Le XI potentiel du Canada pour la Coupe du Monde 2022

Nov 19, 2020, 12:50 PM GMT+1
Alphonso Davies et Jonathan David, les étendards du Soccer canadien.
Alphonso Davies et Jonathan David, les étendards du Soccer canadien. | Getty Images
facebooktwitterreddit

Avec John Herdman à la barre de l’équipe, le Canada pourrait faire bonne impression à la Coupe du Monde 2022 si l'équipe parvient à se qualifier. Lui qui a grandement fait progresser le soccer féminin au Canada peut réaliser quelque chose de semblable avec le masculin. Avec Jonathan David et Alphonso Davies en stars de l'équipe, voici le XI potentiel du Canada pour le Mondial 2022.

L'Équipe nationale du Canada pourrait être la bonne surprise du Mondial 2022. Avec des joueurs qui performent en Europe, à l'image d'Alphonso Davies, vainqueur de la Ligue des Champions 2020 avec le Bayern Munich, les joueurs du pays à la feuille d'érable pourraient faire bonne figure au Qatar.

Ces joueurs partis en exil en Europe, justement, sont une bonne chose pour les spécialistes du football canadien, à l'image de Catherine Levasseur, auteure pour le site infosoccer.ca. "Vous pouvez voir avec la sélection américaine, que tous les joueurs invités au dernier rassemblement jouait en Europe, constate Catherine. Il va falloir encourager nos joueurs à partir vers les pays européens afin de jouer dans des ‘’vrais’’ ligues avec des divisions et des montées/descentes."

Un constat édifiant, qui est aussi du, pour elle, au système des ligues nord-américaines. "Le plus gros problème avec l’Amérique du Nord, admet-elle, sont les ligues qui n’offrent aucune réelle compétition (MLS, CPL, NWSL)". "Tant et aussi longtemps que nous gardons nos joueurs canadiens dans la structure actuelle, je ne crois pas que l’équipe puisse être compétitive. J’ai confiance en John Herdman, mais je crois que le problème est à la base des structures des clubs et des ligues Canadienne", ajoute la spécialiste su "soccer" canadien.

Ainsi, l’objectif premier pour le Canada est de se qualifier pour le Mondial 2022 au Qatar. Pour cela, la première étape est de bien performer en CONCACAF afin de sécuriser une place pour le périple qatari. Pour parvenir à ses objectifs, le Canada pourra compter sur ce XI, en 4-3-3, concocté par 90Min, avec l'expertise d'Infosoocer.

Le XI potentiel du Canada

1. Milan Början - Gardien de but

Excellent avec l'Étoile Rouge de Belgrade, le portier Milan Början sera à coup sur le titulaire de cette formation. Le géant d'1m95 a une histoire particulière. Né à Knin en Yougoslavie en 1987, de parents d'origine serbe, il y a vécu jusqu'à ce que l'armée serbe ordonne le retrait des serbes civils.

Sa famille et lui déménagent à Belgrade, avant d'émigrer avec sa famille en 2000 à Hamilton, au Canada, où ils résident toujours. Neuf ans après, il est de retour en Serbie mais il évolue pour le Rad Belgrade. En 2017, il rejoint l'Etoile Rouge avec qui il est champion de Serbie en 2018 et 2019 et nommé meilleur joueur du club cette même année

Il sera toutefois mis en concurrence avec Maxime Crépeau, gardien des Whitecaps de Vancouver, qui sera remis de sa grave blessure au coude cette saison.

2. Richie Laryea - Latéral droit

Richie Laryea
Richie Laryea a joué 21 matchs de MLS avec Toronto cette saison | Andrew Katsampes/ISI Photos/Getty Images

Latéral droit du FC Toronto, Richie Laryea est un petit nouveau de la sélection. Seulement six matchs joués avec les Canucks, le joueur de 25 ans a effectué ses débuts en MLS en remplaçant un certain Kaka avec Orlando City. Désormais titulaire indiscutable avec Toronto, il est un joueur clé de l'équipe nationale canadienne.

3. Alphonso Davies - Latéral gauche

Alphonso Davies
Alphonso célèbre son but face aux États-Unis le 16 octobre 2019 | John Dorton/ISI Photos/Getty Images

Le joueur le moins à présenter de cette sélection. Champion d'Europe 2020 avec le Bayern Munich, il a été un grand artisan de l'écrasant succès des Allemands sur la scène européenne. Pouvant évoluer en défense comme au milieu, mais toujours sur le couloir gauche, Davies est l'arme fatale de cette équipe canadienne. Il se présentera en leader technique de la sélection au mondial 2022 si le Canada se qualifie.

4. Steven Vitória - Défenseur central

Steven Vitoria
Steven Vitória est la capitaine de Moreirense FC, club évoluant en Liga NOS | Quality Sport Images/Getty Images

Capitaine de Moreirense en Liga Nos au Portugal, Vitoria est le roc de cette défense canadienne. Impérial dans les duels aériens, il est aussi fort dans les un-contre-un, une phase de jeu où il ne se jette que très rarement. En difficulté la saison dernière avec son club, il s'est imposé comme un titulaire indiscutable cette année en défense centrale.

5. Doneil Henry - Défenseur central

Doneil Henry, Zlatan Ibrahimovic
Doneil Henry s'est frotté trois fois à Zlatan en MLS | Shaun Clark/Getty Images

Défenseur dur sur l'homme, Doneil Henry a montré qu'il était aussi un joueur majeur de la sélection canadienne. Malgré son départ dans un championnat exotique, en Corée du Sud, où il évolue avec l'équipe de Suwon, Henry reste un titulaire de la défense des Canucks.

Formé à Toronto, après un court passage en Europe sous les couleurs de West-Ham puis de de Blackburn, le défenseur est finalement revenu en MLS où il a joué avec les Whitecaps de Vancouver. Le 20 novembre 2019, il s'envole donc pour la Corée du Sud.

6. Samuel Piette - Milieu de terrain défensif

Samuel Piette
Samuel Piette est un joueur majeur de l'Impact Montreal de Thierry Henry | Mike Stobe/Getty Images

Joueur de champ ayant le plus de caps dans cette sélection avec 46 matchs, à 26 ans, le joueur de l'Impact Montreal de Thierry Henry est un cadre de l'équipe. Présent en sélection depuis ses 18 ans, il a tout vécu avec le Canada version Herdman. Le joueur a aussi évolué en France, au FC Metz entre 2009 et 2012, sans pour autant s'y imposer.

7. Mark-Anthony Kaye - Milieu de terrain relayeur

Mark-Anthony Kaye
Mark-Anthony Kaye est un redoutable milieu de terrain box to box | Shaun Clark/Getty Images

Mark-Anthony Kaye est un joueur précieux dans cet effectif. Avec 14 sélections du haut de ses 25 ans, il a réussi à s'imposer dans ce milieu de terrain. Joueur de Los Angeles FC en MLS, il est un redoutable dribbleur et sa vision de jeu ainsi que sa qualité technique lui permettent de servir ses coéquipiers dans les meilleures conditions.

8. Scott Arfield (C) - Milieu de terrain relayeur

Scott Arfield
Scott Arfield fait les beaux jours des Glasgow Rangers | Ian MacNicol/Getty Images

C'est le capitaine de cette équipe. Né en Écosse où il joue d'ailleurs pour les Glasgow Rangers, Arfield a décidé de jouer pour le Canada en 2016. Depuis, il n'a jamais quitté la sélection, et à 32 ans, il est un des rares joueurs à évoluer en Europe. Il est important défensivement et laisse ainsi beaucoup de libertés à son coéquipiers Kaye dans le milieu de terrain. Il a aussi connu la Premier League avec Burnley entre 2014 et 2018.

9. Lucas Cavallini - Attaquant

Toronto FC v Vancouver Whitecaps FC
Lucas Cavallini est le buteur des Whitecaps de Vancouver | Christopher Morris - Corbis/Getty Images

Il est un des joueurs majeurs de cette formation canadienne. Avec 17 sélections et 11 buts, il est le meilleur buteur de la sélection en activité, à égalité avec Jonathan David.

Le 15 octobre 2019, lors de la Ligue des nations de la CONCACAF, il inscrit le deuxième but de la rencontre contre les USA, lors d'une victoire historique 2-0, qui a mis fin à une disette de 34 ans sans victoire contre les Américains. Le joueur des Whitecaps de Vancouver a débuté sa carrière en Uruguay avant de prendre la direction le Mexique. Depuis décembre 2019, il joue en MLS et continue de briller en marquant des buts.

10. Cyle Larin, attaquant

SV Zulte Waregem v Cercle Brugge - Jupiler Pro League
Cyle Larin a brillé la saison dernière avec Zulte Waregem en Blegique où il était prêté par Besiktas | Isosport/MB Media/Getty Images

Cyle Larin était probablement l'un des plus grands espoirs du football canadien. À 25 ans désormais, il a tardé à faire ses preuves à haut niveau, notamment à Besiktas, où il évolue depuis l'hiver 2018-2019.

Prêté la saison dernière à Zulte Waregem en Belgique, il est revenu en Turquie où il prend petit à petit sa place de titulaire. Non convoqué en début de saison, il en est à trois buts lors de ses trois matchs avec les Turcs. Plus aguerri d'ici deux ans, nul doute qu'il sera un joueur important des Canucks en 2022.

11. Jonathan David, attaquant

Jonathan David
Recrue phare des Lillois cet été, David peine à marquer mais son talent n'est pas à remettre en cause | Jean Catuffe/Getty Images

L'attaquant canadien le plus connu en France. À n'en pas douter, il sera l'arme fatale de cette équipe en 2022 au Qatar si l'équipe se qualifie. Le joueur du LOSC a prouvé qu'il avait d'énormes qualités. À seulement 20 ans, il peine certes à ouvrir son compteur but en Ligue 1 mais sa justesse technique et ses déplacements sur le terrain prouve qu'il a déjà un grand potentiel.

Cet effectif est évidemment celui imaginé par notre rédaction, avec l'aide d'InfoSoccer. D'autres joueurs pourraient bien entendu y avoir leur place, à l'image du jeune Liam Millar (19 ans) pensionnaire de Liverpool en Premier League ou encore David Hoilett (30 ans) joueur de Cardiff City qui a aussi joué pour QPR. Cet effectif pléthore n'est que de bon augure pour la Nation canadienne qui espère, à terme, imiter son voisin américain pour devenir un pays majeur du football circus.

facebooktwitterreddit