Coupe du Monde 2022

Le XI de l'Uruguay lors de la Coupe du monde 1950

Julien  Sournies
Le XI de l'Uruguay lors de la Coupe du Monde 1950
Le XI de l'Uruguay lors de la Coupe du Monde 1950 /
facebooktwitterreddit

Lors de la Coupe du monde 1950 au Brésil, l'Uruguay a décroché son deuxième sacre mondial, après celui de 1930. Un titre de champion du monde obtenu à l'issue d'un scénario rocambolesque face au pays hôte en finale. Contre toute attente, les partenaires d'Obdulio Varela venaient à bout de la Seleçao (2-1), dans un Maracana de Rio plein comme un œuf. Focus sur ce XI victorieux !

1. Gardien de but : Roque Maspoli

Roque Maspoli comptabilise pas moins de 38 sélections avec la Celeste et était le titulaire indiscutable lors du Mondial brésilien. Tout au long de sa carrière, le natif de la capitale a principalement évolué du côté du CA Peñarol.

2. Défenseur : Matias Gonzalez

Matias Gonzalez était le premier défenseur de la défense à trois instaurée par le sélectionneur Juan Lopez Fontana. Auteur de 30 matchs avec la Celeste, le natif de Montevideo a bien entendu participé à la Coupe du monde 1950, où il a disputé tous les matchs. En club, Matias Gonzalez n'a été l'homme que d'une seule équipe : le CA Cerro.

3. Défenseur : Eusebio Tejera

Eusebio Tejera était le deuxième défenseur de l'Uruguay lors du Mondial brésilien et comme son partenaire, il a pris part à tous les matchs. Au total, il comptabilise 31 sélections avec la Celeste. En club, il s'est particulièrement fait remarquer du côté du Nacional, où il a remporté trois championnats en cinq ans.

4. Défenseur : Schubert Gambetta

Schubert Gambetta était le patron de la défense uruguayenne lors du Mondial 1950. Il totalise 36 sélections avec la Celeste pour 3 buts marqués entre 1941 et 1952. En club, le natif de Montevideo a tout raflé avec le Nacional en remportant notamment 10 titres nationaux.

5. Milieu de terrain : Obdulio Varela

Obdulio Varela était le capitaine incontesté de la sélection uruguayenne. "Le chef noir" est l'un des grands artisans du sacre mondial. Au total, il comptabilise 45 sélections pour neuf buts inscrits durant sa carrière. En club, le natif de la capitale a principalement porté le maillot du CA Peñarol.

6. Milieu de terrain : Victor Rodriguez Andrade

Du haut de ses 23 ans, Victor Rodriguez Andrade est l'un des joueurs plus plus jeunes de l'équipe uruguayenne. Au total, il compte 42 apparitions avec la maillot de la Celeste. En club, il a joué au CA Peñarol pendant plus de 15 ans.

7. Milieu de terrain : Juan Alberto Schiaffino

Pourtant milieu de terrain, Juan Alberto Schiaffino avait tout de même un sens du but grandement aiguisé. Durant la compétition, le milieu du CA Peñarol a pris part à toutes les rencontres et a inscrit deux buts. Il a même été élu joueur du tournoi. Au total, Juan Alberto Schiaffino c'est 21 sélections pour huit buts inscrits. Une poignée d'années plus tard, il a été naturalisé italien et a même joué quatre matchs avec la Squadra Azzura.

8. Attaquant : Alcides Ghiggia

Alcides Ghiggia est devenu le héros de tout un peuple. Lors de la finale, c'est lui qui est venu asséner l'ultime coup de poignard aux locaux en inscrivant le but décisif. Tout comme Juan Alberto Schiaffino, le natif de Montevideo est lui-aussi devenu international transalpin, sept ans plus tard.

9. Attaquant : Julio Perez

Julio Perez a disputé tous les matchs du Mondial brésilien aux côtés d'Oscar Miguez. Au total, il a pris part à 22 rencontres avec la Celeste et marqué huit buts. En club, il a particulièrement brillé avec le Nacional en remportant notamment quatre championnats entre 1950 et 1957.

10. Attaquant : Oscar Miguez

À tout juste 22 ans, Oscar Miguez affolait déjà tous les compteurs en Uruguay avec le CA Peñarol. Lors de la Coupe du monde 1950, il s'est mué en buteur à 5 reprises. Il est sans aucun doute le grand artisan de la magnifique épopée uruguayenne. Au total, Oscar Miguez est apparu 39 fois sous le maillot de la Celeste et a inscrit 27 buts.

11. Attaquant : Ernesto Vidal

Ernesto Vidal n'a jamais réellement joué les premiers rôles avec la sélection uruguayenne. Au total, le natif de Croatie comptabilise seulement huit apparitions pour deux buts avec la Celeste. Or, il a tout de même été le titulaire indiscutable lors du Mondial au Brésil. Il s'est notamment illustré pour avoir inscrit un but contre la Bolivie lors du large succès des siens face à la Bolivie (8-0).

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce troisième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit