mainstories

Les 15 joueurs redevenus essentiels cette saison

Olivier Halloua
Vinicius Junior
Vinicius Junior / Soccrates Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

A la mi-saison déjà, plusieurs joueurs ont repris le contrôle de leur carrière. Des éléments un peu sur le déclin, parfois même dans la panade. En 2022, les revoici au sommet de leur art. Ils sont passés de zéro à héros en quelques mois. Retour sur les néo-cadres qu'on n'attendait pas si haut dans les cinq grands championnats.


1. Antoine Griezmann - Atlético de Madrid

Antoine Griezmann
Antoine Griezmann / Soccrates Images/GettyImages

De retour dans son club de coeur, Antoine Griezmann reprend des couleurs. Une présence indispensable dans le onze pour une activité folle sur le front offensif. Depuis sa blessure début décembre, l'Atléti s'est effondré avec quatre revers de suite. Quatre buts en Ligue des Champions déjà pour lui.

2. Moussa Dembélé - OL

Moussa Dembélé
Moussa Dembélé / Eurasia Sport Images/GettyImages

Après la traversée du désert la saison dernière, Moussa Dembélé reprend une place de choix à Lyon. Sa présence dans le onze assure un reliquat d'occasions nettes. Quatre buts en championnat avec un temps de jeu variable.

3. Duje Caleta-Car - OM

Duje Caleta-Car
Duje Caleta-Car / MIGUEL RIOPA/GettyImages

L'hiver dernier, Duje Caleta-Car était promis à un départ. Plus personne n'en voulait à Marseille. Il a fait le dos rond et le voici titulaire quasi indiscutable de Jorge Sampaoli. Une grosse présence aérienne pour neuf titularisations en Ligue 1.

4. Fred - Manchester United

Fred
Fred / Ian MacNicol/GettyImages

Fred devait partir lui-aussi. Son rendement au milieu de terrain décevait Ole Gunnar Solskjaer. Avec l'arrivée de Ralf Rangnick, le milieu brésilien a prouvé son intelligence de placement. Désormais, difficile d'imaginer une composition sans lui.

5. David De Gea - Manchester United

David De Gea
David De Gea / James Gill - Danehouse/GettyImages

David De Gea avait perdu toute confiance. Plus titulaire en sélection, l'international Espagnol n'est même plus en odeur de sainteté à Manchester. La préparation estivale lui a remis la tête à l'endroit : le gardien avec le plus d'arrêts miraculeux en Premier League.

6. Alexandre Lacazette - Arsenal

Alexandre Lacazette
Alexandre Lacazette / James Williamson - AMA/GettyImages

A six mois de la fin de son contrat à Arsenal, Alexandre Lacazette est redevenu acteur de l'équipe. Les Gunners ont pu compter sur ses buts et son dynamisme pour porter l'équipe. Cinq réalisations et quatre passes décisives pour le vice-capitaine londonien.

7. Pau Lopez - Olympique de Marseille

UEFA Europa League"Galatasaray AS v Olympique Marseille"
Pau lopez s'est refait la cerise en signant à Marseille / ANP/GettyImages

Voilà un nom que nous n'aurions pas forcément imaginé placer il y a quelques mois encore. Arrivé à l'Olympique de Marseille sur la pointe des pieds, le gardien venu de l'AS Rome s'est fait une place de choix dans l'effectif marseillais.

Soutenu par Jorge Sampaoli, amateur de sa relance, le portier espagnol a barré Steve Mandanda de la concurrence. Excusez du peu. A 27 ans, il a évolué à 22 reprises déjà sous le maillot olympien. Un retour en grâce après des prestations pas toujours limpides avec le club romain.

8. Alphonso Davies - Bayern Munich

Alphonso Davies
Alphonso Davies / Matthias Hangst/GettyImages

Le départ de David Alaba lui a offert un boulevard à gauche. Après un exercice 2020/2021 brouillon, Alphonso Davies a démontré toutes ses qualités. Six passes décisives toutes compétitions confondues pour l'international Canadien.

9. Alexis Sanchez - Inter Milan

Alexis Sanchez
Alexis Sanchez / Alessandro Sabattini/GettyImages

Le héros de la Supercoupe d'Italie ! Son but a libéré l'Inter Milan. Déjà cinq buts et trois passes décisives pour le nouveau coéquipier d'attaque de Lautaro Martinez. Une renaissance inespérée pour l'international Chilien de 33 ans.

10. Mamadou Sakho - Montpellier HSC

Mamadou Sakho
Mamadou Sakho / SYLVAIN THOMAS/GettyImages

Deux saisons difficiles Outre-Manche plus tard, Mamadou Sakho revient en Ligue 1. Quinze titularisations et une grosse présence athlétique dans la défense de Montpellier. Son expérience offre des garanties à Olivier Dall'Oglio.

11. Eric Garcia - FC Barcelone

Eric Garcia
Eric Garcia / Fran Santiago/GettyImages

Peu utilisé par Pep Guardiola, Eric Garcia a décidé de revenir à la casa. Le FC Barcelone lui offre une place de choix aux côtés de Gerard Piqué. Son potentiel semble important et ses qualités de relances sont appréciées par Xavi.

12. Diogo Jota - Liverpool

Diogo Jota
Diogo Jota / James Williamson - AMA/GettyImages

Dix buts en Premier League pour Diogo Jota... L'international Portugais s'est fait une place de choix dans la rotation de Jürgen Klopp. Il gratte des titularisations autour du trio incontournable des Reds. Le mois de janvier lui permet d'être un cadre indiscutable avec la CAN.

13. Bernardo Silva - Manchester City

Bernardo Silva
Bernardo Silva / Chloe Knott - Danehouse/GettyImages

Bernardo Silva est passé de remplaçant à star incontestée. Impossible de voir un onze de Pep Guardiola sans son milieu ultra polyvalent. Sept et plus de 90% passes réussies pour le cadre portugais. Son avenir s'inscrit dans la durée avec l'exigent tacticien catalan.

14. Antonio Rüdiger - Chelsea

Antonio Rudiger
Antonio Rüdiger / Marc Atkins/GettyImages

Antonio Rüdiger a désormais tout un tas de prétendants à ses pieds... Le roc germanique a été promu titulaire indiscutable depuis six mois. Sa grosse relance accompagnée de son physique de guerriers lui ont permis de s'imposer.

15. Vinicius Junior - Real Madrid

Vinicius Junior
Vinicius Junior / Quality Sport Images/GettyImages

Vinicius Junior se révèle enfin. Plus d'intermittence mais de la régularité. Quinze buts et neuf passes décisives pour l'international Auriverde... Il est désormais attendu comme l'acteur décisif de chaque rencontre. Son intelligence de jeu et sa finition en surprennent plus d'un.

16. Bonus : Dani Alves - FC Barcelone

Dani Alves
Daniel Alves est revenu au bon moment pour la Barça / Quality Sport Images/GettyImages

Là encore, ce n'était pas le nom le plus évident à placer en début de saison. Revenu au chevet d'un FC Barcelone malade, Dani Alves a accepté une immense dévalorisation salariale pour venir en aide au club où il aura passé huit saisons. Apportant toute son expérience, le latéral droit polyvalent (38 ans) a beau avoir pris de l'âge, il n'en demeure pas moins un élément fiable du dispositif de Xavi. Mention spécial pour le vieux soldat brésilien.

facebooktwitterreddit