Ligue des Champions

Le XI de la phase de poules de la Ligue des Champions

Steeven Occhipinti
Robert Lewandowski est, bien évidemment, à la pointe de cette attaque.
Robert Lewandowski est, bien évidemment, à la pointe de cette attaque. / TOBIAS SCHWARZ/GettyImages
facebooktwitterreddit

La phase de poules de la Ligue des Champions est terminée ! Certains joueurs ont particulièrement brillé, lors du premier tour de la reine des compétitions européennes. Focus sur le meilleur XI de ces six premiers matches de C1.


1. Gardien : Thibaut Courtois

Thibaut Courtois
Thibaut Courtois est en grande forme, en ce moment. / Angel Martinez/GettyImages

Ces derniers mois, Thibaut Courtois évolue à un niveau stratosphérique. Et le portier du Real Madrid n'a pas changé ses bonnes habitudes en Ligue des Champions. L'international belge (94 sélections) a été l'un des hommes forts de l'équipe de Carlo Ancelotti.

Le gardien de 29 ans n'a d'ailleurs encaissé que trois petits buts en six journées, dont deux lors de la surprenante défaite face au Sheriff Tiraspol (1-2). Si le Real la meilleure défense de cette phase de poules (avec le Bayern Munich), Thibaut Courtois n'y est pas étranger.

2. Latéral droit : Reece James

Reece James
Reece James monte en puissance avec Chelsea. / Visionhaus/GettyImages

Pour le poste de latéral droit, on retrouve Reece James. Souvent placé en tant que piston par Thomas Tuchel, le joueur anglais s'est notamment fait remarquer lors du choc face à la Juventus à Stamford Bridge. Le talent de 22 ans a grandement contribué au large succès des siens (4-0), en inscrivant un but.

Terminant toutefois deuxième de son groupe, Chelsea aura fort à faire en huitième de finale. Nul doute que Reece James sera l'un des membres importants des Blues, dans l'optique de conserver leur titre en Ligue des Champions.

3. Défenseur central : José Fonte

Jose Fonte
José Fonte est particulièrement solide avec le LOSC. / Catherine Steenkeste/GettyImages

Il fallait bien un joueur du LOSC dans ce onze de départ. Pas forcément attendu, Lille s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la C1, en terminant en tête de son groupe. Et José Fonte s'est montré précieux dans l'excellent parcours des siens en Ligue des Champions.

Le capitaine lillois a disputé l'intégralité des six rencontres de la phase de poules. Comme nous l'apprend SofaScore, il est le seul défenseur, n'ayant raté aucune minute de jeu, qui n'a pas été dribblé une seule fois. On l'attend au même niveau en phase finale !

4. Défenseur central : Thiago Silva

Thiago Silva
Thiago Silva est encore l'un des meilleurs à son poste. / Visionhaus/GettyImages

Malgré ses 37 ans, Thiago Silva continue de s'imposer comme l'une des références à son poste ! Pour ceux qui en doutent encore, il suffit de regarder sa prestation face à la Juventus, lors de la cinquième journée de la phase de poules de la C1. Le défenseur brésilien a sorti le grand jeu, avec un sauvetage assez fou notamment.

Certes, Chelsea a perdu sa première place, lors de la dernière journée. Thiago Silva n'était toutefois pas présent pour ce déplacement au Zénith Saint-Pétersbourg et son équipe a encaissé trois buts (3-3). L'absence de Thiago Silva n'y est certainement pas anodine...

5. Latéral gauche : Joao Cancelo

Joao Cancelo
Joao Cancelo est indispensable avec les Sky Blues. / Naomi Baker/GettyImages

Quel début de saison de Joao Cancelo ! Le latéral gauche de Manchester City fait partie des références à son poste. Et il n'est pas forcément étranger à la très belle phase de poules des Sky Blues en Ligue des Champions. Le défenseur de 27 ans a notamment pu marquer deux buts lors des trois premières journées de la C1.

Et lors de la quatrième journée face au FC Bruges, Joao Cancelo s'est fait remarquer en s'offrant trois passes décisives. Membre important du onze de départ de Pep Guardiola, il sera encore l'un des éléments à suivre de près à partir des huitièmes de finale de la C1.

6. Milieu central : Luka Modric

Luka Modric
Luka Modric continue de briller avec le Real Madrid. / Soccrates Images/GettyImages

Quand est-ce que s'arrêtera Luka Modric ? Désormais âgé de 36 ans, le milieu de terrain du Real Madrid continue d'éblouir les pelouses de son talent. Il a débuté une seule fois sur le banc, lors de cette phase de poules de la Ligue des Champions, et le club madrilène s'est incliné contre le Sheriff Tiraspol (2-1).

Le Ballon d'Or 2018 est encore très loin d'avoir dit son dernier mot au plus haut niveau ! En atteste sa dernière prestation XXL contre l'Inter Milan (2-0), pour son 100ème match en Ligue des Champions.

7. Milieu central : Christopher Nkunku

Christopher Nkunku
Christopher Nkunku a fait forte impression lors de la phase de poules de la C1. / Marc Atkins/GettyImages

On était obligé de faire une place à Christopher Nkunku dans ce onze de départ. Pouvant évoluer partout dans l'entrejeu, le milieu tricolore a impressionné avec le RB Leipzig. On parle tout de même d'un joueur qui a débuté cette édition par un triplé sur la pelouse de Manchester City.

Et le talent de 24 ans n'a pas baissé le pied par la suite ! L'ex-joueur du PSG termine cette phase de poules de la Ligue des Champions avec sept buts et deux passes décisives. Certes, cela n'a pas permis au RB Leipzig de rejoindre les huitièmes de finale. Mais il tentera toutefois de briller en Europa League, au mois de février prochain.

8. Ailier droit : Mohamed Salah

Mohamed Salah
Mohamed Salah est l'un des meilleurs joueurs de cette première partie de saison. / Chloe Knott - Danehouse/GettyImages

Il est l'un des meilleurs joueurs de la planète sur ce début de saison, si ce n'est le meilleur ! Mohamed Salah fait très fort avec Liverpool. L'ailier droit a grandement contribué aux six succès en six journées des Reds, dans l'une des poules les plus relevées de cette Ligue des Champions.

Avant de débuter la phase finale de la C1, l'international égyptien (73 sélections) compte près de sept buts en Ligue des Champions. Et Jürgen Klopp s'attend à le voir au même niveau pour les huitièmes de finale. Avec un Mohamed Salah aussi fort, Liverpool peut nourrir de très grandes ambitions, cette saison !

9. Ailier gauche : Cristiano Ronaldo

Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo répond toujours présent quand son club a besoin de lui. / Eurasia Sport Images/GettyImages

De retour à Manchester United l'été dernier, Cristiano Ronaldo continue d'enchaîner les réalisations au plus haut niveau. On le sait, la Ligue des Champions, c'est sa compétition ! Et il a encore pu le démontrer lors de cette phase de poules de la C1.

L'attaquant de 36 ans a marqué lors des cinq premières journées de la compétition. Pour l'ultime rencontre, il n'a pas été aligné, en raison de la première place déjà assurée par les Red Devils. Et ses réalisations ont souvent été très importantes.

Il a notamment marqué dans les dernières minutes lors des deux matches face à l'Atalanta Bergame, mais également à l'aller contre le Villarreal CF. Il répond toujours présent quand son club a besoin de lui.

10. Attaquant : Robert Lewandowski

Robert Lewandowski, Alphonso Davies, Kingsley Coman
Robert Lewandowski continue d'affoler les compteurs en C1. / Boris Streubel/GettyImages

On en a l'habitude ces dernières années. Robert Lewandowski affole encore les compteurs depuis l'entame de la Ligue des Champions. Au sein de la meilleure attaque de la compétition, le joueur du Bayern Munich compte déjà neuf réalisations en C1.

L'attaquant polonais est à la deuxième place du classement des buteurs de cette Ligue des Champions ! Et quand l'on sait que le club bavarois fait partie des grands favoris de la reine des compétitions européennes, on n'a certainement pas encore fini d'entendre parler de lui sur la scène continentale.

11. Attaquant : Sébastien Haller

Sebastien Haller
Sébastien Haller est déjà entré dans l'histoire de la Ligue des Champions. / BSR Agency/GettyImages

Quelle première campagne en Ligue des Champions pour Sébastien Haller ! Meilleur buteur de la C1, l'attaquant de l'Ajax Amsterdam a grandement contribué à l'excellent premier tour des siens. Il s'est déjà offert 10 réalisations en C1. Il est le joueur à avoir franchi cette barre symbolique le plus rapidement, puisqu'il n'a eu besoin que de six matches pour le faire.

Et il entre également dans l'histoire de la compétition européenne ! L'international ivoirien (8 sélections) n'est que le deuxième joueur, dans l'histoire de la C1, à avoir marqué lors des six matches de la phase de poules. Une superbe performance pour le joueur de 27 ans !

facebooktwitterreddit