Coupe du Monde 2022

Le XI du Brésil à la Coupe du monde 2002

Julien  Sournies
Le XI du Brésil en 2002
Le XI du Brésil en 2002 /
facebooktwitterreddit

Après avoir échoué en finale contre les Bleus lors de la Coupe du monde 1998, le Brésil a pu prendre sa revanche lors de l'édition suivante, en 2002. Au terme d'une finale largement maîtrisée contre l'Allemagne (2-0), le Brésil de Ronaldo a glané un cinquième sacre mondial en terre japonaise. Retour sur ce XI prodigieux du Brésil lors de la Coupe du monde 2002 !

1. Gardien de but : Marcos

Marcos
Marcos avec le Brésil. / DANIEL GARCIA/GettyImages

Lors de la Coupe du monde 2002, c'est Marcos qui occupait la place de titulaire dans les buts brésiliens. À partir du stade des demi-finales, l'éternel portier de Palmeiras s'est révélé crucial pour son équipe en n'encaissant aucun but.

2. Latéral droit : Cafu

Marcos Evangelista de Moraes ( Cafu )
Cafu avec le Brésil en 2002. / Alessandro Sabattini/GettyImages

Cafu était le capitaine incontesté de la Seleçao durant le Mondial 2002. Indétrônable sur son couloir droit, il a grandement permis à sa sélection de broder une cinquième étoile sur le maillot. Lors de la finale, il est devenu le premier joueur de l’histoire a avoir disputé trois finales de Coupe du monde consécutives.



3. Défenseur central : Lúcio

Lucio of Brazil
Lucio avec le Brésil. / Clive Brunskill/GettyImages

Sorti d'une saison brillante avec le Bayer Leverkusen, Lúcio a également fait un Mondial de qualité. Aligné aux côtés de Roque Junior en défense centrale, il s'est révélé comme le véritable pilier de l'arrière-garde en jouant l'intégralité de la compétition.

4. Défenseur central : Roque Junior

Foot : 1/2 Final Brazil - Turkey / Wc 2002
Roque Junior avec le Brésil. / Tim de Waele/GettyImages

En grande difficulté du côté du Milan AC, Roque Junior est tout de même retenu par Scolari pour participer au Mondial. Crucial avec son partenaire Lúcio dans l'axe, il réalise un Mondial de haut niveau. Cependant, ses exploits en sélection ne lui auront pas permis de véritablement se relancer avec les Rossoneri.

5. Latéral gauche : Roberto Carlos

Roberto Carlos
Roberto Carlos avec le Brésil. / Alessandro Sabattini/GettyImages

Roberto Carlos est sans aucun doute l'un des meilleurs arrière gauche de tous les temps. Pur gaucher, il possède une technique naturelle, une frappe et une vitesse, bien au-delà de la moyenne. Fantastique avec le Real Madrid, Roberto Carlos ne l'est guère moins lors du Mondial 2002. C'est d'ailleurs au cours de cette édition que le natif de Garça a inscrit le seul but de sa carrière en Coupe du monde. C'était face à la Chine en phase de poule, et bien évidemment sur coup franc comme il en avait l'habitude.

6. Milieu défensif : Edmilson

Edmilson of Brazil
Edmilson avec le Brésil. / Clive Brunskill/GettyImages

Edmilson était le couteau suisse de cette sélection. Autant capable d'évoluer en défense centrale comme dans à peu près tous les postes de l'entre-jeu, Edmilson s'est révélé crucial durant le Mondial 2002. On se souviendra notamment de son but spectaculaire face au Costa Rica en poules (5-2), d'une superbe retournée acrobatique.

7. Milieu défensif : Gilberto Silva

Gilberto Silva of Brazil celebrates victory
Gilberto Silva avec le Brésil. / Stu Forster/GettyImages

Cantonné en double pivot aux côtés d'Edmilson, Gilberto Silva a lui-aussi réalisé une Coupe du monde de haut vol en prenant notamment part à l'intégralité des sept rencontres. Une performance qui lui aura valu de signer chez le géant Arsenal, le mois suivant.

8. Milieu offensif droit : Juninho Paulista

Juninho of Brazil
Juninho Paulista avec le Brésil. / Ben Radford/GettyImages

Et bien non ce n'est pas le Juninho que vous connaissez. C'était bien son homologue de Sao Paulo qui a pris part au Mondial 2002. Pourtant, ce dernier était loin de figurer parmi les meilleurs à son poste. Mais son sélectionneur, grand fan de lui, a décidé de le convoquer malgré tout. Il était sans aucun doute le maillon faible de ce quatuor offensif de génie.

9. Milieu offensif central : Rivaldo

Foot : World Cup 2002 / Preview
Rivaldo avec le Brésil. / Tim de Waele/GettyImages

Véritable meneur de jeu de cette sélection, Rivaldo a régalé tout au long de la Coupe du monde, que ce soit par sa vista ou son sens du but diablement aiguisé. Avec pas moins de cinq buts, le Ballon d'Or 1999 a terminé deuxième meilleur buteur de la compétition derrière un certain Ronaldo. Les deux coéquipiers étaient les leaders de cette équipe dorée.

10. Milieu offensif gauche : Ronaldinho

Ronaldo De Assis Moreira ( Ronaldinho )
Ronaldinho avec le Brésil. / Alessandro Sabattini/GettyImages

À seulement 22 ans, Ronaldinho s'était déjà imposé comme un véritable pilier de la sélection brésilienne. Il est en grande partie le principal artisan de la qualification périlleuse du Brésil à ce Mondial. Durant la compétition, le prodige parisien a trouvé le chemin à deux reprises et délivré un caviar déterminant pour Ronaldo en quart de finale contre l'Angleterre.

11. Avant-centre : Ronaldo

Ronaldo Luís Nazário de Lima
Ronaldo avec le Brésil. / Alessandro Sabattini/GettyImages

Que dire sur Ronaldo, mise à part qu'il a quasiment porté une sélection sur son dos à lui tout seul jusqu'au sacre final, en marquant presque à tous les matchs. Auteur de huit buts durant la compétition, il a logiquement terminé meilleur buteur. Il Fenomeno s'est même offert un doublé criant de facilité en finale face à l'Allemagne. Sûrement l'une des plus grandes performances de l'histoire en Coupe du monde.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce troisième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit