Paris Saint-Germain

Leonardo défend le projet du PSG

Jean Dubas
Leonardo défend bec et ongles le projet parisien
Leonardo défend bec et ongles le projet parisien / FRANCK FIFE/GettyImages
facebooktwitterreddit

Lors d'un long entretien accordé à L'Equipe, le directeur sportif brésilien du Paris Saint-Germain a défendu bec et ongles le projet sportif du club.


Quand Leonardo sort dans la presse, il ne fait pas les choses à moitié. Ce mardi soir, le journal L'Equipe a publié une longue interview dans laquelle le directeur sportif du PSG passe en revue tous les sujets dont le cas Mbappé, l'avenir de Mauricio Pochettino ou encore le projet sportif parisien.

Le Brésilien a notamment été interrogé sur la quête de la C1 que le club de la capitale n'a toujours pas gagné.

"Quand on a commencé le projet, en 2011, quatorze ans après que j'ai joué mon dernier match ici, je suis revenu parce qu'on voulait construire un grand club. Pas seulement pour gagner la Ligue des champions. C'est complètement différent. Parce qu'un grand club, quand il gagne, c'est bien, mais l'année où il perd, il sait rester compétitif. Aujourd'hui, c'est notre cas. On ne joue pas à la roulette chaque année."

"Paris est devenu un grand club"

Le directeur sportif parisien a également mis en avant le fait que Paris est aujourd'hui un grand club même sans avoir encore remporté la Ligue des champions et souligne notamment la formation.

"La base de la conversation est importante : Paris est devenu un grand club. Après, je vais commettre des erreurs, le club aussi. On prend mille décisions par jour, c'est normal. Mais prenez chaque étage. La formation ? On est leaders du Championnat - 17 ans, leaders en - 19 ans, quart-finalistes de la Youth League, premier au classement des centres de formation. Cette année, on a lancé en pro quatre jeunes nés après 2003. Seul Rennes a fait mieux en L1, avec cinq", a-t-il déclaré.

"On a un vivier d'excellence. Les féminines ? C'est l'un des plus gros budgets d'Europe et on joue pour gagner la C1. Les infrastructures ? On est en train de créer un centre d'entraînement ultramoderne qui restera pour toujours", a poursuivi le directeur sportif des Rouge et Bleu.

Néanmoins, Leonardo rappelle l'importance de remporter la C1 pour l'aboutissement du projet : "L'objectif de la gagner est présent. On ne s'en est jamais caché. Mais, en onze ans, on a quand même construit du solide. C'est très difficile d'être dans cette constance." Annoncé sur le départ, Leonardo semble demeurer on ne peut plus impliqué.

facebooktwitterreddit