Ligue des Champions

Les 11 joueurs qui se sont révélés en Ligue des Champions

Valentin Ramos
Feb 23, 2021, 9:17 AM GMT+1
Kylian Mbappé avec l'AS Monaco, Erling Haaland avec le Red Bull Salzburg.
Kylian Mbappé avec l'AS Monaco, Erling Haaland avec le Red Bull Salzburg. | Getty Images
facebooktwitterreddit

La Ligue des Champions fait rêver tous les acteurs du football. C'est dans cette compétition où de nombreux grands espoirs du football se sont révélés aux yeux de tous et forment désormais la nouvelle génération à prendre le flambeau.

1. Kylian Mbappé (AS Monaco)

L'autre prince de Monaco, c'était Kylian Mbappé.
L'autre prince de Monaco, c'était Kylian Mbappé. | VALERY HACHE/Getty Images

C'est en Ligue des Champions que Kylian Mbappé exprime tout son talent et montre qu'il faudra compter sur lui dans les années à venir. Le natif de Bondy n'aurait pas rêver plus belle ascension, lui qui découvrait la plus prestigieuse des compétitions avec son club formateur, l'AS Monaco.

Lors de cette édition 2016-2017, il vit une épopée fulgurante qui va hisser le club du Rocher jusqu'en demi-finale de C1. Le crack français inscrira six buts en neuf matchs, tous lors de la phase éliminatoire. Ses réalisations lors de la double confrontation face à Manchester City marqueront tous les observateurs du football.

2. Erling Braut Haaland (RB Salzbourg/Borussia Dortmund)

Erling Braut Haaland a explosé avec le RB Salzbourg.
Erling Braut Haaland a explosé avec le RB Salzbourg. | Michael Molzar/Getty Images

C'était il y a tout juste un an. Un jeune Norvégien âgé de 19 ans fait ses débuts en Ligue des Champions. Auteur de 14 réalisations en 16 matchs de championnat, Erling Haaland conquit le cœur des supporters du RB Salzbourg et l'Autriche parle déjà d'un futur grand.

C'est en C1 qu'il se fait un nom et attire la convoitise des grands clubs européens. En phase de groupes, le Norvégien plante quasiment à chaque match face au Napoli, Genk et le champion d'Europe à l'époque, Liverpool.

Il prend très vite le surnom de "Cyborg" ou de "machine" pour cette image de robot qui détruit tout sur son passage. Dortmund fait la belle affaire au mercato d'hiver et le recrute pour la modique somme de 20 millions d'euros. Il confirme cette saison toutes les attentes placées en lui.

3. Robert Lewandowski (Borussia Dortmund)

Robert Lewandowski était inarrêtable contre le Real Madrid.
Robert Lewandowski était inarrêtable contre le Real Madrid. | ODD ANDERSEN/Getty Images

Le 24 avril 2013. Ce soir-là, Robert Lewandowski explose le grand Real Madrid de Cristiano Ronaldo et José Mourinho. L'attaquant du BVB claque un quadruplé au match aller (4-1) et ouvre une voie royale au club allemand avant d'aller au Santiago-Bernabéu.

Et si les gens ne le connaissaient pas encore, le Polonais a voulu récidiver au retour mais en vain. Le Borussia Dortmund élimine le club madrilène et atteint la finale de C1 qu'il perdra face au Bayern Munich. Mais la performance de Lewy restera à jamais marqué dans les esprits.

4. Frenkie De Jong (Ajax Amsterdam)

Frenkie De Jong s'est illustré avec l'Ajax Amsterdam.
Frenkie De Jong s'est illustré avec l'Ajax Amsterdam. | Etsuo Hara/Getty Images

Frenkie De Jong a été l'un des grands artisans de l'épopée de l'Ajax lors de la saison 2018-2019. Cette année-là, le club hollandais est l'une des belles surprises en Ligue des Champions.

L'Ajax, impulsé par ses jeunes, réussit à éliminer coup sur coup le Real Madrid de Santiago Solari à l'époque et la Vieille Dame menée par Cristiano Ronaldo.

Parmi ces joueurs, Frenkie De Jong va illuminer de sa classe le milieu de terrain d'Amsterdam. Son sens du jeu et sa qualité de passe vont porter une surprenante Ajax jusqu'en demi-finale. Ses prestations tapent à l'œil du grand Barça qui le recrute l'été suivant pour 86 millions d'euros.

5. Bernardo Silva (AS Monaco)

Bernardo Silva éclabousse de sa classe le club du Rocher.
Bernardo Silva éclabousse de sa classe le club du Rocher. | Jean Catuffe/Getty Images

L'incroyable aventure monégasque lors de la C1 en 2017 est également due à l'éclosion de Bernardo Silva. Le milieu de terrain formé à Benfica réalise une saison dantesque, qui sera sa meilleure à cette époque.

Au match retour face à Manchester City, le Portugais sera l'un des meilleurs joueurs sur le terrain. Il délivre notamment la passe décisive pour le jeune Kylian Mbappé sur l'ouverture du score, qui va conditionner le retournement de situation de l'ASM. Quelques mois plus tard, il est recruté par les Sky Blues de Pep Guardiola qui ont compris la leçon.

6. Matthijs De Ligt (Ajax Amsterdam)

Mattias De Ligt était le capitaine de l'Ajax lors de l'épopée en 2019.
Mattias De Ligt était le capitaine de l'Ajax lors de l'épopée en 2019. | VI-Images/Getty Images

Tout comme Frenkie De Jong, Matthijs De Ligt s'est fait un nom grâce à cette fabuleuse épopée avec l'Ajax Amsterdam en 2019. Le capitaine batave a mené son équipe jusqu'en demi-finale de C1 perdue contre Tottenham dans les dernières secondes sur un but de Lucas Moura.

C'est notamment lui qui qualifie son club formateur pour le dernier carré en marquant le but victorieux face à la Vieille Dame au Juventus Stadium. Les Bianconeri le recrutent la saison d'après pour un montant record de 85,5 millions d'euros.

7. Alphonso Davies (FC Bayern Munich)

Alphonso Davies est l'une des grandes révélations de la saison dernière.
Alphonso Davies est l'une des grandes révélations de la saison dernière. | Stuart Franklin/Getty Images

Alphonso Davies est la grande révélation de la saison dernière. Pour ceux qui n'ont pas eu l'occasion de suivre la Bundesliga, le Canadien nous offre un aperçu de son talent avec le Bayern Munich en Ligue des Champions.

Les copies qu'il livre lors des matchs face à Tottenham puis contre Chelsea impressionnent l'ensemble des observateurs. Sa vivacité en a choqué plus d'un et a enflammé les réseaux sociaux. Il est vu comme le futur numéro un à ce poste, succédant ainsi au Marcelo et autre Jordi Alba qui ont dominé le flanc gauche ces dernières années.

8. Andrew Robertson (Liverpool)

Andrew Robertson est devenu incontournable à son poste.
Andrew Robertson est devenu incontournable à son poste. | Laszlo Szirtesi/Getty Images

Andrew Robertson est probablement l'une des plus grandes ascensions qu'ait connu un joueur de foot. En un peu plus d'un an, l'Écossais est passé de "jouer pour Hull City en Championship" à "disputer une finale de Ligue des Champions avec Liverpool".

La blessure à la malléole d'Alberto Moreno en décembre 2017 ouvre une porte pour Robertson et Jürgen Klopp lui laisse une chance.

Une chance qu'il va saisir puisqu'en quelques semaines, il devient incontournable dans le onze du coach allemand, disputant la phase éliminatoire de C1 jusqu'à la finale perdue face au Real Madrid (1-4). Depuis cette saison 2017-2018, le latéral des Reds fait les beaux jours du club anglais.

9. Ansu Fati (FC Barcelone)

Ansu Fati est la nouvelle pépite du FC Barcelone.
Ansu Fati est la nouvelle pépite du FC Barcelone. | Quality Sport Images/Getty Images

Ansu Fati est le visage de la nouvelle génération. Les départ de certains joueurs (prêt de Coutinho) et les blessures comme celles d'Ousmane Dembélé permettent à cet espoir de la Masia d'entrer dans le groupe professionnel. L'ailier espagnol bat des records de précocité.

À seulement 16 ans, il devient le plus jeune joueur à inscrire un but en Liga. Et c'est en Ligue des Champions qu'il va le plus faire parler de lui.

Entré en fin de rencontre face à l'Inter Milan (85'), Ansu Fati inscrit un but mémorable qui envoie le club italien en Europa League et assure la première place aux Blaugrana. Ce but le fait rentrer dans l'histoire de la compétition puisqu'il devient le plus jeune buteur de C1 à 17 ans et un mois.

10. Jules Koundé (FC Séville)

Jules Koundé fait partie des grandes révélations de cette Ligue des Champions.
Jules Koundé fait partie des grandes révélations de cette Ligue des Champions. | Quality Sport Images/Getty Images

Jules Koundé dispute la première campagne de Ligue des Champions de sa jeune carrière. Formé aux Girondins de Bordeaux, le défenseur français a quitté son club de cœur pour l'Andalousie et le FC Séville.

Sa première saison est plus que convaincante et cette année, il fait bien plus que répondre aux attentes placées en lui. En Europe, Jules Koundé commence à attirer la convoitise des grands clubs, lui qui a terminé dans l'équipe-type des révélations 2020 en C1. On dirait même que l'ancien Bordelais a toujours joué dans cette compétition, tant il est dominant sur le terrain.

11. Dominik Szoboszlai (RB Salzbourg)

Dominik Szoboszlai s'est révélé avec le RB Salzbourg.
Dominik Szoboszlai s'est révélé avec le RB Salzbourg. | Josef Bollwein/Getty Images

Le prodige hongrois a été l'un des symboles de cette valeureuse équipe de Salzbourg en phase de groupes de LDC. Mené par un Dominik Szoboszlai étincelant, le club autrichien a posé des problèmes à l'ogre bavarois et à l'Atlético de Madrid.

En novembre dernier, il devient le héros de toute une patrie en qualifiant la Hongrie à l'Euro 2021 à la dernière seconde face à l'Islande (90+2'). La vision de jeu du meneur hongrois tape à l'œil des dirigeants du RB Leipzig qui le recrute cet hiver pour 25 millions d'euros.

facebooktwitterreddit