Euro 2020

Le XI potentiel de la Suisse à l'Euro 2020

Baptiste Blanchard
Apr 3, 2021, 11:10 AM GMT+2
Breel Embolo, Granit Xhaka et Xherdan Shaqiri
Breel Embolo, Granit Xhaka et Xherdan Shaqiri | Getty Images
facebooktwitterreddit

Habituée aux joutes internationales, la Suisse n'a pourtant jamais fait mieux qu'un huitième de finale à l'Euro. C'était en 2016, au moment de l'éclosion d'une talentueuse génération, qui arrive à maturité cet été. Focus sur le XI probable de la Nati, avec l'expertise de Lionel Pittet, journaliste pour Le Temps.

Formation en 3-5-2

1. Gardien : Yann Sommer

RB Leipzig v Borussia Moenchengladbach - Bundesliga
Yann Sommer ne bougera pas des cages de la Suisse. | Stuart Franklin/Getty Images

Malgré la concurrence à ce poste (Hitz, Bürki, Omlin, Racioppi), Yann Sommer (32 ans) est l'homme expérimenté de la Nati et sa titularisation ne fait aucun doute dans l'esprit du sélectionneur suisse Vladimir Petkovic.

Le portier du Borussia Mönchengladbach compte 59 sélections avec l'équipe suisse et va apporter son vécu à une formation qui compte plusieurs jeunes talents.

2. Défenseur central : Nico Elvedi

Nico Elvedi of Switzerland
Nico Elvedi sera un des piliers de la défense pour l'Euro. | Urs Lindt/freshfocus/Getty Images

Capable d'évoluer arrière droit et en défense centrale, c'est dans cette dernière position que Nico Elvedi (24 ans) sera aligné par Petkovic pour l'Euro.

Les dernières titularisations d'Elvedi contre la Finlande, la Lituanie et la Bulgarie ne font aucun doute pour ce défenseur prolifique en Bundesliga sous le maillot du Borussia Mönchengladbach (3 buts, 1 passe décisive en 23 matches).

3. Défenseur central : Fabian Schär

Fabian Schar
Fabian Schär va être le patron en défense. | Chloe Knott - Danehouse/Getty Images

Entouré par Nico Elvedi et Manuel Akanji en défense, Fabian Schär (29 ans) va avoir le rôle crucial de coordonner les mouvements de ses coéquipiers.

Mal embarqué cette saison avec Newcastle en Premier League (17e), Fabian Schär pourra toutefois apporter son expérience en équipe nationale (56 sélections). Un atout non négligeable.

4. Défenseur central : Manuel Akanji

Manuel Akanji
Manuel Akanji est en pleine explosion avec le Borussia Dortmund cette saison. | Eurasia Sport Images/Getty Images

Arrivé de Bâle en 2018 contre un chèque de 21,5 millions d'euros, Manuel Akanji (25 ans) explose cette saison au Borussia Dortmund, qui ne regrette pas d'avoir cassé sa tirelire pour lui.

Défenseur central athlétique (1,87m), le point fort d'Akanji est sa capacité à couper les transmissions adverses.

Dans le système en 3-5-2 de Petkovic, le Suisse devra toutefois être encore plus vigilant car il devra également surveiller son couloir gauche.

5. Piston droit : Kevin Mbabu

Kevin Mbabu
Kevin Mbabu réalise une belle saison avec Wolfsburg. | Ronny Hartmann/Getty Images

L'ancien joueur des Young Boys, Kevin Mbabu (25 ans), est un des artisans de la très bonne saison de Wolfsburg en Bundesliga (3e, 51 pts).

Latéral droit de métier, Mbabu devra apporter sur le plan offensif puisqu'il sera vraisemblablement aligné en piston droit par le sélectionneur suisse.

Cela tombe bien, le défenseur a une pointe de vitesse intéressante et arrive à faire des différences balle au pied. Il faudra dynamiter ce flanc droit.

6. Milieu central : Remo Freuler

Remo Freuler
Remo Freuler sous les couleurs de l'Atalanta Bergame. | Jonathan Moscrop/Getty Images

À 28 ans, Remo Freuler est une valeur sûre de la Nati. Infatigable travailleur, le milieu de l'Atalanta Bergame a réussi l'exploit de bousculer le Paris-Saint-Germain en quarts de finale de la Ligue des Champions la saison passée.

Il court, il harcèle le porteur du ballon et n'hésite pas à se projeter vers l'avant quand cela est possible. Un profil somme toute très apprécié par les coachs, et ce n'est pas Petkovic qui dira le contraire.

L'objectif pour lui sera de combiner avec Mbabu dont la vitesse sera un réel atout sur le flanc droit.

7. Milieu central : Granit Xhaka

Granit Xhaka of Switzerland
Granit Xhaka, le patron de la Nati. | Urs Lindt/freshfocus/Getty Images

C'est le véritable patron de la Nati. "Il cherche toujours à bloquer des lignes de passe, à réorienter le jeu - il a toujours en tête le "coup d'après" à la manière d'un joueur d'échec", explique Lionel Pittet, journaliste au quotidien Le Temps.

Granit Xhaka est le taulier de la Suisse avec 92 sélections au compteur (12 buts) ce qui fait de lui le sixième Suisse le plus capé de l'histoire. Le natif de Bâle réalise également une bonne saison à Arsenal sous les ordres de Mikel Arteta.

Leader naturel, la force de caractère du milieu de 28 ans est indéniable, ainsi que son apport dans le vestiaire. La Suisse compte sur lui.

8. Latéral gauche : Steven Zuber

Steven Zuber
Steven Zuber devrait être préféré à Ruben Vargas sur le flanc gauche. | Eurasia Sport Images/Getty Images

C'était une des interrogations de ce onze suisse : qui serait titulaire entre Steven Zuber (29 ans) et Ruben Vargas (22 ans) pour l'Euro ?

"Le sélectionneur semble privilégier une option plus offensive pour ce flanc, avec soit Steven Zuber, soit Ruben Vargas. Le premier est plus puissant, plus expérimenté, peut-être plus travailleur. Le second possède une qualité rare dans le groupe: la capacité de provoquer, de dribbler, d’éliminer en un contre un", explique notre confrère du quotidien Le Temps.

C'est la première option qui semble être privilégiée par Vladimir Petkovic. Le choix de l'expérience.

9. Meneur de jeu : Xherdan Shaqiri

Xherdan Shaqiri
Xherdan Shaqiri a marqué contre la Lituanie en éliminatoires du Mondial 2022. | Robbie Jay Barratt - AMA/Getty Images

Xherdan Shaqiri (29 ans) est un nom bien connu mondialement, notamment parce que l'ailier droit de métier évolue à Liverpool depuis 2018.

Malgré sa carrière en dents de scie, Shaqiri est un indéboulonnable du onze suisse depuis une dizaine d'années (89 sélections) et le septième meilleur buteur de l'histoire de la Nati (23 buts).

Lionel Pittet explique le nouveau rôle du virevoltant ailier de Liverpool. "Le système semble presque avoir été composé pour mettre Xherdan Shaqiri en majesté, c’est-à-dire dans un rôle de numéro 10 à grande liberté d’action, souligne le journaliste suisse.

Dans un passé pas si lointain, le manque de temps de jeu à Liverpool du feu follet laissait Vladimir Petkovic chafouin et il rechignait à véritablement construire son équipe autour de lui. C’est aujourd’hui ce qui semble se profiler pour l’Euro, impression renforcée par le brassard de capitaine qui lui fut confié contre la Finlande (en l’absence du titulaire Granit Xhaka)."


Shaqiri en 10, cela peut faire des étincelles.

10. Attaquant : Haris Seferovic

Haris Seferovic
Haris Seferovic, fidèle au poste. | Eurasia Sport Images/Getty Images

Joueur expérimenté (29 ans), Haris Seferovic (73 sélections) occupe régulièrement l'attaque de la Nati depuis plusieurs années. Le joueur du Benfica est un attaquant redoutable aussi bien en club (14 buts, 4 passes décisives en Primeira Liga) qu'en sélection (21 buts).

Son association avec Breel Embolo sur le front de l'attaque sera à surveiller durant le prochain Euro.

11. Attaquant : Breel Embolo

Breel Embolo of Switzerland
Breel Embolo sera sur le front de l'attaque aux côtés de Seferovic. | Urs Lindt/freshfocus/Getty Images

Le dernier de la colonie suisse de Mönchengladbach. Arrivé au club de la Ruhr en 2019 en provenance d'un autre club de la région, Schalke 04, Breel Embolo (24 ans) réalise une saison prometteuse en Bundesliga (3 buts, 5 passes décisives).

Son gabarit athlétique (1,87 m) associé à celui de Seferovic (1,89 m) sera un casse-tête sur les coups de pied arrêtés pour les défenses adverses.

Puissant et rapide pour sa taille, Embolo a des qualités de vitesse indéniables pour un avant-centre. La Nati aura besoin de lui pour réaliser un grand tournoi cet été.

facebooktwitterreddit