FIFA 22

Les 10 sélections qu'on aimerait voir dans FIFA

Baptiste Blanchard
Riyad Mahrez et les Fennecs mériteraient d'être sur FIFA.
Riyad Mahrez et les Fennecs mériteraient d'être sur FIFA. / Soccrates Images/Getty Images
facebooktwitterreddit

Avec seulement 33 sélections présentes dans FIFA 22, la franchise a fait le choix de ne pas ajouter plusieurs nations mythiques du football. Voici les 10 sélections qu'on aimerait voir dans FIFA.

10. La Colombie

Luis Diaz, Juan Guillermo Cuadrado, Daniel Muñoz
Les Colombiens célèbrent contre le Chili. / Vizzor Image/Getty Images

Avec des joueurs comme Duvan Zapata, Luis Diaz, Juan Cuadrado ou encore Yerry Mina, la Colombie aurait fière allure sur FIFA !

S'ils ne comptent plus sur James Rodriguez, les Cafeteros ont encore une équipe compétitive qui serait intéressante à joueur sur la franchise d'EA Sports.

9. Le Japon

Japan v China PR - 2022 FIFA World Cup Qualifier
L'équipe du Japon face à la Chine en septembre. / Mohamed Farag/Getty Images

Il n'y a aucune nation asiatique sur FIFA. Une petite hérésie quand ont voit le nombre de joueurs de ce continent qui s'exportent en Europe pour jouer dans les grands championnats.

Considérée comme une des équipes les plus importantes d'Asie, la Samourai Blue regorge de joueurs talentueux.

Parmi les noms familiers, on peut citer Minamino, Kubo, Nagatomo, Kagawa, Okazaki ou encore Sakai.

8. La Corée du Sud

FBL-WC2022-QUALIFIER-LIB-PRK
La Corée contre le Liban en septembre. / -/Getty Images

Heung-min Son (Tottenham). Rien que pour ce nom, FIFA devrait inclure la Corée du Sud dans les équipes présentes dans le jeu.

Mais ce n'est pas tout. D'autres Coréens très talentueux sont présents en Europe : Lee Kang-in (Majorque), Hwang Hee-chan (Wolverhampton) et Hwang Ui-jo (Bordeaux).

Le Girondin réalise d'ailleurs un très bon début de saison avec 3 buts en 7 matches de Ligue 1.

7. Le Gabon

FBL-AFR-2017-MATCH09-GAB-BUR
L'équipe du Gabon. / GABRIEL BOUYS/Getty Images

Qui n'aimerait pas avoir Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal) et Denis Bouanga (St-Etienne) sur FIFA pour prendre ses adversaires de vitesse ?

Les Panthères sont pourtant bel et bien absentes de la franchise de football, et c'est bien dommage.

6. Le Cameroun

FBL-FRA-LIGUE1-LILLE-ANGERS
Karl Toko-Ekambi est un des joueurs emblématiques du Cameroun. / PHILIPPE HUGUEN/Getty Images

Avec Toko-Ekambi (Lyon), Onana (Ajax), Aboubakar, Choupo-Moting (Bayern) et Oyongo (Montpellier), les Lions indomptables peuvent rugir.

Vainqueur 5 fois de la Coupe d'Afrique des Nations, le Cameroun fait partie des mastodontes sur le continent africain. L'absence de cette nation interroge.

Il y aurait aussi pour FIFA la possibilité de ressortir des cartes légendes pour des joueurs tels que Samuel Eto'o ou Roger Milla.

5. La Côte d'Ivoire

FBL-WC-2022-QUALIFIERS-CIV-CAM
L'équipe de Côte d'Ivoire. / ISSOUF SANOGO/Getty Images

Longtemps maudis en finales des CAN, les Eléphants ont fini par conjurer le sort en 2015 avec Didier Drogba, véritable icône au pays.

La Côte d'Ivoire produit régulièrement des joueurs de grande qualité en atteste leur effectif actuel composé de noms familiers pour beaucoup : Fofana (Lens), Haller (Ajax), Pépé (Arsenal), Aurier, Bailly (Manchester United), Boy (Wolverhampton), Gradel (Sivasspor), Kessié (AC Milan), Zaha (Crystal Palace), Boga (Sassuolo), Cornet (Burnley). . . La liste est longue !

Une véritable petite armada qui pourrait faire de gros dégâts entre les mains d'un joueur sur FIFA.

4. Le Sénégal

FBL-AFR-2019-MATCH52-SEN-ALG
Idrissa Gueye fait partie des joueurs clé du Sénégal. / KHALED DESOUKI/Getty Images

Finalistes malheureux des CAN 2002 et 2019, les Sénégalais n'ont pas encore gravé les lettres de leur pays sur le prestigieux trophée africain.

Pourtant, les talents ne manquent pas. Les Lions de la Teranga n'ont d'ailleurs peut-être jamais eu une équipe aussi forte que celle actuellement.

Ils sont bien garnis en défense avec Koulibaly (Naples), Diallo (PSG) et Edouard Mendy (Chelsea) en dernier rempart.

Au milieu, Gueye (PSG) est dans une forme étincelante et en attaque, les finalistes de la CAN peuvent faire très mal avec Mané (Liverpool) et Diatta (AS Monaco).

3. Le Maroc

FBL-FRIENDLY-MAR-BUR
Les Lions de l'Atlas. / FADEL SENNA/Getty Images

Une fois vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations (1976), le Maroc n'a pas le plus gros palmarès en Afrique mais parvient souvent à sortir des joueurs très talentueux.

Les Marocains, tout comme les Algériens, s'appuient également en partie sur la formation française pour étoffer leur effectif.

Parmi les têtes d'affiche des Lions de l'Atlas, Malcuit (Fiorentina), Belhanda (Demirspor), Harit (OM), Saïss (Wolverhampton) et Boufal (Angers) sont Français mais jouent pour le Maroc.

Hakimi (PSG), Ziyech (Chelsea), El-Haddadi (Séville), En-Neysri (Séville), Dirar (Kasımpaşa), Aguerd (Rennes) sont également présents.

2. L'Egypte

Mohamed Salah, Ahmed El Mohamady
Mohamed Salah et Ahmed El Mohamady. / Visionhaus/Getty Images

Sélection la plus titrée d'Afrique avec sept Coupes d'Afrique des nations dont trois d'affilée, l'Egypte est une nation incontournable dans le football.

S'ils ont un effectif actuellement moins bien garni que leur voisin marocain et algérien, les Pharaons possèdent une superstar : Mohamed Salah !

L'ailier de Liverpool est plus qu'un attaquant exceptionnel, c'est un ambassadeur des musulmans en Europe et un homme respecté par tous.

Sur FIFA 22, la note de 89 a été attribuée à l'Egyptien. Rien que pour cette très belle note, les Pharaons mériteraient d'être présents dans la franchise.

1. L'Algérie

Riyad Mahrez
Riyad Mahrez avec les couleurs algériennes. / Soccrates Images/Getty Images

Vainqueur de la CAN en 1990 et 2019, l'Algérie s'est progressivement imposée comme une des nations phares du continent africain.

Les Verts pratiquent un jeu léché depuis qu'ils sont coachés par Djamel Belmadi, ancien milieu de terrain de l'OM et Manchester City qui a repris la sélection en 2018.

Avec Mahrez (Manchester City), Delort (Nice), Slimani (OL), Bounedjah (Al-Sadd), Benrahma (West Ham), Bennacer (AC Milan), Atal (Nice), Ounas (Naples), Bensebaini (Mönchengladbach), Belaïli (Qatar SC), et Mandi (Villarreal), les Fennecs sont solides sur toutes les lignes.

Là encore, EA pourrait développer des cartes pour les légendes algériennes. On pense à Madjer, Dahleb, Lalmas et Belloumi. . .

facebooktwitterreddit