Mercato

Les 13 joueurs que le Bayern Munich doit viser pour remplacer Lewandowski

Olivier Halloua
Darwin Núñez a toutes les capacités pour succéder à ce bon Lewy.
Darwin Núñez a toutes les capacités pour succéder à ce bon Lewy. / CARLOS COSTA/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le Bayern Munich s'apprête à perdre Robert Lewandowski. Le sérial buteur polonais a été annoncé sur le départ dès cet été après presque une décennie du côté de la Bavière. Alors que ce bon "Lewy" devrait rejoindre le FC Barcelone, l'écurie germanique doit partir en quête de son successeur. Nous avons fixé treize noms capables possiblement de lui succéder avec des profils bien différents.


13. Jonathan David

Jonathan David
Jonathan David / Sylvain Lefevre/GettyImages

Jonathan David s'apprête à quitter le LOSC cet été. Son transfert serait aux alentours de la cinquantaine de millions d'euros. Abordable donc. Un jeune attaquant connaisseur de la Ligue des champions et des ambitions européennes.

Or, sa panoplie athlétique et aérienne nous apparait presque incompatible avec les préférences tactiques de Julian Nagelsmann. Sur un long jeu de possession, David aurait un impact acratopège. Sur une aile, peut-être pourrait-il évoluer correctement.

Taux de compatibilité : 20%

12. Antony

Antony
Antony / ANP/GettyImages

Antony a toutes les caractéristiques pour s'imposer n'importe où. L'international brésilien pourrait signer au Bayern Munich lors d'une révolution tactique de Nagelsmann. Un front offensif mobile et véloce avec un faux numéro neuf comme Jamal Musiala.

Pourquoi pas... Or, le tacticien allemand ne semble pas parti pour proposer de telles échéances à son effectif. En revanche, sur une aile, un tel technicien apporterait des fulgurances notoires.

Taux de comptabilité : 20%

11. Gonçalo Ramos

Gonçalo Ramos
Gonçalo Ramos / SOPA Images/GettyImages

Gonçalo Ramos a presque tout ce qu'il faut. Un bon gabarit d'un mètre 85 et une présence offensive assumée. Un sens du redoublement de passes et technicité singulière. Or, il lui manque certainement cet instinct du buteur recherché par le Bayern.

Le jeune attaquant portugais a besoin d'une autre pointe avec lui pour performer. Au niveau européen, son expérience reste maigre à 21 ans. Dans quelques années, son profil deviendra pertinent, pour l'heure cela manque de maturité.

Taux de comptabilité : 30%

10. Antoine Griezmann

Antoine Griezmann
Antoine Griezmann / Aitor Alcalde Colomer/GettyImages

L'Antoine Griezmann de 2018 ou 2019 pourrait rayonner au Bayern Munich. Un instinct dingue dans les appels, des transmissions appuyées et un jeu de tête précis même sans être un géant. Un buteur capable de s'intégrer avec les autres cadres techniques.

Celui de 2022 aurait sûrement plus de mal. Sa joviale énergie a laissé place à un vide retentissant. Il lui faudrait reprendre confiance rapidement. Pourtant, c'est un joueur que le président bavarois adorait et voulait absolument signer il y a plusieurs années.

Taux de comptabilité : 35%

9. Jonathan Burkardt

Jonathan Burkardt
Jonathan Burkardt / Alex Grimm/GettyImages

A 21 ans, Jonathan Burkardt a illuminé la Bundesliga. Le buteur de Mayence a inscrit 11 buts et délivré 3 passes décisives au sein d'une écurie programmée pour le maintien.

Du haut de son mètre 83, l'attaquant germanique peut s'imposer dans le domaine aérien comme jouer en déviation. Un profil proche des attentes du Bayern Munich et qui connaît le championnat. Après, est-il encore trop tendre pour s'emparer de l'attaquant du champion d'Allemagne ? Peut-être.

Taux de comptabilité : 40%

8. Hugo Ekitike

Hugo Ekitike
Hugo Ekitike / John Berry/GettyImages

Que manque-t-il à Hugo Ekitike pour convaincre le Bayern ? Peu de données, selon nous. Un gabarit d'un mètre 90 capable de gagner des duels contre n'importe qui. Un sens du but et du jeu collectif démontré dans une écurie modeste.

L'attaquant rémois manque juste d'expérience et surtout au niveau européen. 20 ans seulement et très peu de matchs en professionnel. Sur le papier, sa palette apparaît adaptée aux demandes du club.

Taux de comptabilité : 50%

7. Tammy Abraham

Tammy Abraham
Tammy Abraham / Paolo Bruno/GettyImages

Tammy Abraham a passé un cap cette saison. L'international anglais a inscrit 24 buts dont 15 en championnat avec l'AS Roma. Son rendement ne résume pas que devant les buts. Il a participé à l'élaboration des actions et de la mise en place des circuits.

Son grand gabarit et sa qualité de pieds dans la surface tutoient les sommets. La seule fausse note se situe sur a dernière expérience avortée chez Chelsea. Avec une grosse concurrence, Abraham apparaît moins lumineux.

Taux de comptabilité : 60%

6. Patrick Schick

Patrik Schick
Patrick Schick / Lars Baron/GettyImages

Patrick Schick a des capacités non dissimulées. 24 buts en 27 rencontres de Bundesliga. Un buteur accompli en Allemagne et adapté au championnat. Une sorte de Lewandowski low cost avec deux pieds forts et une tête rageuse.

En termes de compétence, tout y est. Or, les apparitions de Schick sur la scène européenne ne sont pas emballantes. Aucun but sur les 6 derniers matchs... Il n'a marqué que deux buts face au top 5 de Bundes. Une absence dans les grands rendez-vous qui pose question.

Taux de comptabilité : 60%

5. Lautaro Martinez

Lautaro Martinez
Lautaro Martinez / Jonathan Moscrop/GettyImages

Lautaro Martinez représente une réelle opportunité pour le Bayern Munich. Accessible possiblement pour un chèque de 50 millions d'euros, l'international argentin possède toutes les capacités recherchées. Buteur ambidextre et intelligent dans les trente derniers mètres.

De la tête, Lautaro est aussi capable d'imposer sa présence aérienne. Il semble à la hauteur du rendez-vous avec l'écurie bavaroise sur le papier. Un nom aussi prestigieux que voulu. Sur la scène européenne, peu de faits d'armes malheureusement.

Taux de comptabilité : 70%

4. Victor Osimhen

Victor Osimhen
Victor Osimhen / Marco Canoniero/GettyImages

Victor Osimhen a aussi un profil qui peut intéresser. Un attaquant de surface capable de proposer dans la profondeur. L'international nigérian a su se distinguer en Serie A comme en Ligue Europa. Le buteur du Napoli ne demande qu'à passer un cap supplémentaire.

Le Bayern obtiendrait un calibre avec un potentiel illimité. Maintenant, manque-t-il encore d'expérience européenne ? Légèrement mais le profil rattrape le tout.

Taux de comptabilité : 70%

3. Sébastien Haller

Sébastien Haller
Sébastien Haller / ANP/GettyImages

Sébastien Haller a été le gros concurrent de Karim Benzema et Robert Lewandowski en Ligue des champions. 11 buts et 2 passes décisives pour lui dans la compétition-reine. 34 réalisations tout compétitions pour lui et une exposition bienvenue pour l'international ivoirien.

Un attaquant de surface avec une énorme présence aérienne. Un poison permanent pour les défenses qui pourrait s'imposer aisément au sein de cette formation germanique.

Taux de comptabilité : 75%

2. Darwin Nunez

Darwin Núñez
Darwin Núñez / Stuart Franklin/GettyImages

En voilà un qui risque de rentrer sincèrement dans la discussion. Darwin Núñez a explosé aux yeux du monde cette année. Un attaquant grand, hargneux et précis dans les trente derniers mètres. Peu de ratés à se mettre sous la dent pour les défenses adverses.

Capable de marquer dans sa surface ou en contres, l'international uruguayen a déjà planté 34 pions cette saison dont 6 en Ligue des champions. 23 ans seulement et une progression illimitée en perspective.

Taux de comptabilité : 80%

1. Romelu Lukaku

Romelu Lukaku
Romelu Lukaku / Stu Forster/GettyImages

Un exercice difficile pour Romelu Lukaku. L'international belge a payé ses prises de bec avec Thomas Tuchel puis son propre agent. Sur le terrain, moins de temps de jeu et donc de statistiques. S'il met de côté ses rancœurs, le buteur de Chelsea a tout d'un grand d'Europe.

Lukaku peut marquer dans toutes les positions et de toutes les surfaces. Un physique d'enfer pour un fin limier. Au sein du Bayern, il retrouverait une stabilité et moins de concurrence. Un rôle qui lui conviendrait à merveille. Les Blues le laisseraient filer sans problèmes au vu de sa situation.

Taux de comptabilité : 85%

facebooktwitterreddit