Équipe de France

Le XI de la France à la Coupe du Monde 2014

Emmanuel Lanoe
facebooktwitterreddit

Après une Coupe du monde 2010 totalement ratée d'un point de vue sportif ou extra-sportif, Didier Deschamps doit retrouver l'amour du public pour l'équipe de France. Après une phase de qualification compliquée et une deuxième place derrière l'Espagne, championne du monde en titre, les Bleus arrivent à se qualifier lors d'un match retour fou face à l'Ukraine lors des barrages. (Victoire 3-0 après une défaite 2-0 à Kiev). Ils réalisent un beau parcours jusqu'en quart de finale, où ils s'inclinent 1-0 contre l'Allemagne, futur gagnant de la compétition.  

1. Gardien de But : Hugo Lloris

Hugo Lloris
Le capitaine de l'équipe de France Hugo Lloris. / Simon M Bruty/GettyImages

C’est en tant que capitaine des Bleus qu’Hugo Lloris se rend à la Coupe du monde au Brésil. Titulaire indiscutable depuis l’arrivée de Didier Deschamps à la tête de la sélection, le portier des Spurs joue la totalité des matchs et réalise une grosse performance face au Nigeria en huitième de finale.

Il ne pourra rien faire sur le coup de tête de Mats Hummels lors du tour suivant. A la fin du tournoi le Niçois devient le premier gardien de but au nombre de capitanats et le deuxième le plus sélectionné derrière Barthez.

2. Latéral gauche : Patrice Evra

Patrice Evra, Thomas Mueller, Hugo Lloris
Patrice Evra bousculé par Thomas Müller. / Jean Catuffe/GettyImages

Il est l’un des seuls rescapés de Knysna. Titulaire et capitaine indiscutable à Manchester United, où il prend part à une soixantaine de matchs durant la saison, Patrice Evra participe lui aussi part à tous les matchs des Bleus à l’exception de celui face à l’Equateur. Le joueur formé à l’AS Monaco réalise un mondial correct sans réaliser de performances exceptionnelles.

3. Défenseur central : Mamadou Sakho

Mamadou Sakho
Mamadou Sakho pour son dernier match avec les Bleus avant 2018. / Ian MacNicol/GettyImages

Puissant et à l’aise dans les duels, Mamadou Sakho sort d’une année convaincante chez les Reds de Liverpool au moment de se rendre au Brésil.

L’ancien capitaine du Paris Saint-Germain affronte l’Honduras et la Suisse en phase de groupes avant d’être mis au repos et de rejouer lors des quarts de finale. Après le tournoi, le défenseur central ne sera plus sélectionné avant le 20 novembre 2018 et un match amical contre l’Uruguay.

4. Défenseur central : Raphaël Varane

Raphael Varane
Raphaël Varane, l'un des hommes fort de Deschamps. / Ian MacNicol/GettyImages

Il est l’un des joueurs les plus prometteurs de l’Equipe de France à cette époque. Alors qu’il réalise une saison en demi-teinte hachée par les blessures, Raphaël Varane est aligné lors de la finale et la victoire en finale de Ligue des Champions face à l’Atletico Madrid (4-1 ap). 

Didier Deschamps a une totale confiance dans le talent du Lillois et l’aligne titulaire sur quatre des cinq matchs. Malheureusement pour lui, il ne peut rien faire face à la puissance de Mats Hummels qui inscrit le seul but de la rencontre, synonyme d’élimination pour les Bleus.

5. Latéral droit : Mathieu Debuchy

Mathieu Debuchy, Ricardo Rodriguez
Mathieu Debuchy face à Ricardo Rodriguez pendant Frace-Suisse. / Christopher Lee/GettyImages

Tout juste arrivé en Angleterre la saison du mondial, Mathieu Debuchy réalise une saison pleine à Newcastle avec 46 apparitions toutes compétitions confondues.

Il est préféré en tant que latéral droit à l’expérimenté Bacary Sagna et participe à quatre des cinq rencontres de l’équipe de France. Suite à son tournoi réussi, il signe directement pour Arsenal contre 10 millions d’euros

6. Milieu défensif : Yohan Cabaye

Yohan Cabaye
Yoann Cabaye, sentinelle de Didier Deschamps au Brésil. / Jamie Squire/GettyImages

Le milieu défensif de Newcastle est titulaire depuis le match retour des barrages face à l’Ukraine. Pointe basse dans un milieu à trois, celui qui vient d’inscrire six buts en Premier League, organise les relances de l’Equipe de France au Brésil.

Titulaire indiscutable, il est laissé au repos pour le troisième match de poule contre l’Equateur. Six mois après une bonne coupe du monde, il s’engage avec le Paris Saint-Germain.

7. Milieu : Blaise Matuidi

FBL-WC-2014-MATCH25-SUI-FRA
Blaise Matuidi célèbre son premier but avec l'équipe de France / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/GettyImages

Un véritable box to box, l’homme aux trois poumons ne rechigne pas sur les efforts. Dans le 4-3-3 de Laurent Blanc au Paris Saint-Germain, Blaise Matuidi réalise la meilleure saison de sa carrière (pour le moment).

Il poursuit et réalise un très bon mondial au sein d’un milieu très complémentaire avec Yoann Cabaye et Paul Pogba à ses côtés et inscrit même son premier but en équipe de France lors de la victoire face à la Suisse 5-2.

8. Milieu : Paul Pogba

Paul Pogba, Sami Khedira
Paul Pogba à la lutte avec Sami Khedira. / Simon M Bruty/GettyImages

Avec Raphaël Varane, il est le présent et le futur de l’équipe de France. Titulaire indiscutable avec la Juventus Turin, il l’est aussi dans le milieu à trois de Didier Deschamps. Averti lors du premier match face à l’Honduras pour un geste d’humeur, il sera mis sur le banc face à la Suisse, malgré le fait qu’il obtient le penalty de l’ouverture du score pour la victoire 3-0. Face aux rouges et blancs, le Turinois rentre et offre un bijou pour Karim Benzema de l’extérieur du pied droit pour le 4-0 (victoire finale 5-2).

Il inscrit le premier but des huitièmes de finale face au Nigeria sur un corner de Mathieu Valbuena. Eliminé au tour d’après, Paul Pogba sera désigné meilleur jeune du tournoi devant son compatriote Raphaël Varane et Memphis Depay.

9. Ailier gauche : Mathieu Valbuena

Mathieu Valbuena, Olivier Giroud
Mathieu Valbuena et Giroud célèbrent la victoire face à la Suisse / Christopher Lee/GettyImages

Cadre sous le début de l’ère Deschamps, « Petit vélo » est l’un des meneurs de jeu du XI des Bleus. Vif, technique et adroit, l’attaquant marseillais est l’un des meilleurs durant la compétition. Contre la Suisse en plus d’une passe décisive, il inscrit son tout premier but en coupe du Monde. Malgré un bon tournoi et un bon exercice avec l’Olympique de Marseille, Mathieu Valbuena s’engage avec le Dynamo Moscou au terme de la saison.

10. Attaquant : Karim Benzema

Karim Benzema
Karim Benzema après son premier but en coupe du Monde face au Honduras. / Vinicius Costa/GettyImages

Tout comme son capitaine, Karim Benzema joue la totalité des matchs de cette coupe du Monde et l’entame de la plus belle des manières, en inscrivant un doublé face à l’Honduras. Elu homme du match, le Madrilène poursuit sur sa lancée avec un but et deux passes décisives contre la Suisse.   

Inoffensif face au Nigéria sur le côté gauche de l’attaque en huitième de finale, il reprend son poste pour défier l’Allemagne où il voit l’une de ses frappes puissantes stoppées par Manuel Neuer d’un seul bras dans les derniers instants de la rencontre. Il occupe la première place du classement statistique des meilleurs joueurs du mondial publié par la FIFA à l'issue des quarts de finale. 

11. Ailier droit : Antoine Griezmann

Antoine Griezmann
Antoine Griezmann lors du dernier match des Bleus face à l'Allemagne. / Simon M Bruty/GettyImages

Auteur d'une bonne saison avec la Real Sociedad, Griezmann est appelé par Didier Deschamps pour faire partie de la liste des 23 Français qui s'envolent pour la Coupe du monde au Brésil. Il s'illustre lors des matches de préparation pour la Coupe du monde en marquant ses trois premiers buts en deux matches, le premier contre le Paraguay (1-1) avant d'inscrire un doublé contre la Jamaïque (8-0) le 8 juin 2014.

Griezmann joue ainsi son premier match en compétition officielle avec la France lors du mondial brésilien, le 16 juin 2014, face au Honduras. Lors de cette Coupe du monde il n’inscrit aucun but (mais provoque un CSC adverse contre le Nigeria) et n’effectue aucune passe décisive, mais réalise tout de même une coupe du monde prometteuse et devient le titulaire à son poste.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce cinquième épisode avec Davy DiamantQuentin GespAlexis Amsellem et Jean Dubas (lien vers nos profils 90min respectifs sur nos noms), on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 !

facebooktwitterreddit