Les 11 grands oubliés des trophées UNFP

Steeven Occhipinti
May 11, 2021, 5:57 PM GMT+2
Sven Botman, Antonetti, Griezmann s'attendaient certainement à faire partie des nommés des Trophées UNFP.
Sven Botman, Antonetti, Griezmann s'attendaient certainement à faire partie des nommés des Trophées UNFP. / Getty Images
facebooktwitterreddit

On vient tout juste de connaître les nommés pour les Trophées UNFP de la saison de la Ligue 1. Et certaines absences risquent de faire parler ... 90min s'est penché sur les onze grands oubliés de ces trophées UNFP.

Meilleur joueur de la Ligue 1

1. Benjamin André (LOSC)

Benjamin Andre
Benjamin André a été indispensable avec les Dogues. / Sylvain Lefevre/Getty Images

On ne parle pas beaucoup de lui. Pourtant, Benjamin André est indispensable dans le onze de départ du LOSC. Il n'a raté que trois rencontres de Ligue 1 depuis l'entame de la saison. Certes, il est moins en vue, statistiquement parlant, que les autres joueurs de cette catégorie. Il n'en demeure toutefois pas moins important !

Grand artisan de la superbe saison des Dogues, le milieu de terrain n'aurait pas volé sa place dans les cinq nommés. Loin de se mettre en évidence dans les médias, le joueur de 30 ans doit toutefois avoir une toute autre priorité : remporter la Ligue 1 dans cette fin de saison.

2. Kevin Volland (AS Monaco)

Kevin Volland
Kevin Volland a enchaîné les buts avec l'AS Monaco. / John Berry/Getty Images

Quelle première saison pour Kevin Volland avec l'AS Monaco ! Recruté pour 11 millions d'euros l'été dernier, l'attaquant allemand n'a pas mis longtemps à s'installer dans le onze de départ de Niko Kovac. Il n'a raté qu'une seule rencontre de championnat depuis son arrivée. Une statistique qui en dit beaucoup sur son importance.

Et que dire de ses statistiques ? Le joueur de 28 ans s'est offert près de 16 buts et 8 passes décisives en 33 journées de Ligue 1. Il reste donc un acteur majeur de la belle saison monégasque et aurait mérité sa place dans les cinq nommés.

Meilleur gardien de Ligue 1

3. Jean-Louis Leca (RC Lens)

Jean-Louis Leca
Jean-Louis Leca est en forme avec le RC Lens. / John Berry/Getty Images

Le RC Lens a réalisé une superbe saison. Toujours à la lutte pour l'Europe, les Sang et Or ont pu compter sur leur excellent portier, Jean-Louis Leca. L'ex gardien du SC Bastia et de l'AC Ajaccio a même eu le droit au brassard de capitaine à plusieurs reprises.

Déjà âgé de 35 ans, Jean-Louis Leca s'est imposé comme l'une des références tout au long de la saison de Ligue 1.

4. Alexandre Oukidja (FC Metz)

Alexandre Oukidja
Alexandre Oukidja participe pleinement à la belle saison messine. / Sylvain Lefevre/Getty Images

C'est l'une des belles surprises de la saison. Le FC Metz est toujours installé dans la première partie de tableau de la Ligue 1, à deux journées de la fin. Et Frédéric Antonetti a pu s'appuyer sur les excellentes performances d'Alexandre Oukidja.

L'international algérien (4 sélections) a évolué à un très haut niveau durant toute la saison. En son absence, le FC Metz a encaissé près de dix buts en seulement quatre matches. Cela en dit long sur les qualités du gardien de 32 ans !

5. Predrag Rajkovic (Stade de Reims)

Predrag Rajkovic
Predrag Rajkovic est l'une des références à son poste depuis de longues années déjà. / John Berry/Getty Images

Il est désormais l'une des références sur la scène nationale depuis son arrivée au Stade de Reims en 2019. L'équipe de David Guion compte l'une des meilleures défenses et Predrag Rajkovic n'y est forcément pas étranger. Il ne dispose toutefois pas de la même visibilité que les écuries du haut de tableau.

Pourtant, le portier serbe a mené la vie dure à de nombreux attaquants dans ce championnat. Le gardien de 25 ans aurait certainement pu faire partie des nommés dans cette catégorie.

Meilleur espoir de la Ligue 1

6. Sven Botman (LOSC)

Sven Botman
Sven Botman est impressionnant avec le LOSC. / Sylvain Lefevre/Getty Images

Difficile de comprendre son absence de cette liste. Recruté pour 8 millions d'euros, Sven Botman est l'un des meilleurs joueurs de l'effectif du LOSC depuis l'entame de la saison. Il n'a raté qu'une seule rencontre de championnat avec les Dogues.

Particulièrement impressionnant dans la charnière centrale, le talent de 21 ans intéresse déjà les plus grands cadors européens. Pourtant, il n'a pas été sélectionné pour faire partie des cinq nommés du meilleur espoir de la saison.

7. Loïc Badé (RC Lens)

RC Lens v FC Metz - Ligue 1 Uber Eats
Loïc Badé a fait ses débuts en Ligue 1 avec le RC Lens. / Sylvain Lefevre/Getty Images

Il a débarqué avec le RC Lens en n'ayant jamais disputé la moindre rencontre en Ligue 1. Et quel coup réalisé par les Sang et Or ! L'ex joueur du HAC a très vite fait le bonheur des supporters lensois. Malgré ses 21 ans, Loïc Badé fait déjà très forte impression.

Le joueur tricolore est l'un des grands acteurs de l'excellente saison lensoise. Déjà courtisé par les cadors de la Ligue 1, le RC Lens semble prêt à tout pour le conserver encore un peu.

8. Pape Matar Sarr (FC Metz)

FBL-FRA-LIGUE1-BREST-METZ
Pape Matar Sarr est titulaire à Metz, à seulement 18 ans. / FRED TANNEAU/Getty Images

C'est l'une des plus grandes pépites du championnat français. Après avoir passé la première partie de saison sur le banc de touche, Pape Matar Sarr s'est très vite imposé dans le onze de départ de Frédéric Antonetti, alors qu'il n'a que 18 ans !

Depuis la 21ème journée, le milieu de terrain a été titularisé dans 14 des 16 rencontres de Ligue 1. Il s'est même déjà offert trois buts en championnat. On risque d'entendre encore parler de lui dans les mois à venir.

Meilleur entraîneur de la Ligue 1

9. Frédéric Antonetti (FC Metz)

Frederic Antonetti
Frédéric Antonetti peut être fier de sa saison. / Marcio Machado/Getty Images

On imaginait bien le FC Metz lutter longtemps pour le maintien en Ligue 1. Pourtant, le club messin a déjà assuré sa place dans l'élite du football tricolore depuis de longues journées. L'équipe de Frédéric Antonetti reste d'ailleurs installée à la dixième place du classement.

Et pourquoi ne pas mettre en avant le travail de son entraîneur ? Il a fait des miracles avec l'effectif à sa disposition. Frédéric Antonetti aurait donc logiquement pu prétendre rejoindre la sélection finale.

Meilleur joueur français évoluant à l'étranger

10. Antoine Griezmann (FC Barcelone)

Antoine Griezmann
Antoine Griezmann garde de belles statistiques avec le Barça. / Soccrates Images/Getty Images

On le sait, Antoine Griezmann ne fait toujours pas l'unanimité avec le FC Barcelone. Il garde toutefois des statistiques très intéressantes avec les Blaugrana.

Avec 19 buts et 12 passes décisives, toutes compétitions confondues, la star tricolore a notamment contribué au sacre de son équipe en Coupe du Roi.

11. Jules Koundé (Séville FC)

Jules Kounde
Jules Koundé est déjà courtisé par toute l'Europe. / Fran Santiago/Getty Images

Depuis son départ de Bordeaux pour Séville en juillet 2019, Jules Koundé n'a pas mis longtemps à prendre une nouvelle dimension. Désormais, il est considéré comme l'une des références à son poste en Europe.

Courtisé par les plus grands clubs européens, le défenseur central continue de faire le bonheur du club andalou. Toujours très performant, le talent de 22 ans aurait pu être de la partie dans cette sélection.

facebooktwitterreddit