Euro Féminin 2022

Le zapping de l'Euro 2022 : L'Espagne rassure d'entrée, l'Allemagne assure face au Danemark

Olivier Halloua
L'Espagne a parfaitement débuté son Euro.
L'Espagne a parfaitement débuté son Euro. / Robbie Jay Barratt - AMA/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'Euro 2022 bat son plein ! Ce vendredi 08 juillet a vu deux matchs se jouer, le premier à 18h et le second à 21h avec deux grosses oppositions. Tout d'abord, l'Espagne a réussi à triompher de la Finlande (4-1), puis l'Allemagne a disposé aisément du Danemark (4-0).

Vous avez loupé quelque chose ? Heureusement le récap' de cette troisième journée de compétition est ici pour remettre à la page avant le début du week-end.

1. La joueuse : Paredes, capitaine exemplaire

Irene Paredes
Irene Paredes a remis les compteurs à zéro. / BEN STANSALL/GettyImages

C'était la douche finlandaise pour les Espagnoles. La Finlande a ouvert le score contre toute attente, à la première minute de jeu. En une action, la nation nordique a pris l'avantage.

Il a fallu que la capitaine exemplaire de l'Espagne remette les compteurs à zéro. Irene Paredes a marqué sur coup de pied arrêté un but salvateur à la demi-heure de jeu. Cette réalisation a récompensé les nombreuses actions de son pays. Malgré son carton jaune, elle a réalisé une partition parfaite (4-1).

2. La surprise : La Finlande a ouvert le score

Les joueuses finlandaises.
La Finlande a ouvert le score. / Robbie Jay Barratt - AMA/GettyImages

Aussi incroyable que cela puisse paraître, la Finlande, nation mineure de cet Euro, a fait trembler le favori espagnol. Après quelques secondes de jeu, les Finlandaises ont ouvert le score sur une belle accélération de Linda Sällström.

Ce fut l'un des plus buts les plus rapides de l'histoire de l'Euro Féminin et restera certainement comme le plus rapide la compétition.

3. La stat : Une domination sans partage de l'Espagne et de l'Allemagne.

Les joueuses espagnoles.
L'Espagne a surdominé. / BEN STANSALL/GettyImages

Accrochez-vous, parce que l'Espagne n'a pas lésiné sur son front offensif. La Roja a affiché des statistiques exceptionnelles pour son entrée en lice à l'Euro 2022.

Les Espagnoles avaient 78% de possession face à des Finlandaises rapidement dépassées. Ensuite, la sélection ibérique a réussi à tenter 32 frappes pour 13 cadrées et 4 buts. Elle a obtenu 17 corners et réussit trois fois plus de passes que son adversaire.

Du côté allemand, nous sommes sur 20 frappes, 8 cadrées et 7 coups de pied de coin. Face à un adversaire redouté, c'est plutôt prometteur. Le message est passé.

Une belle première sortie dans cette compétition pour le deux nations.

4. La stupeur : Diani incertaine pour dimanche

Kadidiatou Diani
Kadidiatou Diani est incertaine. / ANP/GettyImages

La stupeur monte dans les rang de l'Equipe de France. Nous ne sommes qu'à 48 heures de l'entrée en lice des Bleues dans l'Euro 2022 face à l'Italie. Or, RMC Sport annonce que Kadidiatou Diani n'était pas présente à l'entraînement collectif de vendredi après-midi.

Le staff des Bleues aurait confirmé au média français que cette absence est due à une douleur à la cheville. Lors de la séance de jeudi, l'attaquant française se serait plainte d'un pépin physique l'empêchant de s'entraîner convenablement.

Pour la suppléer, plusieurs profils semblent adéquats avec Sandy Baltimore ou Ouleymata Sarr. Plus d'éléments, ici.

5. Le geste : La frappe terrible lourde de Magull

Lina Magull
Lina Magull a marqué un beau but. / Maja Hitij/GettyImages

Afin d'ouvrir le score pour l'Allemagne, Lina Magull a haussé le ton. Les Allemandes ont longtemps touchés les montants avant que la milieu de terrain ne fasse parler la poudre.

Sur une grosse perte de balle défensive des Danoises, Magull a envoyé un missile dans la lucarne dès son entrée dans la surface. Une sacrée praline que la gardienne n'a même pas anticipé.

6. La satisfaction : L'Allemagne remporte avec la manière le premier choc du tournoi

Lea Schueller
L'Allemagne envoie un message. / Maja Hitij/GettyImages

Dans le choc de 21h à Brentford, l'Allemagne n'a pas laissé place au moindre doute. Les Allemandes ont largement dominé des Danoises fébriles à la relance. Lina Magull, Léa Schüller, Lena Lattwein et Alexandra Popp ont inscrit les deux réalisations d'une rencontre animée (4-0).

Le Danemark n'a pas réussi à imposer le moindre danger dans la surface germanique en 90 minutes. Une domination sans contestes de la Mannschaft pour son entrée en lice qui répond à l'Espagne.

La revue de tweets de cette troisième journée de l'Euro 2022

facebooktwitterreddit