Euro Féminin 2022

Le zapping de l'Euro 2022 : La Norvège envoie un message à la concurrence

Steeven Occhipinti
La Norvège s'est très bien lancée.
La Norvège s'est très bien lancée. / BEN STANSALL/GettyImages
facebooktwitterreddit

Au lendemain du lancement de l'Euro 2022 et de la victoire de l'Angleterre contre l'Autriche (1-0), c'est la Norvège qui faisait son entrée en lice. Toujours dans le groupe A, Ada Hegerberg et ses coéquipières n'ont pas fait de détail contre l'Irlande du Nord (4-1). Focus sur le récap' de l'Euro de ce 7 juillet !


1. La joueuse : Ada Hegerberg

FBL-EURO-2022-WOMEN-NOR-NIR
Ada Hegerberg a fait son retour dans une compétition internationale. / BEN STANSALL/GettyImages

Après cinq ans d'absence, Ada Hegerberg a décidé de faire son retour en sélection nationale. Ayant pu retrouver la Norvège en avril 2022, on s'attendait désormais à la revoir dans une grande compétition. Et la joueuse de l'OL était bien titularisée pour ce premier match de l'Euro contre l'Irlande du Nord. Certes, elle n'a pas marqué. Ce n'est que partie remise. La joueuse de 26 ans s'est toutefois encore montrée très altruiste et s'est offert une passe décisive.

2. La surprise : L'Irlande du Nord sauve l'honneur

Julie Nelson
L'Irlande du Nord a pu inscrire son premier but à l'Euro. / Harriet Lander/GettyImages

À la pause, il n'y avait pas photo entre les deux nations. L'écart de niveau restait beaucoup trop important. De quoi faire baisser les bras à l'Irlande du Nord ? Pas du tout ! Les joueuses de Kenny Shiels sont revenues plus solides que jamais après le retour des vestiaires. Elles ont profité d'une légère baisse de régime norvégienne, pour inscrire leur premier but dans une grande compétition, grâce à Julie Nelson (49e).

3. La déception : Des erreurs qui coûtent cher pour le petit poucet

Simone Magill
L'Irlande du Nord a fait trop d'erreurs. / Harriet Lander/GettyImages

On savait que ça allait être compliqué pour l'Irlande du Nord. Petit poucet de ce groupe A, l'équipe de Kenny Shiels se devait de livrer une prestation parfaite pour être en mesure d'inquiéter la Norvège. Elle ne s'est toutefois pas facilité la tâche, avec quelques erreurs importantes dont la Norvège a pu profiter. On pense notamment à une erreur de relance, qui a permis aux Norvégiennes de faire le break dès la 13ème minute de jeu.

4. La satisfaction : La Norvège envoie un message à la concurrence

Caroline Graham Hansen
La Norvège soigne son entrée en lice. / Harriet Lander/GettyImages

Si l'Angleterre a eu un peu de mal pour son entrée en lice contre l'Autriche (1-0), on ne peut pas en dire autant pour la Norvège ! Les joueuses de Martin Sjogren ont sorti le grand jeu pour leur première journée. Elles menaient déjà de trois buts à la pause. Finalement, elles s'en sortent avec un succès prolifique (4-1). On a déjà hâte de voir le choc de ce groupe entre l'Angleterre et la Norvège, ce lundi.

5. Le geste : Le coup-franc de Guro Reiten

Guro Reiten
Guro Reiten a inscrit un superbe coup-franc. / Harriet Lander/GettyImages

Après un temps fort de l'Irlande du Nord, la Norvège a pu compter sur un superbe coup-franc de Guro Reiten pour reprendre ses trois buts d'avance. Aux abords de la surface de réparation, la joueuse de Chelsea a su tromper la vigilance de Jacqueline Burns (54e).

6. Le coup dur : La blessure de Simone Magill

Simone Magill
Simone Magill est sortie sur blessure. / Harriet Lander/GettyImages

C'est la grosse inquiétude pour l'Irlande du Nord. À dix minutes du terme de la rencontre, Simone Magill a dû céder sa place, en pleurs. L'attaquante d'Everton a dû se faire aider pour sortir de la pelouse. Cela ne laisse rien présager de bon pour la sélection nord-irlandaise pour la suite de cet Euro 2022 !

La revue de tweets du 7 juillet à l'Euro 2022

Pour cette deuxième journée, les internautes n'ont eu d'yeux que pour la Norvège ! Impressionnante pour son entrée en lice, la sélection norvégienne a impressionné tous les Twittos présents devant ce match.

facebooktwitterreddit