Le XI potentiel du Mexique pour la Coupe du monde 2022

Emmanuel Lanoe
facebooktwitterreddit

Vainqueur de l'Allemagne, la Corée du Sud et de la Suède lors de la phase de poules de la coupe du Monde 2018, le Mexique s'était finalement incliné en huitième de finale face au Brésil 2-0. Depuis, les Mexicains se sont imposés lors de la Gold Cup 2019 et se sont inclinés lors de la finale de la Ligue des Nations CONCACAF 2021 contre les Etats-Unis.

Pour cette première Coupe du monde en hiver, le Mexique compte bien jouer les troubles fête comme à son habitude. 90min et @ligamx_fr vous présente le 11 potentiel d'el Tri pour ce mondial.

1. Gardien : Guillermo Ochoa

Guillermo Ochoa
Guillermo Ochoa / Omar Vega/GettyImages

Il est le vétéran de cette sélection nationale. Aussi connu en France après son passage à l'AC Ajaccio, Guillermo Ochoa comptabilise pas moins de 129 caps à 37 ans.

Maintenant dans le championnat local depuis 2019, le portier n'a pas perdu son agilité ni ses réflexes. Toujours dans un style acrobatique, il continue de faire les beaux jours de la sélection.

2. Latéral gauche : Gerardo Arteaga

Gerardo Arteaga
Gerardo Arteaga / Robin Alam/ISI Photos/GettyImages

Le jeune latéral gauche de cette équipe du Mexique évolue au KRC Genk depuis maintenant deux saisons.

Sélectionné après la coupe du Monde en Russie, il profite de ses qualités de vitesse pour apporter le danger dans le camp adverse. Avec sa percussion et sa qualité de centre arrive à bousculer les défenses adverses.

3. Défenseur central : Johan Vásquez

Johan Vasquez
Johan Vásquez / Hector Vivas/GettyImages

Prêté par le Genoa à Cremonese cette saison afin d'obtenir plus de temps de jeu, il est lui aussi un des derniers joueurs à avoir intégré les 23 Mexicains sélectionnés par Gerardo Martino.

Gaucher et plutôt habile avec ses pieds, Johan Vásquez aussi un défenseur agressif et qui met de l'engagement dans ses interventions. Il devrait participer à sa première coupe du Monde.

4. Défenseur central : César Montes

Cesar Montes
César Montes / Jam Media/GettyImages

Seul joueur de la défense à évoluer dans le championnat local, César Montes, connaît ses premières sélections avec l'équipe natioale en 2017, mais ne participe pas au mondial en Russie.

Ce grand défenseur central de plus d'1m90 évolue au CF Monterrey depuis 2015. Plus lent que son binôme, il compense son manque de vitesse avec son anticipation. Avec sa taille et sa puissance, il domine les duels aériens.

5. Latéral droit : Jorge Sánchez

Jorge Sanchez
Jorge Sánchez / Omar Vega/GettyImages

Il est le dernier membre de cette jeune défense. Appelé par Gerardo Martino depuis 2019, Jorge Sánchez est instantanément devenu titulaire et compte déjà une vingtaine de sélections.

Assez petit, puissant et rapide le nouveau latéral de l'Ajax, à l'instar de son compère du côté gauche, n'hésite pas à multiplier les courses vers l'avant pour faire paniquer les défenses adverses.

6. Milieu défensif : Edson Álvarez

Edson Alvarez
Edson Álvarez / Jam Media/GettyImages

Il pourrait être l'une des révélations de cette équipe mexicaine. Titulaire avec l'Ajax, Edson Álvarez n'est pas passé loin d'un transfert à Chelsea cet été.

Grand, habile techniquement et précieux à la récupération, le milieu défensif fait partie des piliers de cette équipe. A seulement 24 ans il comptabilise déjà plus de 55 sélections.

7. Milieu central : Hector Herrera

Hector Herrera
Hector Herrera / Jam Media/GettyImages

Il est l'un des vétérans de cette jeune équipe. Appelé depuis 2012, Hector Herrera s'est révélé au grand public lors de la coupe du Monde 2014 en réalisant un très bon tournoi.

Aujourd'hui au Dynamo Huston aux Etats-Unis, le milieu central reste tout de même titulaire sous les ordres Gerardo Martino. Toujours très actif, que ce soit pour attaquer ou pour défendre, Herrera participe sans doute à sa dernière coupe du Monde cet hiver.

8. Milieu central : Carlos Rodriguez

Carlos Rodriguez
Carlos Rodriguez / Jam Media/GettyImages

Il faisait déjà partie de l'équipe gagnante lors de la Gold Cup en 2019, avec six titularisations lors du tournoi, Carlos Rodriguez est l'un des hommes forts de ce 11 à seulement 25 ans.

Milieu créatif et rapide, il profite de son centre de gravité bas pour résister aux adversaires plus grands et costauds que lui.

9. Ailier gauche : Hirving Lozano

Hirving Lozano
Hirving Lozano / Robin Alam/ISI Photos/GettyImages

A seulement 27ans Hirving Lozano est parmi les joueurs les plus expérimentés d'el Tri. Appelé depuis 2016, il comptabilise déjà près d'une soixantaine sélection.

Explosif et rapide balle au pied, l'ailier de Naples est une menace permanente pour les défenses adverses. Titulaire lors du mondial 2018, il est le leader offensif de cette équipe.

10. Attaquant : Raúl Jiménez

Raúl Jimenez
Raúl Jiménez / Hector Vivas/GettyImages

Il était le meilleur Mexicain avec Lozano, avant sa rupture des ligaments croisés en début de saison 2020/21.

Puissant et bon de la tête, le numéro neuf de la sélection a perdu de son explosivité en raison de sa blessure, mais n'en reste pas moins un finisseur au-dessus de la moyenne.

11. Ailier droit : Diego Lainez

Diego Lainez
Mexico v Panama - Concacaf 2022 FIFA World Cup Qualifiers / Hector Vivas/GettyImages

En sélection depuis ses 18 ans, Diego Lainez était considéré comme le prodige du football mexicain. Après quatre saisons en demi-teinte, l'ailier est prêté à Braga.

Petit, rapide et technique, le gaucher virevoltant ne cesse de provoquer dans son couloir, même s'il lui arrive d'être en difficulté face à des adversaires rapides et puissants.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce sixième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top 3 du mercato de l’été ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit