Euro Féminin 2022

Le zapping de l'Euro 2022 : les Anglaises sacrées à domicile !

Yannis Passerel
L'Angleterre victorieuse à domicile pour la première fois en football féminin
L'Angleterre victorieuse à domicile pour la première fois en football féminin / Shaun Botterill/GettyImages
facebooktwitterreddit

Cette finale aura été riche en rebondissements et en émotions. Avec un premier but qui restera dans les mémoires et un dénouement qui s'est joué en prolongations, le dernier match de cet Euro féminin a tenu toutes ses promesses. Le football est un sport qui se joue à onze contre onze, et à la fin c’est l’Allemagne qui gagne... Ou pas. Voici le dernier zapping de l'Euro féminin 2022.

1. La joueuse : Chloe Kelly

Chloe Kelly
Chloe Kelly auteure du but libérateur pour l'Angleterre / Shaun Botterill/GettyImages

On se dirigeait tout droit vers une séance de tirs-au-buts un peu plus d'un an après la finale perdue par les hommes dans ces circonstances et dans le même stade. C'était sans compter sur une joueuse entrée en cours de jeu qui ne voulait pas en arriver là.

Cette joueuse c'est Chloe Kelly, la jeune joueuse de Manchester City a poussé le ballon au fond des filets après avoir arraché le ballon des pieds allemands sur corner. Après un léger moment de flottement pour savoir si le but est validé, elle célèbre son but à l'instar d'une Brandi Chastain qui avait marqué le tir au but vainqueur pour les Etats-Unis contre la Chine lors du mondial 99.

2. Le champion : l'Angleterre

Jill Scott, Ellen White
Ce sont bien les Anglaises qui soulèvent le trophée, devant leur public / Robbie Jay Barratt - AMA/GettyImages

Elles étaient attendues par tout un pays et n'ont pas déçu face à des Allemandes toujours à la recherche d'un nouveau titre après en avoir déjà glané huit sur la scène continentale.

Si elles pensaient avoir fait le plus dur grâce au but d'Ella Toone, elles ont été poussées en prolongations après le but de Lina Magull. Les Lionesses en ont remis une couche par l'intermédiaire de Chloe Kelly, la bonne cette fois-ci pour soulever le trophée tant convoité.

3. La satisfaction : une finale à guichets fermés

England  v Germany  -EURO Women
Une finale à guichet fermé, comme espéré / Soccrates Images/GettyImages

Le choix des stades a fait parlé, faire jouer les meilleures équipes dans des villes désertes comme Rotherham ou dans un stade d'entraînement (Academy Stadium de Manchester). Mais pour cette finale, le peuple anglais était au rendez-vous face à des supporters allemands logiquement moins nombreux.

La finale de cet Euro féminin s'est jouée à guichets fermés, fixant une nouvelle affluence record pour un Euro féminin. Des joueurs de la sélection masculine anglaise qui souhaitaient encourager leurs homologues féminines se sont d'ailleurs retrouver le bec dans l'eau face à la pénurie de places disponibles.

4. Le geste : le lob somptueux d'Ella Toone

Ella Toone
Le lob de toute beauté d'Ella Toone / Robbie Jay Barratt - AMA/GettyImages

Le but de l'Euro a peut-être été marqué en finale. Réaliser ce geste à ce moment-là, dans ce match là, avec un tel sang froid, il fallait le faire. Ella Toone est vouée à un brillant avenir.

Alors qu'elle venait d'entrer sept minutes plus tôt, la joueuse de 22 ans a pris la défense de vitesse et a conclu d'un superbe lob sur la gardienne allemande, Merle Frohms. Cette réalisation de Toone est une magnifique publicité pour le football féminin.

5. Le coup dur : Alexandra Popp déclare forfait juste avant la rencontre

Alexandra Popp
Alexandra Popp, grande absente de cette finale / Marc Atkins/GettyImages

L'Allemagne a subi le coup de grâce quelques minutes avant la finale. Minée par le Covid durant cet Euro, la Mannschaft a cette fois-ci enregistré le forfait de sa buteuse providentielle, Alexandra Popp.

L'attaquante de Wolfsburg qui avait inscrit six buts dans cette compétition n'a pas pu tenir sa place à cause de douleurs musculaires selon les dires de la fédération allemande. Son absence s'est faite sentir avec une présence moindre dans le duel notamment face à la puissante Millie Bright.

La dernière revue de tweets de cet Euro féminin 2022

facebooktwitterreddit