Euro 2020

Les 10 Flops de la première semaine de l'Euro 2020

Steeven Occhipinti
La Pologne et Robert Lewandowski ont perdu gros d'entrée de jeu dans cet Euro 2020.
La Pologne et Robert Lewandowski ont perdu gros d'entrée de jeu dans cet Euro 2020. / Lars Baron/Getty Images
facebooktwitterreddit

C'est déjà la fin des premières journées de la phase de poules de l'Euro 2020. Et certaines stars n'ont pas réussi à se lancer au mieux dans la compétition européenne. Focus sur les 10 joueurs qui ont déçu lors de ces premiers matches.


1. Burak Yilmaz

Burak Yilmaz
Burak Yilmaz n'a rien pu faire face à l'Italie. / Alberto Lingria - Pool/Getty Images

Il débarquait en pleine confiance pour cet Euro 2020. Sortant d'un titre de champion de France avec le LOSC, on était impatient de voir Burak Yilmaz en action avec la Turquie pour le match d'ouverture de la compétition européenne.

L'attaquant de 35 ans est toutefois tombé sur une défense italienne particulièrement solide. Il n'a quasiment rien eu à se mettre sous la dent, puisque son équipe a évolué très bas durant la grande majeure partie de la rencontre face à l'Italie.

Après une première lourde défaite (3-0), la Turquie doit se reprendre dès son prochain match face aux pays de Galles. Et nul doute que cela passera par une belle performance de son attaquant de pointe.

2. Gareth Bale

Gareth Bale
Gareth Bale a été inexistant face aux Suisses. / Marcio Machado/Getty Images

Il est la star de cette sélection galloise. Gareth Bale se devait donc de sortir le grand jeu pour la première du pays de Galles dans cet Euro 2020. Certes, les hommes de Rob Page s'en sortent avec un match nul assez miraculeux face à la Suisse pour leur entrée en lice (1-1).

On ne peut toutefois pas dire que Gareth Bale ait eu une grande importance dans le résultat de son équipe. Du haut de ses 31 ans, il n'a pas réussi à se mettre en évidence pour inquiéter la défense suisse.

Le joueur qui appartient toujours au Real Madrid s'attend à faire bien mieux pour la prochaine rencontre. D'autant plus que Gareth Bale et le pays de Galles défient la Turquie, pour une rencontre capitale dans la course aux huitièmes de finale.

3. Robert Lewandowski

Robert Lewandowski
Robert Lewandowski a déjà connu une première défaite dans cet Euro 2020. / Lars Baron/Getty Images

C'est l'une des plus grandes stars de cet Euro 2020. On parle tout de même d'un joueur qui vient d'inscrire 41 buts lors de la dernière saison de Bundesliga. Il reste donc logique que Robert Lewandowski faisait partie des joueurs les plus attendus de cette première journée.

D'autant plus que la Pologne affrontait la Slovaquie, l'équipe qui semblait la plus faible de cette poule. Et les hommes de Paulo Sousa sont tombés de très haut ! Ils se sont inclinés dès la première journée (2-1).

L'attaquant du Bayern Munich n'a jamais réussi à trouver la faille dans la défense slovaque. Et désormais, son équipe est dos au mur ! Il faudra réagir dès la prochaine journée et un duel face à l'Espagne.

4. Kai Havertz

Lucas Hernandez, Kai Havertz
Kai Havertz n'a pas réussi à se montrer décisif avec l'Allemagne. / Matthias Hangst/Getty Images

L'Allemagne a tout tenté pour revenir dans la rencontre face aux Bleus. Menée dès la 20ème minute de jeu, la Mannschaft a ensuite dominé durant la grande majeure partie du match. Les attaquants de Joachim Löw n'étaient toutefois que très peu inspirés dans ce choc.

En plus de Serge Gnabry ou Thomas Müller, Kai Havertz a été invisible dans cette rencontre. Le buteur héroïque lors de la dernière finale de la Ligue des Champions avec Chelsea n'a rien montré face aux Bleus.

Et quand l'on sait la concurrence qu'il y a à ce poste en Allemagne, le joueur de 22 ans pourrait très vite perdre sa place. Réponse dès ce samedi pour un nouveau choc face au Portugal !

5. Grzegorz Krychowiak

Grzegorz Krychowiak, Ovidiu Hategan, Piotr Zielinski
Grzegorz Krychowiak a écopé d'un carton rouge dès l'heure de jeu. / Kirill Kudryavtsev - Pool/Getty Images

La Pologne a déjà perdu trois précieux points dans la course aux huitièmes de finale. Pourtant, on pensait que l'équipe de Paulo Sousa pouvait revenir dans la rencontre, malgré l'ouverture du score dès la 18ème minute de jeu.

Et les Polonais sont bien revenus dès le retour des vestiaires. Karol Linetty a remis les compteurs à zéro et permettait à la Pologne de croire à un succès en seconde période. Mais un fait de jeu a tout changé...

Pour un deuxième carton jaune, Grzegorz Krychowiak a été exclu dès l'heure de jeu. Et le milieu polonais a laissé les siens en infériorité numérique. Une situation qui a permis à la Slovaquie de s'en sortir avec les trois points (2-1). Il sera d'ailleurs suspendu face à l'Espagne.

6. Haris Seferovic

Haris Seferovic
Haris Seferovic devra faire bien mieux avec la Suisse. / Marcio Machado/Getty Images

La Suisse aurait certainement mérité mieux pour cette première journée de l'Euro 2020. Malgré l'ouverture du score de Breel Embolo, la Nati a été reprise en fin de rencontre par le pays de Galles (1-1).

Et avec un Haris Seferovic en réussite, le résultat aurait certainement été différent. Pourtant auteur de 26 buts cette saison avec le Benfica Lisbonne, l'attaquant suisse s'est montré trop maladroit devant le but.

Il devra très vite se ressaisir lors de la prochaine journée face à l'Italie. D'autant plus que le joueur de 29 ans n'aura certainement pas autant d'occasions de briller dans cette rencontre.

7. Harry Kane

Harry Kane
Harry Kane a été l'un des Anglais les moins en vue lors de la première journée. / Robin Jones/Getty Images

Il reste l'un des grands noms de cet Euro 2020. Cette saison, Harry Kane a fait forte impression avec Tottenham. Malgré l'exercice compliqué des Spurs, l'attaquant anglais a terminé meilleur buteur, mais également meilleur passeur de la Premier League.

On attend donc beaucoup de lui au sein de l'un des grands favoris de cette compétition européenne. Pourtant, il a été inexistant pour la première rencontre de son équipe face à la Croatie.

Il a même cédé sa place à dix minutes du terme du match. On ne se fait toutefois pas trop de souci pour lui. Il devrait très vite retrouver le chemin des filets dans une équipe qui semble en pleine confiance.

8. Alvaro Morata

Alvaro Morata
Alvaro Morata pourrait très vite perdre sa place de titulaire. / Thanassis Stavrakis - Pool/Getty Images

Pour son entrée en lice, l'Espagne a déçu. La Roja n'a pas réussi à trouver la faille dans la défense de la Suède. Et c'est Alvaro Morata qui a été au centre de toutes les critiques.

Toujours aussi peu convaincant dans sa finition, l'attaquant de la Juventus a encore été très décevant. D'autant plus que Gerard Moreno, auteur de 30 buts cette saison et vainqueur de l'Europa League, est présent sur le banc de touche.

Il ne serait pas surprenant que Luis Enrique bouscule ses plans lors de la prochaine rencontre et décide de faire confiance à Gerard Moreno dès l'entame du match.

9. Bruno Fernandes

Bruno Fernandes
Bruno Fernandes n'a pas été très inspiré face aux Hongrois. / Alex Pantling/Getty Images

Tenant du titre, le Portugal était très attendu pour ses débuts dans cet Euro 2020. Présente dans la même poule que la France et l'Allemagne, l'équipe de Fernando Santos n'avait pas le droit à l'erreur lors de ce premier match face à la Hongrie.

Il a toutefois fallu attendre près de 84 minutes de jeu pour que le Portugal trouve la faille. Certes, la sélection lusitanienne s'en sort au final avec un large succès (3-0). Il faudra toutefois faire bien mieux ce week-end face à l'Allemagne, et notamment pour Bruno Fernandes.

Pourtant si impressionnant avec Manchester United, le milieu offensif n'a clairement pas réussi à avoir le même rendement avec sa sélection nationale.

10. Pierre-Emile Höjbjerg

Lukas Hradecky, Pierre-Emile Hojbjerg
Pierre-Emile Höjbjerg a raté son penalty face à la Finlande. / Martin Meissner - Pool/Getty Images

On vous l'accorde, il est très difficile de placer un joueur du Danemark dans ces déceptions. Tout l'effectif de Kasper Hjulmand a impressionné, pour avoir poursuivi après la rencontre, après le malaise de leur coéquipier Christian Eriksen.

On a tout de même décidé de placer Pierre-Emile Höjbjerg dans ces déceptions. La raison ? Il est passé tout proche de libérer toute une Nation avec un penalty à un quart d'heure du terme de la rencontre.

Sa tentative n'a toutefois pas du tout trompé la vigilance de Lukáš Hrádecký. Un résultat qui ne fait clairement pas les affaires du Danemark pour la suite de cet Euro 2020.

facebooktwitterreddit