Euro Féminin 2022

Le zapping de l'Euro 2022 : La Suisse et le Portugal se neutralisent, les championnes en titre tenues en échec...

Julien  Sournies
La Suède est parvenu à se hisser du piège batave.
La Suède est parvenu à se hisser du piège batave. / Robbie Jay Barratt - AMA/GettyImages
facebooktwitterreddit

Ce samedi 9 juillet marquait l'entrée en matière de toutes les nations du Groupe C. En début de soirée, La Nati et le Portugal se sont quittés sur un score de parité (2-2). Bis repetita plus tard dans la soirée, où les tenantes du titre ont été tenues en échec par la Suède (1-1). Focus sur le récap' de ce quatrième jour de compétition !

1. La joueuse : Vivianne Miedema

Vivianne Miedema
Vivianne Miedema a livré une excellente prestation. / BSR Agency/GettyImages

L'attaquante d'Arsenal a livré une partition de qualité. Moins en vue lors du premier acte, la joueuse de 25 ans a tout de même été le point central des offensives bataves. La native d'Hoogeven a délivré de nombreuses passes clés, preuve de la révolte néerlandaise après la pause. Elle est sans aucun doute le symbole de la domination batave dans le second acte.

2. La surprise : Le coup de massue d'entrée de jeu pour la Seleçao

Rahel Kiwic
Rawel Kiwic double la mise. / James Gill - Danehouse/GettyImages

Les Portugaises pourront longtemps regretter leur entame de match. En effet, dès la deuxième minute de jeu, la Suisse a ouvert la marque grâce à une délicieuse frappe en dehors de la surface de Coumba Sow.

Comme si cela ne suffisait pas, La Nati a enfoncé le clou trois minutes plus tard. Sur un coup franc lointain, la Parisienne Ramona Bachmann dépose un amour de ballon sur la tête de Rawel Kiwic qui vient inscrire le but du break au bout de seulement 5 minutes. La douche froide.

3. Le geste : La lourde frappe de Coumba Sow

Coumba Sow
Coumba Sow a inscrit un but somptueux. / James Gill - Danehouse/GettyImages

Le score s'est décanté très tôt au Leigh Sports Village. Au bout d'un peu plus d'une minute de jeu, la milieu de terrain de La Nati Coumba Sow a été à la conclusion d'une belle offensive de la part des siennes. Profitant d'une erreur de l'arrière-garde portugaise, la joueuse du Paris FC a récupéré le cuir à hauteur des 25 mètres adverses et envoyé une somptueuse frappe au fond des filets.

4. La déception : Une journée sans le moindre vainqueur

Amanda Ilestedt
Aucune équipe du Groupe D n'est parvenu à s'imposer ce samedi. / Robbie Jay Barratt - AMA/GettyImages

ll faut l'avouer, c'est toujours mieux de voir des victoires. Les étoiles dans les yeux des vainqueurs et la tristesse dans ceux des perdants procure souvent des grands moment d'émotions.

Mais une chose est sûre, c'est qu'il ne fallait pas compter là-dessus aujourd'hui. Malgré de belles copies, aucune équipe n'est parvenue à prendre l'ascendant sur ses autres concurrentes du Groupe C.

5. La satisfaction : Le sursaut d'orgueil des Portugaises

Jessica Silva
Jessica Silva remet les compteurs à zéro. / Naomi Baker/GettyImages

Les protégées de Francisco Neto ont affiché deux visages dans cette rencontre. Auteure d'un premier acte décevant, le Portugal n'a absolument pas entamé sa campagne européenne de la meilleure des manières.

Heureusement pour les Lusitaniennes, la seconde période a été d'un tout autre registre. La bande à Jessica Silva a livré une copie séduisante en inscrivant deux unités. Les Suissesses ont coulé malgré quelques munitions intéressantes en fin de rencontre.

6. Le coup dur : Les blessures de Stephanie van der Gragt et Sari van Veenendaal

FBL-EURO-2022-WOMEN-NED-SWE
Stephanie van der Gragt s'est blessée face à la Suède. / DANIEL MIHAILESCU/GettyImages

En un seul mort : cauchemardesque. En moins de 20 minutes de jeu, la Oranje a vu deux de ses joueuses phares sortir de la pelouse prématurément. Le choc entre les deux joueuses sur un coup franc sudédois aura été fatal (8'). Au sol pendant plus de 5 minutes, la défenseur de l'Ajax a été dans la nécessité de quitter les siennes (14'). La gardienne du PSV avait pourtant repris sa place, mais elle a finalement été obligée de céder sa place à son tour une poignée de minutes plus tard (18').

La revue de tweets de cette quatrième journée de l'Euro 2022

On conclu cette quatrième journée de compétition par une revue de tweets ! Durant la journée, la twittosphère a majoritairement réagi au choc de la soirée entre les Pays-Bas et la Suède. Mais, l'entame de match tonitruante de la part des joueuses de Nils Nielsen s'est également fait remarquer.

facebooktwitterreddit