'était fait une belle frayeur en septembre...
FBL-WC-2022-QUALIFIER-UKR-FRA / FRANCK FIFE/GettyImages

Excellent lors du rassemblement de septembre, Aurélien Tchouaméni a joué décomplexé et marqué les esprits avec l'équipe de France. Le jeune milieu de terrain de l'AS Monaco avait notamment montré beaucoup de caractère, et affiché une belle complicité technique avec Paul Pogba.

Avec les absences de N'Golo Kanté et Corentin Tolisso, mais aussi le début de saison mitigé d'Adrien Rabiot, l'ancien Bordelais pourrait éventuellement débuter face à la Belgique ce jeudi.

facebooktwitterreddit