Les 20 meilleurs joueurs passés par le RC Strasbourg

Le RC Strasbourg a connu de nombreux internationaux, notamment français.
Le RC Strasbourg a connu de nombreux internationaux, notamment français. | Getty Images

Le club alsacien dispose d'une histoire extrêmement riche au sein du championnat de France. De nombreux joueurs de grand talent ont ainsi porté sa tunique, et bâti l'histoire d'une véritable institution.

20. Olivier Dacourt

FOOT-STRASBOURG-CHATEAUROUX
Olivier Dacourt est un globe-trotteur, mais sa maison est à Strasbourg. | GERARD CERLES/Getty Images

Avant d’arpenter l’Europe, entre Angleterre et Italie principalement, le natif de Montreuil s’est fait un nom au RC Strasbourg.

Il a en effet fini sa formation en Alsace, puis a porté pendant six saisons le maillot bleu ciel, mais ne s’imposant durablement en tant que titulaire qu’à partir de sa troisième année. En 1998, il s’est envolé pour Everton, puis est revenu à Lens douze mois plus tard avant de définitivement quitter la France.

19. Valérien Ismaël

FOOT-FRA-D1-STRASBOURG-ISMAEL
Avant de briller en Bundesliga, Ismaël a éclos au RCSA. | DAMIEN MEYER/Getty Images

Le défenseur central présente un début de carrière identique à celui du milieu de terrain cité au-dessus. Et dans les mêmes années !

En 1992, il a ainsi effectué ses grands débuts dans le foot pro à Strasbourg, dont il a porté les couleurs jusqu’en 1998. Il s’est alors envolé pour la Premier League, une saison (Crystal Palace), puis est revenu à Lens, une saison également. Ismaël a cependant fait le choix de rester un peu plus en France, avant de partir, avec succès, à l’étranger lui-aussi.

18. Albert Gemmrich

Il est tout simplement le deuxième meilleur buteur de l’histoire du RCSA, en ayant joué moins de 300 matchs pour le club alsacien. Né dans les années 50, Gemmrich était un attaquant efficace.

Il a connu un bref passage en Équipe de France, cinq sélections, dont il a tout de même bien tiré profit avec deux buts inscrits.

17. Edmond Haan

De forts liens avec l’Allemagne existent du côté de Strasbourg et Haan en est la parfaite illustration. Né à Schorndorf, de l’autre côté de la frontière, l’ailier gauche a démarré le football au Pierrots Strasbourg dans les années 40.

Malgré la guerre, il a continué de jouer en France, signant finalement au RCSA à la fin du conflit. Après une pige à Nîmes, le temps d’empocher la distinction de meilleur buteur de D2, il est revenu en Alsace pour y terminer sa carrière.

16. Dominique Dropsy

Troisième gardien de but ayant disputé le plus de matchs en Première Division (derrière Jean-Luc Ettori et Mickaël Landreau), Dropsy a effectué la majeure partie de sa carrière au RCSA.

Le club alsacien lui a d’ailleurs ouvert les portes de l’équipe, dont il a porté le maillot 17 fois finalement, entre 1978 et 1981.

15. René Hauss

Alsacien de naissance, ce latéral droit est une véritable légende à la Meineau. Il n’a en effet connu qu’un club dans sa vie, le RCSA, dont il a défendu le maillot pendant 18 saisons !

Il a remporté les Coupe de France 1951 et 1966, soit un intervalle de 15 ans, ce qui constitue un record dans l’histoire du football français.

14. René Deutschmann

Tout comme Hauss, Deutschmann n’a connu que Strasbourg dans sa vie. Il y est même né, lui, au début des années 50.

Milieu de terrain, il a débuté sa carrière professionnelle à l’âge de 18 ans. Il fut l’un des artisans du magnifique double titre en deux ans : champion de D2 en 1977, champion de D1 en 1979 !

13. Peguy Luyindula

FOOT-STRASBOURG-LE HAVRE
Avant de briller à l'OL, l'attaquant français a connu de belles années en Alsace. | GERARD CERLES/Getty Images

Entre le moment où il a percé aux Chamois Niortais et son prime à l’Olympique Lyonnais, le natif de Kinshasa a porté pendant trois saisons le maillot strasbourgeois.

C’est en Alsace que l’attaquant a donc explosé, malgré sa première saison compliquée où il n’a pas trouvé une seule fois le chemin des filets en 21 apparitions toutes compétitions confondues.

12. Habib Beye

FOOT-FRA-STRASBOURG-PSG
Avant de s'exiler en Angleterre, le défenseur central a connu de belles années à Marseille, mais aussi Strasbourg. | OLIVIER MORIN/Getty Images

Avant d'être un consultant populaire, le Franco-Sénégalais était un joueur plus ou moins apprécié.

Il a en tout cas démarré sa carrière au RCSA, en 1998, et y a passé cinq années avant de rejoindre l'OM. L'un de ses plus beaux faits d'armes ? Se faire expulser, revenir de suspension, et se refaire expulser directement...

11. Francis Llacer

Légende du Paris Saint-Germain, Llacer a connu six mois l'Alsace après le départ de Luis Fernandez.

Prêté à l'été 1996, il est, en effet, rentré dans la Capitale dès janvier 1997, pour se faire soigner après une grave blessure.

10. Franck Sauzée

Après avoir atteint le sommet de sa carrière en 1993 en remportant la Ligue des Champions avec l'OM, le milieu défensif français s'est exilé un an à l'Atalanta, puis est revenu pour deux saisons en France, à Strasbourg.

Il y a disputé une finale de Coupe de France, sa quatrième personnellement, et avec quatre clubs différents. Un record.

9. Mickaël Pagis

Strasbourg's French forward Mickael Pagi
Capitaine à plusieurs reprises, Pagis a connu ses meilleures années en Alsace. | FREDERICK FLORIN/Getty Images

L'avant-centre tricolore a connu 16 saisons en pro, mais aucune à l'étranger.

Il a ainsi conservé ses talents dans l'Hexagone, et en a particulièrement fait profiter le RCSA. La meilleure de ses neuf années en Ligue 1 était en effet la 2004-2005, ponctuée de 15 buts en 29 matchs.

8. Danijel Ljuboja

Strasbourg's forward Danijel Ljuboja (L)
En un mot : inoubliable ! | OLIVIER MORIN/Getty Images

Plus de 500 matchs et 150 buts en 16 saisons professionnelles, mais surtout une triple crête inoubliable.

De son temps à Strasbourg (2000-2004), l'attaquant serbe nous a en effet gratifié d'une superbe chevelure. Un homme marquant dans l'histoire strasbourgeoise.

7. Frank Leboeuf

Strasbourg's Frank Leboeuf (L) shoots past Ujpest'
À l'époque de Strasbourg, Frank Leboeuf avait... des cheveux ! | ERIC CABANIS/Getty Images

Le deuxième chauve (intégral) le plus mythique des champions du monde 1998 a passé cinq saisons au RCSA, entre 1991 et 1996.

Il aurait pu ne jamais devenir pro, puisqu'il doit quitter le centre de formation de Toulon en 1986 et reste en galère quelques années avant de signer pour le Stade Lavallois.

6. José Luis Chilavert

FOOT-FRA-CHILAVERT
Spécialiste des coup-francs et penaltys, le Paraguayen a joué à Saragosse et Strasbourg en Europe. | COR/Getty Images

Pendant longtemps, le Paraguayen était le meilleur buteur de l'histoire parmi les gardiens de but avec ses 62 réalisations en carrière.

Une d'entre-elle a été inscrite sous le maillot de Strasbourg, dont il a défendu les couleurs deux saisons entre 2000 et 2002.

5. Oskar Rohr

Meilleur buteur de l'histoire du RCSA avec 118 buts inscrits en 136 rencontres entre 1934 et 1939, cet avant-centre allemand aurait pu connaître un total bien plus élevé.

Il s'est en effet engagé dans la Légion étrangère en début de Seconde Guerre Mondiale, puis est fait prisonnier des nazis pendant le conflit et envoyé en Russie...

4. Youri Djorkaeff

French Youri Djorkaeff (C) waves to the
Youri Djorkaeff, champion du monde 98 | AFP/Getty Images

Le milieu de terrain né à Lyon n'a passé qu'une saison (1989-1990) en Alsace, mais quelle saison ! Avec 12 buts lors de ses 14 matchs de Division 2, lors de la phase aller, il est un grand artisan du succès de son club.

Élu meilleur joueur du championnat, il rêve de jouer un cran au-dessus. Le président strasbourgeois ne réussira pas à le conserver. Il s'envolera pour Monaco, en octobre.

3. Carlos Bianchi

Cinq fois meilleur buteur du championnat de France, l'Argentin n'a pas connu le succès escompté à Strasbourg. En mésentente avec son coach Gilbert Gress, il joue peu (25 matchs toutes compétitions confondues) et marque peu (11 buts).

En D1, il marque huit fois. Un total bien loin des années précédentes (34, 28, 37, 27)...

2. Mamadou Niang

Strasbourg's Senegalese Mamadou Niang (R
Mamadou Niang a porté le maillot de Strasbourg de 2003 à 2005. | FRANCOIS GUILLOT/Getty Images

Avant de faire frémir les fans de l'OM, le Franco-Sénégalais a brillé en Alsace. Il a d'abord fait un carton aux côtés de Danijel Ljuboja, claquant huit buts lors de ses 15 premières rencontres.

Associé à Mickaël Pagis ensuite, il marque 15 buts en championnat et soulève même l'honorifique Coupe de la Ligue en fin de saison.

1. Robert Jonquet

Il fait partie des meilleurs défenseurs français de l'histoire, tout simplement. Elégant à souhait, Jonquet a terminé sa carrière à Strasbourg, avec deux saisons (1960 à 1962) faisant suite aux quinze années passées du côté du Stade de Reims.

En 1961-1962, il est même entraîneur-joueur après le renvoi d'Emile Veinante. Il resta d'ailleurs coach des Alsaciens une fois sa retraite prise et pendant deux ans, sans trop de succès.