Ligue des Champions

Le XI flops de la phase de poule de Ligue des Champions

Olivier Halloua
Luis Suarez
Luis Suarez / Denis Doyle/GettyImages
facebooktwitterreddit

La Ligue des Champions révèle son lot de surprises. Mais, comme à chaque édition, certains joueurs se sont aussi illustrés en apparaissant comme des flops. Qualifiés ou non, ces joueurs ont déçu de part leur rendement. Evidemment, de nombreux joueurs du FC Barcelone, éliminé dès la phase de poules, se sont fait remarquer. Petit bilan autour d'un onze des plus grosses déceptions de cette phase de groupes.


1. GARDIEN : Marc-André ter Stegen

Marc André ter Stegen
Marc André ter Stegen / Alexander Hassenstein/GettyImages

Une déception qui pourrait le propulser sur la liste des transferts. A plusieurs reprises, Ter Stegen a été fautif sur ses prises de balles. La dernière en date? L'international allemand s'est troué sur une frappe de Thomas Müller. Un portier jamais très sûr dans le jeu aérien et même un peu moins sur sa ligne désormais.

2. LATÉRAL DROIT : Thomas Meunier

Thomas Meunier
Thomas Meunier / Alex Grimm/GettyImages

Dans la lignée de ses récentes sorties en Bundesliga, Thomas Meunier a perdu pied en Ligue des Champions. Le latéral du Borussia Dortmund a laissé filer des attaquants comme Antony ou Pablo Sarabia dans son dos. Ajoutez à cela un rendement très faible sur la sphère offensive et vous avez-là le bilan d'un latéral à la rue.

3. DÉFENSEUR : Gérard Piqué

Gerard Piqué
Gerard Piqué / Eric Alonso/GettyImages

Cet exercice 2021/22 a encore mis en avant ses lacunes. En difficulté dans son placement, Gerard Piqué a laissé beaucoup de largesses à Darwin Nunez ou Robert Lewandowski. A chaque rencontre, l'international Espagnol a semblé dépassé. Sa seule bonne action a été contre Kiev avec un but libérateur. Dans sa charge défensive, difficile de faire pire chez les autres grands d'Europe engagés.

4. DÉFENSEUR : Mats Hummels

Mats Hummels
Mats Hummels / Stuart Franklin/GettyImages

Un autre cador sur le déclin. Mats Hummels fut le principal fautif lors des différentes raclées subies par le BVB. Sa puissance physique n'a pas permis de compenser ses erreurs de relance ou de positionnement. L'international allemand a démontré une incapacité à gérer l'espace dans son dos. Comme le roc allemand doit diriger l'ensemble de la défense, les attentes sont d'autant plus importantes.

5. LATÉRAL GAUCHE : Jordi Alba

Jordi Alba
Jordi Alba / Aitor Alcalde Colomer/GettyImages

Comment une telle descente aux enfers a-t-elle pu arriver ? Jordi Alba a perdu l'essence-même de son football. Le latéral gauche du FC Barcelone n'a pratiquement trouvé aucune zone intéressante pour ses attaquants. Les véloces ailiers du Benfica Lisbonne et surtout du Bayern Munich n'ont fait qu'une bouchée du champion d'Europe 2012 avec l'Espagne.

6. MILIEU : Koke

Jorge Resurreccion 'Koke'
Jorge Resurreccion 'Koke' / Quality Sport Images/GettyImages

Le capitaine de l'Atlético de Madrid a souffert. Son abattage n'a pas atteint les mêmes sommets que la saison dernière. Les Colchoneros n'ont pas pu compter sur ses précieuses transmissions. A la récupération, on l'a plus trouvé fautif qu'important. Le leader madrilène perd de son efficacité et immédiatement l'Atléti s'est effondré.

7. MILIEU : Frenkie De Jong

Frenkie De Jong
Frenkie De Jong / Alex Caparros/GettyImages

Frenkie de Jong devait prendre le relai. La blessure de Pedri lui laissait le champ libre pour s'exprimer. Sa créativité n'a jamais été remarquée. Il a disputé toutes les rencontres de Ligue des Champions, pour aucun but ni passe décisive. Quand le Barça ne marque que deux buts et en prend neuf, la star des Oranje est forcément responsable. On en attend plus d'un joueur avec un tel potentiel annoncé.

8. AILIER DROIT : Emil Forsberg

Emil Forsberg
Emil Forsberg / Boris Streubel/GettyImages

Que maigre bilan... Deux réalisations contre Bruges dont un penalty. Mais Emil Forsberg a surtout disparu de la circulation face au PSG et Manchester City. Peu importe son positionnement, le milieu suédois s'est perdu dans des tentatives vaines. Dans une telle compétition, on attend de lui un rendement bien plus important. Dans la lignée de ses prestations en championnat avec le RB Leipzig.

9. AILIER GAUCHE : Memphis Depay

Memphis Depay
Memphis Depay / Alex Caparros/GettyImages

Memphis Depay a quitté l'OL pour jouer la Ligue des Champions. Bilan ? Aucun but inscrit lors de ses prestations sur la scène européenne. L'artificier catalan a déçu. Peu de ballons touchés et tout aussi peu de travail fourni pour en avoir davantage. Le polyvalent attaquant n'a pas marqué le moindre point.

10. ATTAQUANT : Luis Suarez

Luis Suarez
Luis Suarez / Quality Sport Images/GettyImages

Parfois, Luis Suarez sauve ses performances par des réalisations. Cette fois-ci, le salut de l'Atlético n'est pas venu de ses pieds. Au contraire, El Pistolero a plongé les siens dans des profonds cauchemars. Pertes de balles, fautes à répétition ou même ratés devant le but adverse : la panoplie complète du buteur en manque de confiance. Heureusement pour lui, Antoine Griezmann a su réveiller l'Atlético.

11. ATTAQUANT : Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic
Zlatan Ibrahimovic / Chris Brunskill/Fantasista/GettyImages

De belles paroles, très peu d'actes. Zlatan Ibrahimovic annonçait son désir de performer en C1 en début de saison. Au final, pas un seul but inscrit. Le quarantenaire n'a pratiquement eu aucune influence sur le front offensif des Rossoneri. Face à des défenses plus regroupées, mais surtout plus physiques, il a été difficile pour lui de tenter des acrobaties. Au final, l'AC Milan sort par la petite porte.

facebooktwitterreddit