Les 14 joueurs qui auraient du remporter le Ballon d'Or depuis 2000

Jean Dubas
Ribery n'a jamais digéré de ne pas avoir remporté le Ballon d'Or en 2013
Ribery n'a jamais digéré de ne pas avoir remporté le Ballon d'Or en 2013 / Boris Streubel/Getty Images
facebooktwitterreddit

Pendant longtemps, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi ont trusté les premières places du Ballon d'Or, ne laissant que des miettes à leurs concurrents.

Les deux mastodontes ont raflé bien des récompenses polémiques à quelques reprises. Mais les décideurs de la distinction individuelle ultime n'ont pas attendu l'émergence des deux monstres du football pour créer le débat après la traditionnelle cérémonie de remise du trophée.

Zoom sur ces 14 joueurs qui auraient mérité de voir leur nom figurer au panthéon du football mondial.


1. Raúl

Raul
Raul s'est fait passer devant par Owen en 2001 / Getty Images/Getty Images

En 2001, Raúl est le favori pour succéder à Luis Figo pour être le deuxième Ballon d'Or madrilène consécutif. Il n'en sera rien. Michael Owen inscrit un triplé décisif lors d'une rencontre entre l'Angleterre et l'Allemagne qui marquera les esprits. Le travail de l'emblématique capitaine du Real aurait bien mérité telle récompense.

2. Thierry Henry

Thierry Henry looks dejected after a missed chance
Thierry Henry aurait mérité le Ballon d'Or au moins une fois dans sa carrière / Phil Cole/Getty Images

L'année 2003 est celle de Thierry Henry. La machine à marquer des Gunners se dirige vers une saison légendaire sans perdre un match en Premier League. Auteur de 42 buts et 26 passes décisives en 68 matchs cette année, l'international français est injouable et se fait pourtant passer devant par Pavel Nedved.

3. Samuel Eto'o

Samuel Eto'o
Eto'o a réalisé une saison folle avec le Barça en 2006 / Etsuo Hara/Getty Images

Possiblement le joueur africain qui s'est le plus rapproché de la distinction individuelle suprême. En 2006, après une fantastique année avec le Barça couronnée d'une victoire finale en Ligue des champions, le Camerounais voit finalement Fabio Cannavaro lui passer devant.

4. Gianluigi Buffon

Italian goalkeeper Gianluigi Buffon kiss
Buffon soulevant la Coupe du Monde en 2006 / JOCHEN LUEBKE/Getty Images

Au même titre que Samuel Eto'o, Gianluigi Buffon, champion du monde en 2006 et déterminant lors de la compétition, aurait tout autant mérité de remporter le Ballon d'Or. Un regret éternel dans la carrière de l'un des plus grands gardiens de l'histoire de ce sport.

5. Fernando Torres

Fernando Torres
Torres, champion d'Europe en 2008 avec l'Espagne / Alex Livesey/Getty Images

Auteur d'une saison fantastique avec Liverpool et essentiel lors du sacre des Espagnols à l'Euro 2008, El Niño aurait mérité de repartir avec le Ballon d'Or cette année là. De quoi récompenser l'ensemble de l'oeuvre d'un attaquant phare de la première décennie du XXIe siècle.

6. Xavi

Xavi Hernandez
Xavi à la baguette du Barça en 2009 / Alessandro Sabattini/Getty Images

A maintes reprises, en 2009 comme en 2011, le maestro catalan aurait mérité de repartir avec le Ballon d'Or à la fin de l'année. Véritable légende du Barça, le regret restera éternel et serait venu ponctuer l'ensemble d'une carrière stratosphérique en club comme en sélection.

7. Andrés Iniesta

Andres Iniesta
Iniesta inscrit le but de la victoire lors de la Coupe du monde 2010 / Jamie McDonald/Getty Images

Comme son compère en sélection et en club, Andrés Iniesta et le Ballon d'Or est tout simplement une histoire d'amour rendue impossible par l'hégémonie de Lionel Messi autour des années 2010. Don Andrés aurait cependant mérité un peu plus de reconnaissance après avoir sacré l'Espagne cette année là.

8. Sneijder

Wesley Sneijder
Sneijder, vainqueur de la Ligue des champions avec l'Inter en 2010 / Valerio Pennicino/Getty Images

Lui aussi pouvait prétendre à la récompense ultime en cette année 2010. Vainqueur de la Ligue des champions avec l'Inter et finaliste du Mondial, l'international hollandais était à son prime et aurait dû être récompensé en tant que tel.

9. Didier Drogba

Didier Drogba
Drogba a porté Chelsea lors de la C1 en 2012 / Mike Hewitt/Getty Images

Principal artisan du sacre de Chelsea lors de Ligue des champions 2012, l'international ivoirien aurait bien mérité de repartir avec le Ballon d'Or cette année là. Raté. Encore pour Messi.

10. Franck Ribéry

FBL-FIFA-BALLONDOR
Ribery et le Ballon d'Or, un regret éternel / FABRICE COFFRINI/Getty Images

Sans aucun doute la plus grande polémique de l'histoire du Ballon d'Or au XXIe siècle. Cette année là, Franky roule sur l'Europe avec le Bayern Munich et remporte la Ligue des champions avec les Bavarois. Malgré tout, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi termineront devant le Français. Un regret et un sentiment de vol éternel.

11. Manuel Neuer

Manuel Neuer
Neuer s'est finalement fait passer devant par CR7 malgré le Mondial 2014 / Laurence Griffiths/Getty Images

Même son de cloche quand, en 2014, Manuel Neuer et l'Allemagne survolent la Coupe du Monde. Mais encore une fois, Cristiano Ronaldo, vainqueur de la Ligue des champions la même année, s'adjuge la récompense ultime.

12. Neymar

Neymar JR
Neymar a marqué l'année 2015 de son empreinte avec la MSN / Manuel Queimadelos Alonso/Getty Images

En 2015, la MSN écrase l'Europe. Le trio infernal composé de Messi, Suarez et Neymar impose sa domination en Ligue des champions qu'il remporte avant l'été.

Un élément se détache néanmoins. Le Brésilien est décisif à chaque match crucial, empilant les buts, mais laisse à son coéquipier argentin la récompense de fin d'année qu'il n'a jusqu'alors encore jamais remporté.

13. Raphael Varane

Raphael Varane
Varane a fait le doublé Ligue des champions - Coupe du monde en 2018 / Matthias Hangst/Getty Images

En 2018, Raphaël Varane rafle tout sur son passage dont le Mondial et la Ligue des champions. Sa concurrence avec les autres français aura raison de lui et le Ballon d'Or filera finalement entre les mains de Luka Modric.

14. Virgil Van Dijk

Virgil van Dijk
Van Dijk aurait mérité le Ballon d'Or en 2019 / Visionhaus/Getty Images

Patron d'une équipe de Liverpool qui tourne a plein régime et vient de rouler sur l'Europe et l'Angleterre, Virgil Van Dijk apparaît en 2019 comme un véritable trouble-fête pour CR7 et Messi. Il n'en sera rien. Messi s'adjuge son sixième Ballon d'Or à l'issue de l'année civile.

facebooktwitterreddit