Coupe du Monde 2022

Le XI potentiel de l'Équateur pour la Coupe du Monde 2022

Steeven Occhipinti
facebooktwitterreddit

L'Équateur a fait très forte impression lors des qualifications de la Coupe du Monde. En accrochant notamment le Brésil (1-1) et l'Argentine (1-1) lors de la phase retour, la sélection équatorienne est parvenue à terminer à la quatrième place des éliminatoires. L'équipe de Gustavo Alfaro pourrait bien créer la surprise dans ce groupe A de la Coupe du Monde. Envie d'en savoir un peu plus sur cette nation ? Maxime, le CM du compte Twitter Futbol Therapist, a une idée du onze de départ potentiel de l'Équateur.


Formation en 4-3-3

1. Gardien : Alexander Domínguez

Alexander Dominguez
Alexander Domínguez a disputé les derniers matches. / Matthew Ashton - AMA/GettyImages

Pour le poste de gardien de but, rien n'est encore joué à quelques semaines de la Coupe du Monde ! En charge du compte Twitter de Futbol Therapist, Maxime hésite entre deux joueurs pour ce poste : "Au poste de gardien, on devrait retrouver de l’expérience avec Galíndez ou Domínguez."

On donne toutefois un léger avantage à ce dernier. Alexander Domínguez compte tout de même 66 sélections et a été titulaire lors des derniers matches amicaux. Le portier de 35 ans de LDU Quito espère conserver le statut de numéro 1 pour la Coupe du Monde au Qatar.

2. Latéral droit : Angelo Preciado

Angelo Preciado
Angelo Preciado pourrait débuter sur le flanc droit. / Edilzon Gamez/GettyImages

Il y aussi un doute pour le poste de latéral droit. Cette place pourrait se disputer entre Angel Preciado et Byron Castillo : "Ce dernier n’est peut-être pas autant solide défensivement qu'Angelo Preciado, mais étant encore plus rapide que celui-ci, il pourrait bien être aligné pour tirer avantage de sa vitesse, de sa technique et de sa lucidité offensive dans les grands espaces selon l’approche pour laquelle Gustavo Alfaro décide d’opter. Angelo Preciado peut également le faire, même s'il est un peu moins rapide et plus brouillon."

Alors, Byron Castillo a tout pour être le titulaire ? Pas forcément ! Il est toutefois au centre d'une affaire qui le touche particulièrement : "On l'a vu touché par l’affaire qui l’a concerné dernièrement. Il a eu un craquage émotionnel lors d’un match il y a quelque temps. Le Chili ayant demandé la disqualification de l’Équateur après avoir trouvé des documents qui suggéraient qu’il n’était pas équatorien, mais colombien". Et c'est un détail qui pourrait donner l'avantage à Angel Preciado.

3. Défenseur central : Piero Hincapié

Piero Hincapie
Piero Hincapié est déjà très important avec l'Équateur. / Matthew Ashton - AMA/GettyImages

Cette charnière centrale sera notamment composée du très talentueux Piero Hincapié. Le joueur du Bayer Leverkusen est déjà important avec le club allemand, où il peut également évoluer en tant que latéral gauche. Et ce n'est pas le CM de Futbol Therapist qui dira le contraire :

"Piero Hincapié est fondamental du haut de ses 20 ans", nous confie-t-il. Titulaire indiscutable avec la Tri depuis de longs mois déjà, le jeune talent équatorien s'attend à poursuivre sa progression en brillant lors de la compétition internationale.

4. Défenseur central : Félix Torres

FBL-WC-2022-SAMERICA-QUALIFIERS-ECU-PAR
Félix Torres pourrait compléter la charnière centrale. / DOLORES OCHOA/GettyImages

Pour compléter la charnière centrale, la concurrence s'annonce féroce. Maxime, le CM du compte suivi par quasiment 1000 personnes, hésite entre trois noms : "Cette place semble se disputer entre l’expérimenté Robert Arboleda et le « complet » Félix Torres. Même si on peut très bien imaginer Jackson Porozo venir chambouler cette hiérarchie."

Il donne toutefois l'avantage à Félix Torres. Le joueur de 25 ans évolue à Santos Laguna. Il a d'ailleurs disputé quasiment toutes les rencontres des éliminatoires de la Coupe du Monde. Difficile donc de l'imaginer perdre sa place avant la compétition.

5. Latéral gauche : Pervis Estupiñán

Pervis Estupiñán
Pervis Estupiñán est déjà un cadre de sa sélection. / Omar Vega/GettyImages

Il fait partie des joueurs les plus connus de cette sélection. Pervis Estupiñán sera bien évidemment au rendez-vous de la Coupe du Monde ! Le talent de 24 ans devrait être aligné au poste de latéral gauche de l'Équateur. Il reste déjà l'un des piliers de la Tri.

Ayant rejoint Brighton l'été dernier, pour un montant d'un peu plus de 18 millions d'euros, Pervis Estupiñán aura de quoi accumuler encore un peu d'expérience et se rendre au Qatar plus confiant que jamais.

6. Milieu central : Carlos Gruezo

Carlos Armando Gruezo Arboleda
Carlos Gruezo sera un cran plus bas que ses deux coéquipiers dans l'entrejeu. / Matthew Ashton - AMA/GettyImages

Pour son milieu de terrain, l'Équateur est plutôt bien loti. Gustavo Alfaro devrait notamment aligner Carlos Gruezo dans son milieu à trois. Et il aura un rôle plus défensif que ses deux compères, comme l'explique celui qui suit de près les performances de la Tri : "Carlos Gruezo est généralement positionné un peu en retrait."

International à 45 reprises, le joueur de 27 ans évolue en Europe depuis juillet 2019. En effet, il porte le maillot d'Augsbourg en Allemagne. Et c'est un titulaire au sein du club de Bundesliga. Il a débuté la grande majorité des rencontres, depuis le début de la saison.

7. Milieu central : Moisés Caicedo

FBL-WC-2022-ECU-URU
Moisés Caicedo est l'un des grands talents de cette sélection. / JOSE JACOME/GettyImages

Il est l'un des plus grands talents de la sélection équatorienne. Ce n'est donc pas surprenant de retrouver Moisés Caicedo dans le onze de départ composé par le CM du compte Futbol Therapist. Ce talent de 20 ans est déjà présent sur le Vieux Continent. Il évolue actuellement à Brighton.

Et le milieu de terrain participe pleinement à l'excellent début de saison des siens en Premier League ! Moisés Caicedo s'est même offert un but lors de la large victoire des siens contre Leicester City récemment (5-1).

8. Milieu central : José Cifuentes

Jose Cifuentes
José Cifuentes prend de plus en plus d'importance avec la Tri. / Matthew Ashton - AMA/GettyImages

Enfin, c'est José Cifuentes qui complète l'entrejeu. Il est également tout jeune, puisqu'il n'a que 23 ans. Il fait les beaux jours du Los Angeles FC qui est en tête de la conférence Ouest de la MLS. Celui qui possède également sa chaîne YouTube a d'ailleurs pu le comparer avec Moisés Caicedo :

"Même si leur profil est assez similaire, je trouve que par rapport à Caicedo, Cifuentes fait davantage la différence par son physique et sa technique, là où Caicedo est tout autant voire davantage efficace, mais par son intelligence."

9. Ailier droit : Gonzalo Plata

Gonzalo Plata
Gonzalo Plata est très attendu par la nation équatorienne. / Matthew Ashton - AMA/GettyImages

Les talents sont nombreux au sein de la Tri. Et difficile de ne pas mentionner Gonzalo Plata. L'ex joueur du Sporting CP a rejoint le Real Valladolid, l'été dernier. Le talent de 21 ans reste d'ailleurs très attendu par les fans équatoriens, comme nous le dévoile Maxime :

"Le pays attend beaucoup de Gonzalo Plata, peut-être trop pour un joueur qui a davantage fait la différence en sortie de banc que lors de ses titularisations. Sûrement que son profil d’ailier faux pied dribbleur, qui rend les Équatoriens assez fous de lui, peut expliquer pourquoi Alfaro semble en avoir fait maintenant son titulaire."

10. Ailier gauche : Enner Valencia

Enner Valencia
Enner Valencia est le capitaine de la Tri. / Tim Nwachukwu/GettyImages

C'est le capitaine de l'Équateur ! Enner Valencia sera bien évidemment présent pour la Coupe du Monde 2022. Certes, il évolue à la pointe de l'attaque au Fenerbahçe. Le joueur de 32 ans devrait toutefois évoluer dans le couloir gauche en sélection. Et le gérant de Futbol Therapist nous explique très bien pourquoi il devrait jouer à ce poste :

"On a vu plusieurs fois le capitaine Enner Valencia occuper l’axe, même si cela n’est pas forcément idéal car ni Romario Ibarra, ni Ayrton Preciado sont vraiment redoutables sur l’aile gauche, ce qui poussait Enner Valencia à y décrocher plusieurs fois depuis l’axe."

11. Attaquant : Michael Estrada

Michael Estrada
Michael Estrada pourrait être aligné à la pointe de l'attaque. / Matthew Ashton - AMA/GettyImages

Et c'est alors Michael Estrada qui pourrait occuper la pointe de l'attaque de l'Équateur. Ce dernier est prêté au CD Cruz Azul, cette saison. Il a un profil qui sera très important pour la Tri : "Ce neuf est très utile sur jeu long et dangereux sur centres."

Comptant 33 apparitions avec la sélection équatorienne, le joueur de 26 ans a pu marquer à huit reprises. Il tentera de faire augmenter son bilan durant la Coupe du Monde 2022 !

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce sixième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit