Équipe de France

Unpopular opinion : Les 4 raisons de maintenir Antoine Griezmann titulaire en équipe de France

Jean Dubas
Griezmann est en difficulté avec les Bleus
Griezmann est en difficulté avec les Bleus / Jurij Kodrun/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le meneur de jeu des Bleus est en difficulté en club et en sélection ces derniers mois, pourtant, il doit rester un indéboulonnable du XI de Didier Deschamps, et on vous explique pourquoi.


1. Un lien particulier avec Didier Deschamps

FBL-EURO-2020-2021-MATCH41-FRA-SUI
Griezmann jouit d'un lien particulier avec Deschamps / FRANCK FIFE/GettyImages

Antoine Griezmann c'est certes 20 rencontres toutes compétitions confondues sans marquer un seul but en 2022. Des statistiques inquiétantes au vu du standing de celui qui a été trois fois sur le podium du Ballon d'Or durant l'ère Messi - Ronaldo.

Néanmoins, Grizi fait partie de ce mince groupe de joueurs qui jouissent d'une confiance aussi aveugle qu'absolue de Didier Deschamps. Le sélectionneur des Bleus sait ce qu'il a sous la main et sait aussi qu'il ne peut pas s'en passer.

A l'instar d'un Paul Pogba, Griezmann en a encore sous le pied et peut le montrer à tout moment. Il suffit juste de casser cette spirale négative. En difficulté avec le FC Barcelone la saison passée, le natif de Mâcon avait déjà montré qu'il était capable de performer chez les Bleus même dans une période difficile.

2. Griezmann, ce n'est pas que des buts

Antoine Griezmann
Griezmann est aussi un métronome / James Williamson - AMA/GettyImages

Une transition qui tombe à pic au moment de parler d'autre chose que des statistiques de l'attaquant de l'Atlético de Madrid. Depuis que l'on a vu Griezmann exploser au plus haut niveau et plus particulièrement depuis la Coupe du monde 2018, on a pu constater au grand jour que l'importance de Grizi ne se limite certainement pas qu'à des buts.

Le joueur de 31 ans est avant tout le métronome de cette équipe, le garant de son tempo, son maître à jouer. Avec Karim Benzema et Kylian Mbappé, la France a trouvé ses deux serials buteurs. Laissons Griezmann faire son job à leurs côtés et s'il retrouve le chemin des buts, alors ce sera du bonus. En bref, il doit garder le rôle du troisième homme idéal.

3. Pas condamné à la disette

Antoine Griezmann
Griezmann traverse une mauvaise passe mais... / James Williamson - AMA/GettyImages

1222. Soit le nombre de minutes que Benzema a passé sur un terrain avec le maillot de l'Equipe de France sans marquer, entre juin 2012 et octobre 2013. Cette statistique fait-elle de l'actuel numéro 19 des Bleus un joueur "finito" ? Assurément pas.

Impossible de se priver d'un joueur de la qualité de Griezmann, d'abord parce qu'on ne doit pas et plus le juger uniquement sur son ratio de buts par matches mais aussi parce que le Colchonero traverse simplement une mauvaise passe qui ne doit pas le catégoriser comme "plus à la hauteur d'un titulaire chez les Bleus.

4. Un collectif en perte de vitesse

FBL-NATIONS-LEAGUE-BEL-FRA
La France est en perte de vitesse ces deniers matches / FRANCK FIFE/GettyImages

Loin de nous l'idée de remettre la faute sur le collectif puisque les statistiques de Grizi ne parlent pas en sa faveur. Cependant le meneur de jeu de l'Atlético et de l'Equipe de France pâtit aussi de la forme collective de ses deux équipes en club et en sélection.

Les hommes de Diego Simeone ont vécu une saison difficile sur le plan du jeu avec une qualification en Ligue des champions acquise dans les dernières journées du championnat.

Chez les Bleus aussi on se cherche. Depuis l'Euro, la France semble peiner à trouver son système et alterne entre le 4-3-3, le 4-4-2 et le 3-5-2. Nul doute que lorsque DD aura trouvé la bonne formule pour mettre ses joueurs dans les meilleures conditions, Antoine Griezmann compris, les choses devraient aller de mieux en mieux pour le Français a cinq mois environ du Mondial 2022 au Qatar.

facebooktwitterreddit