Premier League

Leeds-Manchester United (2-4) : les 5 leçons à retenir de la solide victoire mancunienne

Erwan Gendry
Anthony Elanga a scellé le sort de Leeds en fin de match.
Anthony Elanga a scellé le sort de Leeds en fin de match. / Shaun Botterill/GettyImages
facebooktwitterreddit

Dans des conditions de jeu compliquées, Manchester United s'est sorti victorieusement d'un match piège face au Leeds de Marcelo Bielsa. Au-dessus techniquement et physiquement, les Mancuniens n'ont vacillé que dix minutes au retour des vestiaires. Bruno Fernandes, Harry Maguire, Fred et Anthony Elanga sont les buteurs du jour côté Red Devils.


1. Les Mancuniens présents physiquement

Jesse Lingard, Junior Firpo
À l'image de Jesse Lingard, les Mancuniens ont répondu présents dans le combat physique. / Shaun Botterill/GettyImages

Les Mancuniens savaient qu'en se rendant sur la pelouse de Leeds, ils allaient être défiés par l'intensité physique des locaux. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les hommes de Ralf Rangnick ont répondus présent. À l'image du double pivot composé de Paul Pogba et Scott McTominay, les Red Devils ont éteint les joueurs de Marcelo Bielsa dans l'entrejeu.

Malmenés dans l'impact physique lors de leurs précédentes rencontre (Brighton, Southampton, Burnley), les coéquipiers de Bruno Fernandes ont rassuré dans ce domaine à quelques jours d'affronter l'Atletico Madrid de Diego Simeone en huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

2. Paul Pogba performe encore

Paul Pogba, Junior Firpo
Paul Pogba a réussi une nouvelle bonne performance. / Laurence Griffiths/GettyImages

Paul Pogba enchaîne les matchs depuis son retour et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est en forme. Après ses bonnes performances contre Southampton et Burnley, l'international français a de nouveau rendu une belle copie. Associé à Scott McTominay dans un double pivot devant la défense, le Mancunien s'est montré à son avantage.

Il a pris le jeu à son compte en gérant le tempo des Red Devils. Son aisance technique et sa qualité de passe ont permis de faire des différences dans le secteur offensif. Très entreprenant dans les duels, il aura récupéré un bon nombre de ballon permettant aux Red Devils d'attaquer en nombre sur les phases de transition.

3. La charnière défensive de MU en demi-teinte

Victor Lindeloef, Rodrigo Moreno
Victor Lindelöf est à l'origine du deuxième but de Manchester United. / Shaun Botterill/GettyImages

Ralf Rangnick a choisi d'aligner Harry Maguire et Victor Lindelöf pour la deuxième fois consécutive. Une nouvelle fois cette association a alterné le bon et le moins bon, ce dimanche. Elle a tout d'abord surpris en apportant une véritable plus-value offensivement. Au-delà du coup de casque d'Harry Maguire, Victor Lindelöf a marqué les esprits par ses courses vers l'avant qui ont créé de l'incertitude chez les joueurs de Leeds. C'est d'ailleurs grâce à l'une d'elles que les Mancuniens ont doublé la mise.

En revanche, comme face à Brighton plus tôt dans la semaine, Harry Maguire et Victor Lindelöf n'ont pas réellement convaincu défensivement. S'ils ne peuvent rien faire sur la réduction du score magnifique (et chanceuse) de Rodrigo, leur alignement est plus que douteux sur l'égalisation de Leeds. Parfois trop passifs, ils ont laissé l'opportunité aux locaux d'apporter le danger devant la cage de David De Gea. Ralf Rangnick va devoir trancher d'ici le match face à l'Atletico Madrid.

4. Illan Meslier irrégulier

Illan Meslier
Illan Meslier a alterné le bon et le beaucoup moins bon. / James Williamson - AMA/GettyImages

Ce match est à l'image de la saison d'Illan Meslier avec Leeds. Capable de sortir des arrêts venus d'ailleurs, des sauts de concentration viennent pourtant noircir ses prestations. Ce dimanche, il est tout d'abord héroïque devant Cristiano Ronaldo (25') et Bruno Fernandes (30'), mais il se troue sur le premier but mancunien. Hésitant sur sa sortie, le portier français est devancé par la tête rageuse d'Harry Maguire (premier but sur corner de Manchester United sur leurs 135 dernières tentatives).

Au-delà d'alterne le bon et le moins sur sa ligne, l'international espoir français possède un jeu au pied encore trop défaillant. Un dégagement en touche puis un autre directement dans les pieds de Jadon Sancho n'ont pas rassuré une défense déjà largement en difficulté cette saison (déjà 48 buts encaissés).

5. Leeds si près et pourtant si loin

Marcelo Bielsa
La fin de saison de Marcelo Bielsa s'annonce compliquée. / Shaun Botterill/GettyImages

Mené deux buts à zéro, Leeds est revenu à égalité au tableau d'affichage à l'entame de la deuxième mi-temps. On s'est dit alors que les hommes de Marcelo Bielsa pouvaient renverser Manchester United. Il n'en est rien. Cette illusion a été de très courte durée et l'issue était inévitable tant les Mancuniens étaient au-dessus techniquement et dans l'intensité.

Valeureux mais sans créativité, Raphinha et ses coéquipiers n'ont jamais vraiment fait trembler les hommes de Ralf Rangnick. Avec cette sixième défaite en dix matchs, Leeds frôle dangereusement avec la zone de relégation. À l'heure actuelle, ils devancent le premier relégable de cinq points.

facebooktwitterreddit