Olympique Lyonnais (OL)

Les 4 choses à savoir sur le potentiel rachat de l'OL

Steeven Occhipinti
Foster Gillett pourrait devenir l'actionnaire majoritaire de l'OL.
Foster Gillett pourrait devenir l'actionnaire majoritaire de l'OL. / Rusty Jarrett/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'OL serait en passe d'être vendu ! Foster Gillett pourrait devenir l'actionnaire majoritaire du club rhodanien. Une nouvelle qui pourrait tout changer pour les fans lyonnais. Focus sur tout ce qu'il faut savoir de ce potentiel rachat de l'écurie lyonnaise.


1. Qui est Foster Gillett ?

Foster Gillett
Foster Gillett pourrait devenir l'actionnaire majoritaire de l'OL. / Rusty Jarrett/GettyImages

D'après les informations de L'Équipe, Foster Gillett serait en passe de devenir l'actionnaire majoritaire de l'OL. L'homme d'affaires de 45 ans est bien connu dans le monde du football. Il est le fils de George Gillett Jr, qui était le co-propriétaire de Liverpool de 2007 à 2010. Un club finalement rapidement mis en vente en raison des dettes colossales du club, estimées à plus de 300 millions d'euros. Foster Gillett avait un rôle de directeur et avait notamment travaillé sur l'arrivée de Fernando Torres.

Ce n'est pas la première fois qu'il essaye de racheter un club. Il a tenté sa chance, au début de l'année 2022, pour Derby County. Il connaît donc déjà le football de très haut niveau et c'est un détail important pour les fans.

2. Une offre de 600 millions d'euros

Olympique de Marseille Training Session - UEFA Europa League Final Previews
L'OL veut revenir sur le devant de la scène. / Catherine Ivill/GettyImages

La concurrence fait rage pour le rachat de l'OL. En plus de Foster Gillett, trois autres Américains espèrent s'offrir le club rhodanien. Pourtant, c'est bien l'ex directeur de Liverpool qui semble le mieux placé. Alors que Pathé et IDG Capital cherchent à vendre leurs 20% des parts de l'OL (soit 40% au total), Foster Gillett n'a pas fait les choses à moitié.

Il aurait formulé une offre de 600 millions d'euros pour les 40%, mais également pour racheter quelques parts de Jean-Michel Aulas.

3. Jean-Michel Aulas resterait à la présidence

Jean-Michel Aulas
Jean-Michel Aulas resterait encore trois ans à la tête de l'OL. / Jonathan Moscrop/GettyImages

Il est à la présidence de l'OL depuis 1987. Depuis plus de 30 ans, Jean-Michel Aulas a fait du club rhodanien l'un des meilleurs en France. Certes, il est critiqué pour sa gestion, ces dernières saisons. Il n'en reste pas moins l'un des présidents les plus mémorables de l'histoire de la Ligue 1. Mais alors, ce rachat signifie-t-il le départ de JMA ? Pas du tout !

Celui qui est à la tête du club rhodanien a pu négocier pour rester à la présidence de l'OL durant encore trois saisons. De quoi permettre de gérer au mieux la transition du club qu'il a vu monter de très près.

4. Une grosse enveloppe à prévoir pour le mercato

Lucas Paquetá
L'OL pourrait être au centre des attentions cet été. / Eurasia Sport Images/GettyImages

C'est une nouvelle qui pourrait donner le sourire aux fans rhodaniens. Foster Gillett nourrit de grandes ambitions pour l'OL. En devenant l'actionnaire majoritaire de cette écurie, il aura l'intention de le remettre sur le devant de la scène. Et l'homme d'affaires américain souhaiterait frapper fort lors du prochain mercato estival.

On le rappelle, l'OL ne disputera pas la moindre compétition européenne, lors du prochain exercice. En effet, le club rhodanien n'a terminé qu'à la huitième place de la Ligue 1. Il sera donc compliqué de recruter des grands joueurs. Ce rachat pourrait toutefois changer beaucoup de choses et rendre l'OL beaucoup plus attrayant.

facebooktwitterreddit