Le XI potentiel du PSG avec Cristiano Ronaldo

Clément Siéper
Cristiano Ronaldo au PSG, une douce utopie ?
Cristiano Ronaldo au PSG, une douce utopie ? / Tal Gilad/90min
facebooktwitterreddit

"La rumeur est la fumée du bruit". Ces mots de Victor Hugo, prennent tout leur sens dans le monde footballistique qu'est le nôtre. De la fumée, il y'en a un peu partout lorsque l'on parle d'une potentielle arrivée de Cristiano Ronaldo au PSG. France Football, Foot Mercato, plusieurs sources indiquent un rapprochement entre les deux parties. Même si rien n'est fait, amusons-nous à imaginer ce que donnerait l'effectif de Thomas Tuchel avec le quintuple Ballon d'or.


1. Keylor Navas (gardien)

Keylor Navas a été décisif lors de la séance de tir au but face à Lyon
Keylor Navas a été décisif lors de la séance de tir au but face à Lyon / FRANCK FIFE/Getty Images

Sauf surprise, Keylor Navas sera le numéro dans les buts la saison prochaine. Fort de son expérience acquise avec le Real Madrid (trois Ligue des Champions), le gardien costaricien est le genre de joueur qui peut faire passer un cap au PSG.

Toujours serein sur sa ligne et inspiré dans ses sorties, il fait partie à 33 ans des meilleurs gardiens du monde. C'est le genre de portier qui peut vous faire gagner une rencontre. Pas négligeable pour décrocher le Graal européen.

2. Juan Bernat (arrière gauche)

A gauche, il s'est imposé comme le choix numéro un. Très actif, il peut faire mal à n'importe quelle équipe par ses montées incessantes. Plutôt adroit techniquement, il est capable de marquer ou de faire marquer.

Ciblé pour ses lacunes défensives, l'ancien du Bayern Munich a beaucoup progressé depuis son arrivée au Camp des Loges . Sans être un monstre au duel, il compense par son expérience et son intelligence tactique. En fin de contrat dans un an, ses dirigeants seraient bien inspirés de prolonger le latéral espagnol en pleine force de l'âge (27 ans).

3. Presnel Kimpembé (arrière central axe gauche)

Kimpembe est un des seuls joueurs formés au club à s'être imposé en équipe première
Kimpembe est un des seuls joueurs formés au club à s'être imposé en équipe première / Eurasia Sport Images/Getty Images

Presko commence à faire partie des meubles. Et malgré l'effectif pléthorique en défense, il arrive saisons après saisons à s'imposer, au point de faire partie des incontournables de Thomas Tuchel. Le départ de Thiago Silva, donne même encore un peu plus de champs libres au Titi Parisien.

Dans la hiérarchie, il semble partir avec un temps d'avance sur Thilo Kehrer et Abdou Diallo. Fort au duel, il gagnerait à épurer son jeu, notamment dans la relance où il prend parfois trop de risques. Le présent et l'avenir.

4. Marquinhos (arrière axe droit)

A ses côtés, Marqui' est sûrement ce qui se fait le mieux dans le monde. Impressionnant au milieu de terrain, il n'en reste pas moins meilleur derrière. Défenseur très intelligent, il ne donne presque jamais l'impression d'être dépassé.

Il possède toutes les qualités de l'arrière moderne, rapide, puissant, technique, mur tactiquement, polyvalent... Ajoutez à cela une âme de leader, pour ce qui devrait être le capitaine parisien pour les prochaines années.

5. Thilo Kehrer (arrière droit)

L'Allemand peut-il durablement s'imposer à droite ?
L'Allemand peut-il durablement s'imposer à droite ? / Eurasia Sport Images/Getty Images

C'est à ce poste que le bât blesse. Le départ de Meunier a privé Paris du seul spécialiste à la dimension internationale. Et si Colin Dagba apparaît encore un peu juste pour les exigences du très haut niveau, le choix logique devrait se porter sur Thilo Kherer.

Plus à l'aise dans l'axe, l'Allemand est tout de même capable de solides performances dans le couloir droit. De nature plutôt défensive, il apporte moins offensivement qu'un latéral de métier. Les qualités défensives, il les a, c'est une certitude. Plus de doutes concernant les aptitudes offensives cependant.

6. Marco Verratti (milieu central)

Que dire de Petit Hibou ? De mémoire, il est quasiment impossible de voir le petit italien passé à côté de son match. Leader technique au milieu de terrain, il aèrerait le jeu de n'importe quelles équipes avec la justesse de ses passes.

Mais le réduire à cela serait injuste. Verratti c'est également un gratteur de ballon hors normes. Son talon d'Achille ? Les blessures à répétition. Sans ça, Marco ferait déjà partie des plus grands.

7. Idrissa Gueye ou Leandro Paredes (milieu central)

Gana Gueye arrivera-t'il à retrouver son niveau du début de saison ?
Gana Gueye arrivera-t'il à retrouver son niveau du début de saison ? / Eurasia Sport Images/Getty Images

Il a commencé au club comme un boulet de canon. Ghana Gueye a impressionné d'entrée, avec en particulier cette masterclass contre le Real Madrid en Ligue des Champions. Gros récupérateur, il donne parfois l'impression d'être partout sur le terrain lorsqu'il est en forme. Plus en difficulté lors du reste de la saison, dur de savoir quel est le véritable niveau du Sénégalais.

Dans un autre registre, Leandro Paredes pourrait avoir son rôle à jouer. Boudé lors de ses premières saisons dans la capitale, il a bénéficié de plus de temps de jeu cette année. Moins défensif que Gueye, il apporterait néanmoins une qualité de relance et de construction grâce à sa technique soyeuse.

8. Angel Di Maria (ailier droit)

Angelito et son doux pied gauche... Remarquez, le droit n'est pas mal non plus. Capable de jouer dans l'axe, sur le côté droit, ou même plus bas sur le terrain, comme lorsqu'il jouait à la Casa Blanca sous les ordres de Carlo Ancellotti, l'Argentin fait partie de ses joueurs qui sentent le football.

Heureux et épanoui au PSG, Di Maria n'en est que meilleur sur le terrain. En témoignent ses 80 buts et 90 passes décisives en 219 matchs sous les couleurs franciliennes. Il lui reste encore quelques belles années devant lui, à Leonardo d'en profiter et de le prolonger à moins d'un an de la fin de son contrat.

9. Cristiano Ronaldo (ailier gauche)

Cristiano Ronaldo vers un nouveau challenge à Paris ?
Cristiano Ronaldo vers un nouveau challenge à Paris ? / Stefano Guidi/Getty Images

Di Maria à droite, Ronaldo prendrait place dès lors à gauche dans le quatuor offensif. On peut imaginer des permutations incessantes avec Mbappé, tous deux ayant un profil d'attaquant aimant partir du côté et rentrer dans l'axe.

A 35 ans, l'ancien des Reds Devils a montré cette année qu'il était encore au top avec 31 buts marqués en championnat. Dans la capitale, il prendrait incontestablement du plaisir dans une équipe qui joue au ballon, contrairement à la Juve. Un transfert pour ce qui serait un des meilleurs quatuors offensifs de l'histoire. Il est permis de rêver.

10. Neymar (milieu offensif)

Quand Neymar va, Paname va. A chaque fois que le Brésilien rentre sur une pelouse, il met tout le monde d'accord. Digne successeur de Ronaldinho, il fait partie de ses joueurs qui nous font aimer le football. Attendu au tournant cette année, il doit faire passer un cap à son club en Ligue des Champions.

Face à l'Atalanta, Ney' sera d'ailleurs vraisemblablement la seule star alignée devant (Mbappé et Icardi ne sont pas sûrs d'être rétablis, Di Maria est suspendu). A lui de prendre ses responsabilités. Que ce soit avec la Selecao ou en club, il n'est pas du genre à les fuir.

11. Kylian Mbappé (avant-centre)

KMB est un grand fan de CR7
KMB est un grand fan de CR7 / CHRISTOPHE SIMON/Getty Images

Avec le départ d'Edinson Cavani, le natif de Bondy aura le champ libre dans l'axe... avec Cristiano Ronaldo. Qu'importe. A gauche ou dans l'axe, Mbappé est capable de performer. Aux côtés de son idole, il passerait encore un cap pour aspirer à devenir le meilleur joueur du monde.

Imaginez juste un peu, Di Maria et Neymar en meneur de jeu, lançant les flèches supersoniques Ronaldo et Mbappé, ça fait froid dans le dos ! Pauvres défenseurs...

facebooktwitterreddit