Le XI potentiel du Danemark à l'Euro 2020

Baptiste Blanchard
Apr 18, 2021, 11:54 AM GMT+2
Pierre-Emil Hojbjerg, Christian Eriksen et Martin Braithwaite.
Pierre-Emil Hojbjerg, Christian Eriksen et Martin Braithwaite. / Getty Images
facebooktwitterreddit

Champion d'Europe en 1992, le Danemark se présente à l'Euro 2020 avec une équipe talentueuse, composée de joueurs expérimentés et de jeunes en pleine éclosion. Focus sur le onze probable de la Danish Dynamite grâce à l'expertise de Bo Moshage, journaliste pour le quotidien danois Politiken.

1. Gardien : Kasper Schmeichel

Kasper Schmeichel
Kasper Schmeichel sera le patron du Danemark. / Catherine Ivill/Getty Images

"Si l'Euro démarrait demain, le onze de départ danois serait : Kasper Schmeichel – Joakim Mæhle, Simon Kjær, Andreas Christensen, Daniel Wass – Thomas Delaney,  Christian Eriksen, Pierre-Emile Højbjerg - Martin Braithwaite, Jonas Wind, Andreas Skov Olsen," affirme notre confrère danois, Bo Moshage.

Ce n'est pas une surprise. Kasper Schmeichel sera le titulaire indiscutable dans les cages du Danemark. A 34 ans, le fils de la légende danoise Peter Schmeichel, va tenter de rééditer l'exploit de son père qui a remporté l'Euro en 1992.

2. Latéral droit : Daniel Wass

Daniel Wass
Daniel Wass est une valeur sûre dans le couloir droit. / Soccrates Images/Getty Images

Pas retenu par le précédent sélectionneur du Danemark pour la Coupe du monde 2018, le latéral droit de Valence, Daniel Wass (26 sélections), a l'occasion de réaliser un beau tournoi avec son pays.

Doté d'un super pied droit et capable d'évoluer milieu relayeur, Wass est un profil apprécié par les coaches, et ça, Javi Gracia, l'entraîneur de Valence, pourra le confirmer.

3. Défenseur central : Simon Kjær

Simon Kjaer
Simon Kjær est un des tauliers du Danemark. / Soccrates Images/Getty Images

Il est le capitaine des Rouges et Blancs. A 32 ans, le défenseur central a une carrière bien remplie.

Passé par la France, la Turquie, l'Espagne et maintenant en Italie, où il s'épanouit sous les couleurs de l'AC Milan, Simon Kjær (104 sélections) est le huitième joueur le plus capé de l'histoire du Danemark.

A l'Euro, il sera le patron de la défense et devra se montrer aussi important qu'il l'a été toute la saison avec les Rossoneri.

4. Défenseur central : Andreas Christensen

Andreas Christensen
Andreas Christensen sous les couleurs du Danemark. / Soccrates Images/Getty Images

Aux côtés du roc Kjær, Andreas Christensen tiendra la baraque scandinave face aux assauts adverses.

Vainqueur de la Coupe d'Angleterre (2018) et de la Ligue Europa (2019) avec Chelsea, le défenseur longiligne (1,88 m) a l'expérience de la Premier League et de l'enchaînement des matches à haute intensité.

Sur le banc, l'option de secours à ce poste s'appelle Joachim Andersen.

5. Latéral gauche : Joakim Mæhle

Joakim Maehle
Joakim Mæhle occupera le couloir gauche. / Soccrates Images/Getty Images

L'un des plus jeunes joueurs de cette formation danoise (23 ans). Avec seulement 6 sélections au compteur (1 but), Joakim Mæhle a tout à prouver en sélection.

Remarqué lors du championnat d'Europe espoirs en 2019 avec le Danemark, où il a inscrit un doublé et délivré une passe décisive, le jeune latéral gauche, capable également d'évoluer à droite, évolue à l'Atalanta Bergame depuis décembre 2020.

A l'Euro, Mæhle va devoir confirmer son statut de joueur en devenir et pourra compter sur l'expérience de l'effectif danois pour grandir en sérénité.

6. Milieu défensif : Thomas Delaney

Thomas Delaney
Thomas Delaney sera l'un des hommes forts du Danemark pour l'Euro. / Soccrates Images/Getty Images

L'entrejeu du Danemark est sûrement le secteur le plus clinquant de la sélection. Thomas Delaney (53 capes) ne fait pas exception, au contraire.

Le milieu défensif du Borussia Dortmund est une valeur sûre pour ratisser devant la défense, ce qui fera du bien à la charnière Kjær-Christensen.

Avec le Danemark, Delaney mouille le maillot. Le Borussen a même inscrit plus de buts avec son pays (5) qu'avec Dortmund (4). Le Danemark aura toutefois davantage besoin de ses interceptions et ses interventions tranchantes.

7. Milieu défensif : Pierre-Emile Højbjerg

Pierre Emile Hojbjerg
Pierre-Emile Højbjerg aurait pu jouer avec l'équipe de France. / Soccrates Images/Getty Images

Français par sa mère, Pierre-Emile Højbjerg (25 ans) aurait pu porter le maillot des Bleus.

C'est toutefois le Danemark que le milieu de Tottenham a choisi en 2014 (36 capes), lui qui évolue depuis les U16 avec la sélection scandinave.

Homme indispensable dans le système de José Mourinho à Tottenham,
Højbjerg est précieux dans les duels et aime se positionner entre les lignes adverses.

Davantage défensif qu'offensif, le milieu des Spurs peut aussi se projeter et possède une grosse frappe dont le sélectionneur Kasper Hjulmand peut se servir.

8. Milieu offensif : Christian Eriksen

Christian Eriksen
Christian Eriksen sera le leader technique du Danemark pour l'Euro. / Soccrates Images/Getty Images

Le leader technique, l'étincelle, le maestro danois. Brillant en Premier League lors de ses années à Tottenham, Christian Eriksen (103 sélections) est plus en difficulté à l'Inter Milan qu'il a rejoint en janvier 2020.

De retour dans le onze d'Antonio Conte, le meneur de jeu engrange du temps de jeu et de la confiance pour aider son équipe à titiller les plus grosses nations du continent pour l'Euro.

Meilleur buteur danois des qualifications de la coupe du monde 2018, Eriksen est le troisième buteur de l'histoire du Danemark derrière Tomasson (56 buts) et Laudrup (37) qu'il devrait dépasser très bientôt.

Plus que jamais, le Danemark aura besoin de son numéro 10 en top forme !

9. Ailier droit : Andreas Skov Olsen

Mikkel Damsgaard, Andreas Skov Olsen
Andreas Skov Olsen est la nouvelle pépite du Danemark. / Cathrin Mueller/Getty Images

"Depuis que Kasper Hjulmand est devenu coach de la sélection en juillet 2020, l'équipe est plus orientée vers l'attaque et des jeunes joueurs avec beaucoup de puissance et de flair comme Andreas Skov Olsen et Jonas Wind constituent des options offensives aux cotés de Martin Braithwaite et Yussuf Poulsen", explique Bo Moshage.

C'est le petit jeune de cette formation danoise. L'ailier droit de Bologne Andreas Skov Olsen (21 ans) est une pépite danoise qui a déjà planté 3 buts en 5 matches sous les couleurs de son pays.

Sa puissance et sa capacité à revenir sur son pied gauche pour enrouler au second poteau sera un atout offensif précieux pour les Rouges et Blancs.

10. Ailier gauche : Martin Braithwaite

Martin Braithwaite
Martin Braithwaite devra mettre le feu sur son coté gauche. / Soccrates Images/Getty Images

Révélé à Toulouse, où il a formé une doublette de feu avec Wissam Ben Yedder, Martin Braithwaite (48 sélections) est un ailier largement sous-coté dans le monde du football.

C'est peut-être là que réside la principale force du feu follet évoluant au FC Barcelone, qui va pouvoir surprendre ses adversaires à l'Euro.

Ailier rapide et dangereux lorsqu'il est trouvé en profondeur, Eriksen serait bien inspiré de lui distribuer des caviars en attaque.

11. Attaquant de pointe : Jonas Wind

Jonas Wind
Jonas Wind sera le fer de lance des Danois à l'Euro. / Soccrates Images/Getty Images

En feu avec le FC Copenhague cette saison (11 buts, 4 passes décisives en championnat), l'avant-centre, Jonas Wind (23 ans), est le joueur le moins expérimenté de la sélection danoise (4 sélections).

Aux yeux de notre confrère danois, il sera pourtant un titulaire en puissance durant l'Euro, Wind ayant été appelé pour la première fois avec l'équipe nationale du Danemark en septembre 2020

Athlétique (1,90m), le natif de Copenhague est un bon point d'appui pour les "Dynamites danoises". Martin Braithwaite et Andreas Olsen ont tout intérêt à s'appuyer sur lui en attaque, d'autant que Wind est adroit des deux pieds. L'Euro sera un baptême du feu pour lui.

facebooktwitterreddit