Le zapping de la CAN : Le Sénégal s'impose logiquement, le Maroc sort le Malawi

Thomas Clerbout
Zapping de la CAN du 25 janvier
Zapping de la CAN du 25 janvier / PIUS UTOMI EKPEI/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le Sénégal l'a emporté avec difficulté ce mardi après-midi en huitièmes de finales (2-0), tandis que le Maroc a [ disposé du Malawi (2-0) ]. Tout ce qu'il ne fallait pas rater de cette journée de CAN du 25 janvier dans notre traditionnel zapping.


1. Le joueur : Achraf Hakimi

FBL-AFR-AFCON-2021-2022-MAR-MWI
Hakimi remercie le public marocain. / KENZO TRIBOUILLARD/GettyImages

Le défenseur marocain a marqué un nouveau coup franc. Un superbe missile qui permet à son pays de se qualifier pour les quarts de finale. Le Parisien vient d'inscrire son deuxième coup franc de la compétition et celui-ci est crucial car il offre la victoire à son équipe. Hakimi réalise un grand tournoi au sein d'un collectif prêt à aller au bout.

2. La satisfaction : Bamba Dieng

FBL-FRA-LIGUE1-STRASBOURG-MARSEILLE
Bamba Dieng marque son premier but en sélection / SEBASTIEN BOZON/GettyImages

En toute fin de match après avoir remplacé Sadio Mané, le Marseillais s'est offert son tout premier but avec le Sénégal (92e). Une belle histoire pour le jeune joueur de 21 ans tout juste arrivé en sélection. Il confirme les attentes placées en lui et va même jusqu'à les dépasser. Beaucoup de supporters sénégalais aimeraient le voir titulaire, en tout cas avec cette performance, il marque des points.

3. La déception : Sadio Mané sort sur blessure

FBL-AFR-AFCON-2021-2022-SEN-CPV
Sadio Mané marque un but crucial et sort dans la foulée / PIUS UTOMI EKPEI/GettyImages


Le Sénégalais a enfin ouvert son compteur but dans cette CAN. Face au Cap Vert réduit à 9 ce mardi après-midi, le numéro 10 des Lions de la Teranga a participé à la qualification de son pays d'une magnifique frappe enroulée (63e). Pourtant sonné quelques secondes avant, il a su s'illustrer et mettre le Sénégal sur de bons rails.
Il a finalement été contraint de sortir, suite à un choc reçu à la tête. Le joueur de Liverpool n'a pas pu continuer la rencontre et on ne sait pas s'il sera disponible pour le prochain quart de finale. En attendant des ses nouvelles, les Sénégalais vont avoir du mal à dormir.

4. Le coup de gueule : Samuel Eto'o

Samuel Eto'o
Samuel Eto'o / Visionhaus/GettyImages

Le pays hôte de la Coupe d'Afrique des Nations 2021 est plus que jamais critiqué après la polémique qui a éclaté autour des Comores.
Le président de la Fédération camerounaise de football, Samuel Eto'o, s'est exprimé au micro de Canal + et demande du respect :"Je voudrais rappeler à tous vos confrères qui se lancent dans des explications impossibles, que l’agence choisie pour faire les tests n’est pas sous le contrôle du Cameroun, c’est à 100% sous le contrôle de la CAF. Je pense que les règles du jeu étaient connues par tous avant le début de la compétition. Je souhaite vraiment, humblement, que mon pays soit respecté. La Tunisie a eu sept joueurs testés positifs face au Nigeria. Je ne pense pas que la Tunisie jouait face au Cameroun. Le Maroc, lors de sa première rencontre, a été pénalisé, mais ne jouait pas face au Cameroun. Ce n’est pas fair-play d’insinuer des choses, d’accuser le gouvernement camerounais, de m’accuser.

J’ai essayé d’être un grand champion, mais je l’ai été parce que j’ai mérité toutes mes victoires. Je n’ai jamais accepté la tricherie et je ne l’accepterai jamais. J’espère que c’est clair pour tout le monde et que les faux débats qu’on veut mettre sur le dos de l’état et la fédération camerounaise cesseront".

5. Les meilleurs tweets de la journée

facebooktwitterreddit