Le XI potentiel du Stade Rennais la saison prochaine

Mohammed Salisu, Eduardo Camavinga et Mohammed Kudus.
Mohammed Salisu, Eduardo Camavinga et Mohammed Kudus. | Getty Images

Qualifiés pour le tour préliminaire en Ligue des Champions, les Rennais s'attendent à de nombreux mouvements à l'approche du mercato estival. Florian Maurice a du pain sur la planche.

Fraîchement débarqué à Rennes, l'ancien Responsable de la cellule de recrutement de l'Olympique Lyonnais aura fort à faire dans les prochaines semaines. De nombreux dossiers en interne doivent encore être réglés avant de procéder au recrutement. Du côté des départs, Jérémy Morel devrait s'engager dans les prochaines heures avec le FC Lorient (fin de contrat) alors que dans le même temps, Joris Gnagnon va retourner au FC Séville (retour de prêt). Si pour le moment, Hamari Traoré n'a pas encore trouvé un terrain d'entente concernant une éventuelle prolongation (en fin de contrat le 30 juin 2021), le Stade Rennais devrait perdre l'un de ses meilleurs joueurs à l'intersaison en la personne de M'Baye Niang (courtisé par l'Olympique de Marseille).

1. Edouard Mendy

Edouard Mendy
Jean Catuffe/Getty Images

1,97 m de talent, le Stade Rennais ne s'est pas trompé en débauchant le portier sénégalais au Stade de Reims. Étincelant dans les cages, le natif de Montivilliers a déjà pris part à 33 rencontres toutes compétitions confondues. Un gage de réussite et de sérénité qui fait beaucoup de bien au club breton.

2. Hamari Traoré

FBL-FRA-LIGUE1-RENNES-ANGERS
DAMIEN MEYER/Getty Images

Placé inconsciemment sur le marché des transferts, Hamari Traoré suscite la convoitise de plusieurs clubs européens à commencer par le Betis Séville, qui aurait déjà formulé une offre de 4,8 millions d'euros pour le latéral droit. Mais selon les dernières informations de l'Equipe, Nicolas Holveck aurait relancé les négociations concernant une éventuelle prolongation. Le joueur devrait rester une année supplémentaire au club.

3. Damien Da Silva

FBL-FRA-LIGUE1-RENNES
DAMIEN MEYER/Getty Images

Si Rennes se penche actuellement sur deux pistes au poste de défenseur central, Damien Da Silva pourrait bien avoir un rôle à jouer la saison prochaine suite au retour de prêt de Joris Gnagnon au FC Séville et au départ plus que probable de Jérémy Gelin (capable d'occuper une place devant la défense au milieu de terrain). À 32 ans, l'ancien défenseur de Caen a les armes et l'expérience pour tenir la baraque derrière.

4. Mohammed Salisu

Mohammed Salisu
Juan Manuel Serrano Arce/Getty Images

Décrit comme un défenseur en devenir, le Ghanéen pourrait rejoindre la Bretagne dans les prochains jours. À 21 ans, cet imposant défenseur central dispute seulement sa première saison en Liga. Auteur de 27 matchs avec le Real Valladolid, le joueur s'est construit une belle réputation de l'autre côté des Pyrénées, attisant la convoitise de nombreux clubs européens. Pisté d'ailleurs par le Real Madrid ou encore l'Atlético de Madrid, le Ghanéen devrait cependant privilégier la piste rennaise selon les dernières informations de Marca. Pour rappel, Mohammed Salisu dispose d'une clause libératoire de 12 millions d'euros.

5. Faitout Maouassa

FBL-FRA-LIGUE1-RENNES-MONTPELLIER
DAMIEN MEYER/Getty Images

Faitout Maouassa a l'opportunité de confirmer son excellente saison en s'inscrivant dans la durée avec le Stade Rennais. Auteur de trois buts en 23 matchs, l'international espoirs français confirme ses bonnes prestations observées la saison dernière lors de son prêt à Nîmes. En revanche, Florian Maurice devrait travailler activement à la signature d'un latéral gauche afin d'apporter un peu de concurrence à ce poste.

6. James Léa-Siliki

FBL-FRA-L1-TOULOUSE-RENNES
PASCAL PAVANI/Getty Images

Troisième saison en Ligue 1 et de nombreuses promesses en perspective pour ce joueur qui doit encore gagner en régularité. Néanmoins, son abattage au milieu de terrain est grandement apprécié par le staff breton.

7. Eduardo Camavinga

FBL-FRA-LIGUE1-TOULOUSE-RENNES
REMY GABALDA/Getty Images

Inévitablement, Eduardo Camavinga anime l'actualité mercato à ses dépens. Irrésistible cette saison, le Français a tapé dans l’œil du Real Madrid qui en a fait une priorité suite à son échec dans le dossier Paul Pogba. Pour autant, les dirigeants rennais s'accordent à dire de la nécessité pour le principal concerné de parfaire son apprentissage, qui plus est avec la perspective de disputer la prochaine Ligue des Champions. Heureusement pour Rennes, la crise économique devrait repousser l'échéance à l'été 2021.

8. Benjamin Bourigeaud

FBL-FRA-LCUP-RENNES-MARSEILLE
JEAN-FRANCOIS MONIER/Getty Images

Moins en verve cette saison, avec des statistiques en nette régression, l'ancien Lensois n'en reste pas moins un joueur plein de fougue, qui apporte toujours un supplément d'âme sur le pré. Son envie et sa combativité seront des atouts précieux lors du prochain exercice.

9. Raphinha

FBL-FRA-CUP-BELFORT-RENNES
SEBASTIEN BOZON/Getty Images

La belle pioche pour un pari légèrement risqué : Les Rennais ont sorti l'artillerie lourde le 2 septembre 2019 en déboursant 21 millions d'euros pour s'attacher les services du Brésilien au Sporting Portugal. Résultat des courses, Raphael Dias Belloli a rapidement rentabilisé une partie de son transfert en s'illustrant de manière magistrale tout au long de la saison. Sa patte gauche devrait faire encore des ravages. Les défenses adverses sont prévenues.

10. Mohammed Kudus

Mohammed Kudus
Srdjan Stevanovic/Getty Images

Le Stade Rennais a déjà entamé des négociations avec Nordsjaelland pour Mohammed Kudus (19 ans). Polyvalent, l'international ghanéen peut jouer aussi bien au milieu de terrain qu'en attaque. Avec déjà dix buts et une passe décisive à son actif, il est considéré comme le meilleur joueur du championnat danois. Les dirigeants bretons ont déjà formulé une première offre, dont le montant n'a pas encore filtré. Une proposition jugée insuffisante par les homologues danois. Rennes devrait revenir prochainement à la charge.

11. Denis Bouanga

FBL-FRA-CUP-SAINT-ETIENNE-RENNES
PHILIPPE DESMAZES/Getty Images

L'homme de fort des Verts cette saison ne laisse pas insensible plusieurs clubs français à l'intersaison. Considéré intransférable par Claude Puel, qui compte sur son joueur, l'ASSE ne refuserait pas en revanche une offre supérieure à 10 millions d'euros. Sous contrat jusqu'en juin 2023, Nicolas Holveck a une stratégie pour ne pas faire grimper trop vite le prix. Selon les dernières informations de l'Equipe, le président exécutif du Stade Rennais envisage de formuler une première offre de 6 millions d'euros (Denis Bouanga est estimé à 8 millions d'euros). Méfiance tout de même, certains clubs anglais guettent la situation à distance. Il ne faudrait pas tarder avant de finaliser cette opération, qui s'apparente à une excellente affaire sur le papier.